Communauté

55 milliards de dollars. C’est le chiffre d'affaires record que prévoit le géant sud-coréen pour le troisième trimestre de cette année, soit de juillet à septembre 2017. Parmi ces 55 milliards, Samsung annonce un bénéfice faramineux de 12,8 milliards de dollars. Cette annonce a été faite vendredi 13 octobre, en même temps qu’une autre annonce, moins joyeuse. Le groupe a annoncé la démission de son directeur général et vice-président de Samsung Electronics, Kwon Oh-hyun. Cette démission fait suite au scandale de corruption qui a éclaté en janvier dernier autour de l’héritier du groupe Samsung, Lee Jae-yong.

12,8 milliards d’euros de bénéfices en trois mois seulement pour Samsung

À priori, il n’y a rien d’étonnant à ce que le constructeur enregistre des bénéfices en hausse en cette période. Il a en effet lancé plusieurs nouveaux produits, dont l’excellent Galaxy Note8, en vente depuis le 15 septembre dernier. Ce smartphone haut de gamme est tout de même vendu au prix de 1009 euros en France. Néanmoins, chaque année, Samsung lance de nouveaux produits et le sud-coréen est toujours en tête des ventes de smartphones dans la plupart des pays du monde. En outre, ce bénéfice record est réellement sans précédent puisque l’année dernière, il était trois fois moins important. Ceci peut cependant s’expliquer par les problèmes qu’a connus le constructeur avec ses Galaxy Note7.

Le Samsung Galaxy Note7 a-t-il freiné les bénéfices du constructeur sud-coréen en 2016 ?

Que s’était-il passé avec le Galaxy Note7 ? Ce smartphone, interdit jusque dans les avions, a fait beaucoup de bruit à sa sortie officielle, fin août 2016. Pour cause, plusieurs modèles ont littéralement pris feu et explosé dans les mains de leurs propriétaires. Quelques jours après la sortie de ce qui aurait dû être son produit phare, Samsung a rappelé 2,5 millions de Galaxy Note7. Le constructeur avait commencé par remplacer les appareils défectueux par d’autres modèles similaires, mais ils connaissaient les mêmes problèmes. Le 11 octobre, Samsung lance un nouveau rappel mondial de tous ses Galaxy Note7 et arrête officiellement les ventes et la production de l’appareil. En janvier dernier, Samsung a officialisé la cause de cette débâcle. Il s’agissait bien d’un problème de batterie défectueuse.

Plusieurs Samsung Galaxy Note7 ont explosé

Un Galaxy Note7 a surchauffé, brûlant ainsi le MacBook Pro sur lequel il était posé.

L’image de marque de Samsung en a évidemment pris un coup. Le coréen a surtout perdu des milliards de dollars dans l’affaire. Le 13 septembre 2017, Samsung plonge en bourse avec une perte de 25 milliards de dollars. En outre, le rappel des Note7 a coûté 17 milliards d’euros et une baisse de 33% des bénéfices du Coréen.

Le Samsung Galaxy Note8 ou la reddition

Avec le Galaxy Note8, Samsung fait amende honorable. En vente depuis le 15 septembre dernier, le Note8 n'a pas déçu. Heureusement pour Samsung et pour les utilisateurs, aucun cas d'explosion ou de surchauffe de batterie n'a été déclaré. Début septembre, des dizaines de nouveaux smartphones ont été présentés dans le cadre du salon de l'IFA à Berlin. Apple a également présenté ses tous derniers iPhone 8, 8 Plus et X lors de sa keynote du 12 septembre. Il y a quelques jours, Google a présenté ses Pixel 2 et 2 XL. Enfin, Huawei annonce l'arrivée d'un Mate 10 Pro, le 16 octobre prochain. Malgré toutes ces annonces, le Note8 se démarque de la concurrence et s'est imposé comme le smartphone star de la rentrée. Il est vrai que Samsung était déjà revenu dans la course avec les Galaxy S8 et S8+. Mais là où le constructeur était attendu, c'était bien sur la gamme Note.

Le Samsung Galaxy Note8 a séduit les fans de la marque

Le succès du Samsung Galaxy Note8 a été immédiat.

Le sud-coréen a relevé le défi et s'en sort donc avec un très beau bénéfice prévisionnel de 12,8 milliards de dollars. Cela démontre que malgré la débâcle du Note7, l'image de marque de Samsung reste forte. Ce, bien qu'un autre scandale ait éclaté plus récemment : l'emprisonnement de son héritier pour corruption.

Pourquoi Kwon Oh-hyun, le CEO de Samsung Electronics, annonce sa démission

Le jour où Samsung annonce des prévisions de chiffre d'affaires et de bénéfices records, Kwon Oh-hyun annonce qu'il démissionne de son poste de CEO de Samsung Electronics. L'arrivée de cette nouvelle a de quoi surprendre, dans un climat financier aussi favorable.

Le temps est venu de faire repartir l’entreprise sur de nouvelles bases, avec un nouvel esprit et un jeune leardership, évoque Kwon Oh-huyn.

Evoquant également une “crise sans précédent”, Kwon Oh-huyn fait ici référence à l'arrestation de Lee Jae-Yong, pour corruption.

Kwon Oh-Hyun annonce sa démission du poste de CEO de Samsung Electronics

Qui est Lee Jae-yong ?

L'année a été riche en événements chez Samsung. Pendant que le constructeur préparait le lancement de ses nouveaux produits, un scandale a éclaté. Lee Jae-yong, plus communément appelé Jay Y. Lee, est le vice-président du Groupe Samsung. En tant que fils du président de Samsung Lee Kun-hee, il est donc appelé à reprendre l'empire Samsung à la suite de son père. Il s'agit donc d'une personnalité connue du groupe et les conséquences de ses actions son importantes pour Samsung.

L'héritier du groupe Samsung a été condamné à 5 ans de prison

L'héritier de Samsung est au coeur d'un scandale de corruption, qui a mené à la démission de Kwon Oh-hyun, CEO de Samsung Electronics.

Pourquoi l’héritier de Samsung a-t-il été emprisonné ?

En janvier 2017, Jay Y. Lee est donc accusé « de corruption, de détournement de fonds et de parjure ». Suite a l'enquête, il est arrêté dans la nuit du 16 février 2017. Les images de son arrestation ont fait le tour de la toile et des médias à travers le monde. Samsung ne peut pas taire l'affaire. Quelques jours après, il est mis en examen pour corruption et détournement de fonds. Après plusieurs mois devant les tribunaux, il a finalement été condamné à cinq ans de prison, le 25 août dernier.

Le scandale de l'arrestation du vice président de Samsung n'est pas passé inaperçu

Les images de l'arrestation de Jay Y. Lee ont fait le tour des médias coréens et internationaux.

Malgré les scandales qui ont entaché le nom du groupe Samsung, la marque reste leader dans son domaine et continue d'enregistrer de bons résultats financiers. Le classement Interbrand l'a désignée comme étant la sixième marque la plus puissante au monde pour l'année 2017. Il ne reste plus qu'à attendre les chiffres réels de ce troisième trimestre pour confirmer ou infirmer le succès annoncé par Samsung.

Partagez !

Forfait SFR

À lire aussi

Donnez votre opinion : commentez !

avatar