Les Français et leur smartphone : vers toujours plus de mobilité numérique (chiffres)

Publié le 28 novembre 2017 à 15h16

Elsa M.

Pas de commentaire

Le baromètre du numérique 2017 dresse un constat sans appel : les Français se dirigent bien vers une société de plus en plus connectée. Ordinateurs, tablettes, connectivité…Ce sont les smartphones qui remportent le coeur des Français. D’une part, ces derniers s’affirment comme un équipement privilégié et généralisé dans la société. D’autre part, il accompagne des changements d’usages en profondeur, comme le symbolise le délaissement du téléphone fixe.

L’usage du mobile, privilégié par les Français

C’est le matin et le réveil sonne. Le réveil ? En réalité l’alarme d’un mobile retentit. Puis, les premières informations de la journée. Téléphone branché, les scoops défilent sur le fil d’actualité. Sur le trajet, écouteurs dans les oreilles, smartphone dans la poche. Le téléphone ne quitte plus notre quotidien.

Le téléphone fixe déserté au bénéfice du mobile

Tel est le constat confirmé par la dernière étude du baromètre du numérique 2017, publiée par l’Arcep. Les pratiques des Français, en moyenne, s’orientent définitivement vers une société du numérique, et plus précisément de la mobilité. Les chiffres sont à la mesure du phénomène. La tendance, déjà engagée par le passé, semble se confirmer. Depuis les débuts du téléphone mobile, le téléphone fixe a été relégué au second plan. En dépit des nombreuses offres et forfaits qui rassemblent offre de téléphonie fixe, Internet et télévision, le mobile gagne des lettres de noblesse. La preuve : les Français sont aujourd’hui plus équipés en téléphones mobiles que fixes. Depuis 2013, l’usage du mobile est passé devant celui du téléphone fixe. L’écart s’est d’ailleurs creusé avec les années.

Les français sont désormais majoritairement munis de smartphones ou téléphones personnels mobiles, davantage que de fixe. Un changement à l'image de l'évolution des pratiques.

Les différents usages et équipements au domicile des Français. Le téléphone mobile, incluant le smartphone, est désormais prépondérant devant les autres équipements, en dépit d’une diversification des usages, avec l’arrivée des tablettes par exemple.

Dans la présente étude, on constate que le fixe connait même un recul, de 2 points. 86% des Français en possèdent un, tandis que 94% du même échantillon détiennent un mobile. Mais ce n’est pas le seul indicateur qui confirme la tendance à la désertion du fixe au profit du mobile. Moins d’un tiers des Français ont recours à leur fixe tous les jours alors que 79% d’entre eux utilisent leur téléphone portable de façon quotidienne.

Les smartphones et mobiles sont des outils quotidiens alors que le fixe est délaissé.

La part du recours au smartphone ou téléphone mobile dans les usages quotidiens reste bien plus importante que celle du fixe, même si les Français sont encore nombreux à détenir cet équipement. Ces derniers jugent d’ailleurs le smartphone bien plus adapté et utile que le fixe, en cohérence avec les chiffres de leur utilisation.

Du mobile au smartphone, il n’y a qu’un pas

Les évolutions ne se limitent donc pas seulement au recours au téléphone. C’est définitivement vers un usage diversifié, mélangeant les pratiques que s’exprime la transition numérique de la société française. Et cela se traduit par un succès sans précédent pour les smartphones. L’étude entend faire une distinction entre les téléphones purement destinés à l’appel et envoi de SMS, et les smartphones, téléphones intelligents, ayant un accès à Internet. Ces derniers sont aujourd’hui majoritaires parmi les portables utilisés en France. Les smartphones ont donc rapidement conquis les Français. Alors qu’en 2011 seulement un quart des Français en détenaient un, c’est désormais un objet courant, avec 73% des Français de l’échantillon interrogé concerné qui en possèdent un. Jusqu’en 2016, le prix des smartphones en moyenne mondiale avait baissé avant de remonter. Une explication possible de la démocratisation de cet équipement.

Les smartphones remportent aujourd'hui l'adhésion des trois quarts des français.

Graphique communiqué par le baromètre. On constate une progression constante des téléphones portables depuis les années 2000. La courbe est bien plus accentuée concernant les smartphones qui séduisent les Français depuis 2010 seulement .

La conséquence ? L’accès à internet s’effectue désormais majoritairement via les smartphones, plus encore que via un ordinateur. De même pour les connexions dans les foyers français. Aujourd’hui, il est monnaie courante de se connecter via son mobile pour accéder à internet, depuis son domicile. Cette pratique montre que les Français sont de plus en plus habitués à une mobilité et une connectivité accentuées dans leur quotidien.

Une diversification des usages numériques depuis le mobile

Des recours au smartphone de plus en plus généralisés

Si l’usage du smartphone s’étend, une partie de l’explication réside dans le fait que ce denier permet des usages variés, démultipliés. Téléphoner ne devient que l’un des volets d’usage du smartphone. Regarder sa série préférée grâce à des abonnements à des pure players, témoigner de son quotidien grâce aux performances améliorées de son smartphone, sauvegarder ses données… Telles sont des pratiques désormais courantes, qui dépassent la simple interactivité de la téléphonie mobile. L’époque évolue et l’un des facteurs importants notifiés par cette étude est l’utilisation de smartphone et du téléphone mobile par des catégories de population autrefois peu concernées par le phénomène. Les personnes âgées, de 70 ans et plus, ont vu leur taux d’équipement grimper depuis 2013.

 Vers une société de plus en plus connectée

La véritable révolution se joue dans le domaine des changements des moyens de communiquer. C’est là que réside les raisons ainsi que les conséquences du succès du smartphone. L’Internet à domicile était auparavant monopolisé par un accès par ordinateur. Désormais, les mobiles induisent un rapport différent à la toile. Pour certaines activités, qui se sont développées avec l’ère du numérique, c’est même le smartphone qui s’est imposé dans les usages des Français.

La majorité des consultations des réseaux sociaux est effectuée via smartphone.

Les smartphones représentent désormais l’interface privilégiée de consultation des réseaux sociaux, parmi les nombreux autres usages de cet outil.

Là où l’usage du smartphone est majoritaire, c’est bien pour consulter les réseaux sociaux. Mais il se distingue également pour naviguer sur le web, puisque 64% des Français l’utilisent comme interface pour surfer sur internet. Par ailleurs, si regarder des vidéos ou faire des achats sur internet n’est pas l’apanage réservé de l’ordinateur, on peut tout de même constater qu’il s’agit du deuxième outil le plus utilisé, derrière le smartphone.

Les usages différenciés tendent à représenter une transition numérique en marche dans les pratiques quotidiennes des Français. Si les smartphones font presque l’unanimité, il reste néanmoins que les catégories les moins diplômées se tiennent à l’écart de ce marché florissant et sont les moins équipées. La société effectue donc bien sa transition, mais elle ne concerne pas encore tout le monde.

N'oublie pas de partager !

9 articles publiés

Elsa Mokrane

Elsa Mokrane

Opérateurs, smartphones, forfaits... Elsa ne manque pas de vous tenir informé des avantages et inconvénients des nouveaux mobiles et des nouvelles offres des opérateurs.

Donnez votre opinion : commentez !

Poster un Commentaire

avatar