Booster sa connexion à internet : comment profiter d’un service plus stable et plus rapide ?

La très grande majorité des foyers est aujourd’hui équipée d’une connexion à internet. Cela est tellement devenu récurrent que même un service comme la télévision passe désormais par une box internet. Toutefois, on ne possède pas toujours une connexion stable, ou même rapide. La qualité d’une connexion dépend de plusieurs facteurs : la qualité de la ligne elle-même, la qualité du matériel, la technologie utilisée ou encore les services de notre abonnement. Ce n’est pas toujours possible, mais une connexion à internet peut être améliorée avec certaines démarches simples. Certains services exigent un débit minimal pour fonctionner correctement. C’est le cas par exemple de la télévision qui demande un débit de 3 Mb/s pour une qualité d’image standard.

Les lignes ADSL et VDSL : des connexions plus fragiles que la fibre optique

Si l’on dispose d’une offre fibre optique, il y a peu de chance que l’on rencontre de problèmes majeurs avec sa connexion. En revanche, les lignes ADSL ne sont pas aussi fiables. Si l’on peut tout à fait disposer d’une connexion très convenable, on peut aussi se trouver sur une ligne de piètre qualité. Dans tous les cas, il y a quelques conseils à suivre pour profiter d’un meilleur service au quotidien.

À voir aussi : les offres box internet ADSL et VDSL2.

Placer sa box internet ADSL ou VDSL : optimiser le matériel à disposition

Si votre box internet tend à se déconnecter régulièrement, c’est qu’elle est peut-être mal installée. S’il s’agit d’une box ADSL/VDSL, il est préférable que le matériel ne soit branché que sur une seule prise. Les box internet sont des appareils plus énergivores qu’il n’y paraît. Une prise mal branchée peut être la source de problèmes. Il peut s’agir de la prise secteur, mais aussi, et cela est plus probable encore, de la prise téléphonique. Les connexions ADSL et VDSL passent par ces lignes, et une prise un peu sale ou mal fichée peut vite suffire à créer des problèmes. Si les prises ne sont pas les sources de l’instabilité ou de la lenteur de votre connexion, il faut s’attarder sur le positionnement de la box internet elle-même. Le matériel ne doit pas être placé n’importe où.

box internet bon reflexes

Une box internet bien placée permet déjà d’éviter quelques problèmes.

Comme beaucoup d’appareils électroniques, les box internet chauffent, et ont besoin de se ventiler. De fait, comme pour un ordinateur à ventilateur, on doit éviter les endroits fermés et peu aérés. L’air doit pouvoir très facilement circuler autour de la box internet. Le but est qu’elle ne se ventile pas avec la chaleur qu’elle rejette. De plus, il ne faut pas que le matériel soit trop exposé à la lumière du soleil. Cela la ferait davantage chauffer, et pourrait rendre la connexion instable. Enfin, il est recommandé, surtout si l’on utilise beaucoup le Wi-Fi, de ne pas laisser la box internet à proximité d’autres appareils électroniques. Les ondes peuvent interférer et gêner le bon fonctionnement.

Entre vitesse et stabilité : puis-je paramétrer ma box internet pour en adapter le service ?

Comme beaucoup d’appareils électroniques, une box internet se paramètre. Ce paramétrage permet d’osciller entre deux facteurs principaux : la vitesse et la stabilité. Toutes les box internet ne dispose pas des mêmes options, et toutes ne donnent pas autant d’options. Dans certains cas, il faut se contenter de paramètres prédéfinis. Toutefois, dans d’autres cas, on peut changer manuellement certains éléments. Tout dépend de la box internet que l’on a à disposition.

Ménager sa bande passante : limiter les connexions simultanées sur sa box internet

Un élément majeur à connaître quand on a une box internet, ce sont quelques termes clés. Ce que l’on sait identifier facilement, c’est le débit. Celui-ci est exprimé en mégabits par secondes, abrégé en Mb/s ou Mbps. L’ADSL peut proposer jusqu’à 10 ou 15 Mb/s tout au plus, et le seuil du très haut débit fixe est de 30 Mb/s. Cela signifie qu’en une seconde, avec le très haut débit fixe, vous téléchargez au moins 30 Mb (30 000 bits) d’informations. Pour convertir cela en mégaoctet, il suffit de diviser le chiffre par 8. 1 Mo correspond à 8 Mb. La bande passante, c’est le débit théorique maximal d’un endroit donné. Plus celle-ci est élevée, plus le débit disponible est important. Avec l’ADSL, et dans une bien moindre mesure avec la fibre optique, plus on augmente artificiellement cette bande passante, plus la connexion a des chances de devenir instable.

La différence, c’est que la fibre optique est une technologie bien plus stable, qui tolère des débits très importants très facilement. C’est donc avec l’ADSL qu’il faut faire attention. Pour faire simple, en cas de connexion multiple, la bande passante est partagée entre ces connexions, selon les besoins. Ainsi, regarder la télévision sollicite 2 à 3 Mb/s en qualité standard, et autour de 6 Mb/s en haute-définition. Cela occupe donc une large partie de la bande passante d’une connexion ADSL. De fait, selon le débit maximal disponible, on évite de regarder la TV en HD et, par exemple, de regarder des vidéos en ligne. Si la bande passante ne peut subvenir à ces besoins, la box internet peut simplement perdre la connexion. C’est pourquoi il est important de faire un test de débit pour connaître sa situation.

Le Wi-Fi.

Une box internet bien branchée et bien installée permet même un Wi-Fi de meilleure qualité.

Branchement et matériel : quelques bons gestes à avoir

La qualité de la connexion à internet ne dépend pas que de la ligne elle-même. Cela dépend aussi de votre matériel. La première chose à savoir, c’est qu’une connexion à la box internet est toujours plus performante par câble Ethernet que par Wi-Fi. La connexion en Wi-Fi est très présente aujourd’hui. Moins rapide que par le biais d’un câble, elle est pratique, justement par l’absence de câbles. La qualité du Wi-Fi dépend de la box internet qui émet le signal, mais aussi de l’appareil qui le reçoit. Certains appareils informatiques ne peuvent simplement pas gérer des débits trop élevés. De fait, ils vont plafonner à certains seuils. Là où un mobile n’enregistre par exemple que 40 Mb/s en Wi-Fi, un ordinateur peut enregistrer 300 Mb/s. Cette différence vient en partie du hardware, mais aussi du software. Le navigateur web peut aussi jouer un rôle important.

Si vous maintenez sur un ordinateur plusieurs pages internet ouvertes, ou plusieurs applications en cours, la qualité de la connexion peut en pâtir. Il faut bien penser, surtout avec son smartphone, à bien fermer les applications dès que l’on arrête de les utiliser. Sinon, elles occupent de la RAM, et de la bande passante. Le signal Wi-Fi peut aussi dépendre de facteurs environnementaux. Tout simplement, cela veut dire que si le signal doit traverser un mur, il est moins performant. Outre les éléments physiques, le signal peut aussi être perturbé par les ondes électromagnétiques émises par d’autres appareils. C’est pour cela que les mobiles sont équipés d’un mode avion. Si votre box dispose d’un signal 5 GHz, il est à préférer, car plus stable. Les box internet les plus récentes proposent également un signal Wi-Fi plus fort que les box internet d’anciennes générations.

Vérifier son éligibilité pour passer au très haut débit fixe

Si l’on ne parvient pas à avoir une connexion satisfaisante, on peut simplement changer de fournisseur d’accès à internet. Tous ne proposent pas les mêmes connexions aux mêmes endroits. De plus, tous ne proposent pas la fibre optique dans les mêmes lieux non plus. Il est donc recommandé de faire un test d’éligibilité dans un premier temps, auprès de chacun des FAI. Pour réaliser ce test, il est nécessaire de renseigner son numéro de ligne ou son adresse postale.

À voir aussi : comment changer de fournisseur d’accès à internet ?

Le VDSL : boostez votre débit sans changer d’offre fixe

Aujourd’hui, toutes les offres fixes ADSL sont disponibles en VDSL, sans frais supplémentaire. Le VDSL est une variante de l’ADSL qui permet de dépasser le seuil de 30 Mb/s, seuil du très haut débit. Une connexion en VDSL peut même atteindre 100 Mb/s. Toutefois, pour qu’elle soit intéressante, il faut être sur les premiers kilomètres de la ligne xDSL. Si c’est le cas, votre fournisseur d’accès à internet peut activer l’option gratuitement. Afin de savoir si vous êtes éligibles à cette option, il est recommandé de réaliser un test d’éligibilité. Si le VDSL est nettement plus efficace que l’ADSL, cela reste la même technologie de base, avec les mêmes défauts. Les conseils donnés précédemment sur la disposition du matériel chez soi restent ainsi parfaitement valables.

Graphique comparant ADSL et VDSL.

Comparaison entre les débits permis par l’ADSL et le VDSL.

Passez à la fibre optique et profitez du meilleur de l’accès à internet

Ce conseil semble d’une simplicité extrême, mais n’en est pas moins valable. Si votre connexion n’est pas assez bonne : changez-en. La meilleure technologie à laquelle vous pouvez accéder, c’est la fibre optique. Cette fois, le très haut débit n’est pas seulement possible, il est simplement garanti. Les offres fibre optique proposent toujours, au strict minimum, un débit de 100 Mb/s. Mais cette technologie ne permet pas seulement de profiter d’un débit rapide. La fibre optique, c’est aussi un moyen de profiter d’une connexion stable et réactive. Au-delà du seul débit de connexion, la fibre optique assure également un temps de latence très bas. Cela signifie que quand une requête est transmise par votre ordinateur à un serveur, la réponse est envoyée dans le plus bref délai possible.

Des connexions à terminaison optique.

La fibre optique doit remplacer l’ADSL. Elle permet des connexions bien plus performantes.

Pour passer à la fibre optique, encore faut-il y être éligible. Pour cela, vous devez tester votre ligne ou votre adresse auprès des différents fournisseurs d’accès à internet. Tous ne proposent pas leurs offres aux mêmes adresses. Un logement peut avoir le choix entre Orange et SFR quand un autre devra choisir entre Orange et Bouygues Télécom. Il n’est même pas rare de n’avoir pas le choix. Si c’est le cas, il faut bien souvent se porter vers les offres d’Orange, le FAI le plus implanté en ce qui concerne la fibre optique.

À voir aussi : les offres fibre optique des fournisseurs d’accès à internet.