Les forfaits idéals pour un jeune (enfant/adolescent)

1.
50Mo

4G+

VoIP

Wi-Fi

5,00 €

2.
20Mo

4G+

VoIP

Wi-Fi

7,99 €

3.
50Mo

4G+

VoIP

Wi-Fi

4,99 €

Quel forfait mobile choisir pour un enfant ou un jeune adolescent ?

Dernière mise à jour : 30 juin 2017

Quand on est un parent, il arrive toujours un moment où son enfant veut son premier téléphone. Dans certains cas, c’est la nécessité qui peut simplement s’imposer. Dans le vaste champ des forfaits mobiles, il peut être difficile de s’y retrouver. De fait, il peut être encore plus difficile de faire un choix. Ce dernier passe déjà par le choix de l’opérateur. Il faut également déterminer si l’on souhaite prendre une offre avec, ou sans engagement. Enfin, il faut déterminer la quantité d’appels et de données mobiles que l’on est prêt à inclure. Mais en plus, il faut aussi choisir soigneusement le premier smartphone de l’enfant.

Les forfaits à 0€ des opérateurs avec engagement

L’une des options les plus simples, et sans aucun doute, la plus économique. La plupart des opérateurs proposent désormais des forfaits à 0€. La condition est toujours la même pour en profiter, puisqu’il est nécessaire d’être abonné à la box internet de l’opérateur pour en profiter. Tous les opérateurs ne proposent cependant pas ce genre d’offre. Pour en trouver une, il faut se tourner vers l’un des trois opérateurs suivants : SFR, Bouygues Télécom ou encore Free Mobile.

Chacun des forfaits concernés proposent le contenu minimum des offres mobiles. Les appels sont ainsi limités dans la plupart des cas pour les communications, La quantité de données mobiles est aussi très limitée avec Bouygues Télécom et Free Mobile et SFR. Quant aux SMS et aux MMS, ils sont illimités. Depuis le 15 juin 2017, ces forfaits sont utilisables aussi bien en France qu’en Europe. De fait, il n’est pas nécessaire de payer un autre forfait ou de surveiller les consommations des enfants pendant les vacances.

L’un des avantages de certains forfaits, étant qu’ils soient soumis à une période d’engagement. Ils peuvent alors permettre de profiter de prix réduits sur les smartphones à intervalles réguliers. Idéal pour faire évoluer l’offre de son enfant.

à partir de 0,00 €
à partir de 0,00 €

Les forfaits avec un accès à internet : intérêts et dangers pour les plus jeunes

Les forfaits à 0€ sont intéressants pour gérer son budget. Cependant, si l’on souhaite donner plus de libertés à son enfant, où simplement faire évoluer son offre, il est aisé de trouver des forfaits avec de la data, Des forfaits jusqu’à 20 Go permettent de profiter de streaming, qu’il s’agisse de musique ou de vidéos. Toutefois, ils sont trop peu fournis pour permettre un partage de données et une utilisation totale du smartphone en modem, mais cela n’est généralement pas nécessaire pour un enfant/adolescent.

Les opérateurs tendant généralement à sauter de 1 Go de données à 20 Go. Les plus jeunes qui regardent beaucoup YouTube ou écoutent régulièrement de la musique seront alors très satisfaits de ces offres. Toutefois, il faut accompagner l’enfant quand il grandit. En réalité, il faut même différencier l’enfant et l’adolescent. Il faut aussi faire très attention avec les forfaits 4G. Ceux-ci permettent un accès bien plus simple aux réseaux sociaux. De plus, mal gérée, la sécurité est vite fragilisée. Un smartphone peut alors être très facilement piraté. Et un mésusage des réseaux sociaux peut avoir de très mauvaises conséquences. Ainsi, les offres 4G ne doivent être qu’une étape, mais pas un premier choix. Elles sont davantage adaptées aux adolescents.

à partir de 10,00 €
à partir de 19,99 €

Les forfaits bloqués et sans engagement

Une autre solution pour gérer la consommation de sa progéniture, c’est le forfait bloqué. Ceux-ci sont devenus bien moins courants qu’à une époque, mais existent toujours bel et bien. Le fait est qu’il y a toujours une certaine demande pour ce type d’offre. Ils permettent de limiter la consommation, mais aussi le montant des factures. Un forfait à 0€, c’est bien, mais si le forfait est dépassé, dans les cas où cela est possible, il ne sert pas à grand chose.

RED by SFR propose par exemple une option “forfait bloqué” sur son offre à 5€. Celle-ci propose 5 heures d’appels, les SMS et MMS illimités et 50 Mo de données. Sosh propose une offre très similaire à 4,99€ par mois. L’option “forfait bloqué” est cependant offerte avec Sosh.

À voir aussi : les forfaits bloqués des opérateurs.

Sans nécessairement prendre un forfait bloqué, les forfaits sans engagement permettent de très facilement faire évoluer une offre. Le fait est que ceux-ci sont très faciles à résilier. Si l’on ne change pas d’opérateur, il suffit de faire évoluer son offre. Si l’on change, généralement, l’opérateur vers lequel on migre s’occupe de la transition, et le client n’a rien à faire. A part peut-être demander la portabilité du numéro. Il est ainsi possible de changer d’offre, et d’opérateur, tout en gardant toujours le même numéro de téléphone. Pour ce faire, il est nécessaire d’être en possession de son code RIO. Cependant, on se limitera aux offres limitées, pour plus de sécurité.

Forfaits Livebox Sosh
à partir de 4,99 €
à partir de 6,00 €

Les forfaits des opérateurs virtuels et de type “musique”

Cela ne vient pas toujours à l’esprit de chacun, mais le choix d’un opérateur virtuel n’est pas à écarter. Ceux-ci n’ont certes pas leur propre réseau, mais ils passent par ceux qui existent déjà. L’exemple le plus simple est celui de La Poste Mobile qui utilise le réseau de SFR. L’intérêt de ces opérateurs, c’est qu’ils proposent des offres aux contenus assez différents. En particulier pour ce qui est des données mobiles. Alors que les opérateurs classiques passent volontiers de 1 à 20 Go entre deux offres, avec un opérateur virtuel, il est possible de trouver des offres avec 5 Go par exemple.

Pour continuer avec La Poste Mobile, ce dernier propose des offres musique. Le principe est que le forfait inclut un abonnement à une application musicale. En y souscrivant, on a donc un accès illimité à cette application. À côté de cela, le forfait de 5 ou 10 Go peut être utilisé spécifiquement pour cela. À une époque où la musique est très présente et très consommée, notamment par les plus jeunes, l’idée a du charme. Cela évite de payer 20 euros un forfait et 10 euros un abonnement à une application. Un forfait de type “musique” se trouve entre 10 et 20 euros sans problème. Ce genre d’offre se destine cependant davantage à un adolescent et aux lycéens.

à partir de 4,99 €
à partir de 12,99 €

Quel opérateur choisir pour mon enfant ?

Ici, il va être question des opérateurs principaux. Par là, nous entendons Orange, SFR, Bouygues Télécom et Free Mobile. Si la liste est limitée à ces quatre opérateurs, c’est parce que ce sont ceux qui proposent leur propre réseau. On les oppose généralement aux opérateurs virtuels, comme La Poste Mobile. Ces derniers passent par le réseau des autres opérateurs en place. Dans le cas de La Poste Mobile, il s’agit du réseau de SFR. C’est pourquoi le matériel fourni par La Poste Mobile est souvent du matériel SFR, et que certains extras de ce dernier sont inclus dans les offres.

Les opérateurs proposent leurs propres options pour gérer une multiplicité d’abonnements en même temps. Par exemple, avec SFR Mon Compte, il est possible d’observer la consommation de chacun des forfaits du groupe. Pour cela, il faut profiter des offres Multi-Packs qui permettent des remises sur les forfaits mobiles comme sur les offres box. Avec ce système, baptisé SFR Family, il est également possible de partager ses données mobiles. Ainsi, on peut attribuer chaque mois une quantité de données à son enfant. Il est aussi possible d’en ajouter ponctuellement si besoin est.

Bouygues Télécom propose un autre système, en option sur tous ses forfaits. Il s’agit du contrôle parental. L’option est à 5 euros par mois et permet de contrôler les consommations des forfaits concernés. Cela permet aussi de paramétrer les usages pour empêcher certains débordements. Même sans ce genre d’option, en tant que parent, il suffit d’avoir les identifiants liés à la ligne. De cette façon, il est toujours possible de consulter les consommations de son enfant, et d’agir si besoin.

gérer forfait enfant

Forfait pas cher pour un enfant

Comment bien choisir le forfait pour mon enfant ?

Avec tous ces éléments, il devrait être aisé de faire un choix. Il est possible de dresser très simplement une liste des critères que l’on souhaite respecter :

  • quel prix maximum souhaité-je mettre ?
  • quelle quantité d’appels ?
  • quelle quantité de données ?
  • le forfait peut-il être bloqué ?
  • puis surveiller la consommation ?
  • avec ou sans engagement ?

Quant à la question du smartphone pour enfant, si elle a été soulevée, elle reste indirecte. Mais si le forfait doit être limité ou bloqué, il convient de choisir un appareil d’entrée de gamme à moins de 200 euros. Il serait absurde d’utiliser un haut de gamme pour un usage restreint de l’appareil.

Il convient par la suite de faire évoluer l’offre en cas de besoin. Dans le cas d’un forfait avec engagement, il faut donc s’assurer que les diverses offres proposées peuvent répondre à des besoins variés pour ne pas avoir à changer d’opérateur. Cela impliquerait alors des frais de résiliation. Dans le cas d’un forfait sans engagement, en l’absence de frais de résiliation, il est aisé, de toute façon, de passer d’un opérateur à l’autre.

Quel smartphone choisir pour accompagner un premier abonnement ?

Une fois le forfait et son contenu sélectionné, il faut encore choisir le smartphone qui l’accompagnera. On ne recommandera pas d’opter pour un Galaxy S8 de Samsung, ni pour un iPhone 7 pour son enfant qui rentre au collège. Sélectionner un smartphone et un forfait, c’est aussi le moment d’en profiter pour éduquer l’enfant à la technologie.

Cette éducation, elle passe par un apprentissage de l’utilisation de l’objet en lui-même, mais aussi par les modalités d’usages. C’est l’occasion d’apprendre à modérer ses usages, à ne pas télécharger toutes les applications, à se méfier des virus, etc. Le smartphone est aujourd’hui une porte d’entrée vers l’informatique, mieux vaut commencer avec des appareils simples.

C’est pourquoi il est recommandé de commencer avec un smartphone d’entrée ou de milieu de gamme, à 200 € maximum. Les forfaits subventionnés des opérateurs classiques peuvent permettre d’avoir des smartphones à 1 ou 10€ avec forfait. En général, ce sont des appareils dont les capacités sont bien en dessous, mais qui parviennent à faire ce qu’on leur demande au quotidien. On peut également en trouver qui font aisément tourner toutes les applications. Le seul “souci”, c’est qu’ils peuvent avoir du mal avec le multi-tâche.

smartphone enfant

Quel smartphone choisir pour un enfant ?

Les conseils de santé et de sécurité pour un meilleur rapport entre l’enfant et la technologie

Divers éléments ont déjà été évoqués, mais il est bon de faire un point plus approfondi. Avoir un smartphone, c’est être exposé à divers dangers. En tant qu’adultes, nous sommes conscients de la plupart des risques, et nous parvenons à les gérer sans difficulté. Pour un enfant ou un adolescent, le problème est tout autre. Vol et piratage ne sont que deux éléments. Il faut également gérer le temps passé sur le mobile. Des applications de contrôle parentale existent. Toutefois, il convient au début de restreindre les usages en confisquant le smartphone sur des plages horaires définies avec l’enfant ou l’adolescent.

Il est important de vérifier la sécurité, aussi bien sociale que sanitaire. Les réseaux sociaux sont très utilisés, et peuvent l’être à de mauvaises fins. Pour ce qui est de la santé, c’est l’exposition aux ondes qu’il faut impérativement contrôler. Les enfants sont de fait plus sensibles à ce problème. Enfin, s’assurer qu’il n’y a pas d’exagération sur les usages. Principalement en milieu scolaire. L’enfant et l’adolescent peuvent utiliser leur téléphone pour faire autre chose en classe : jouer ou discuter par SMS par exemple.

forfaits pour enfant