L’essentiel sur les prises fibre

Il existe deux types d’offres en fibre :

La fibre optique FTTH.

La fibre coaxiale FttLA.

Deux types de prise raccordent donc le logement en fibre :

Les prises murales optiques.

Les prises murales coaxiales.

De nombreux indicateurs permettent de valider qu’un foyer est équipé en fibre optique. C’est notamment le cas des prises fibres, une partie des éléments matériels nécessaires à la bonne conduite du réseau au sein de son foyer. Il existe différents types de prises fibres auxquelles un usager peut être confronté.

Comment faire la différence entre celles-ci ? Quels sont leur but et leur fonctionnement, et enfin, comment procéder si le logement n’est pas raccordé à la fibre optique ? Petit tour dans le grand dictionnaire des prises fibres.

Quelles sont les différentes prises murales fibre optique existantes ?

Il existe aujourd’hui deux architectures de « fibrage » dans les logements français :

la fibre jusqu’à l’abonné(e) ou Fiber To The Home (FTTH) ;

la fibre à terminaison coaxiale ou Fiber To The Last Amplifier (FttLA).

Prises fibre optique.

Quels sont les différents types de prise fibre optique ?

La technologie FFTH est plus récente et vient progressivement remplacer la technologie FttLA. La grande différence entre la fibre FTTH et la fibre FttLA est la puissance du débit internet. En effet, bien que les deux technologies offrent des connexions en très haut débit, le débit peut énormément varier entre les deux normes.

La fibre FttLA est réputée moins puissante que sa consœur. Chaque type de fibrage possède une prise différente. Voici donc quelques astuces pour faire la différence entre ces deux prises fibre disponibles.

Reconnaître facilement une prise fibre optique FTTH

Avec la fibre FTTH, le raccordement se fait via une prise terminale optique aussi appelée PTO ou encore point de terminaison optique dans le jargon technique. Cette prise carrée et blanche est généralement située à l’intérieur du logement concerné. En appartement, elle peut être dans une armoire technique située elle-même à l’étage de l’appartement en question.

Aussi appelée prise murale optique, elle se matérialise par un boitier mural. Ce dernier est doté d’un ou plusieurs connecteurs optiques auxquels il faut brancher le boîtier fibre (ONT).

Identifier les prises fibre optique.

Comment reconnaître une prise fibre FttH ?

Le boîtier de terminaison optique appelé boîtier ONT – Optical Network Termination – assure la liaison entre le réseau fibre optique et la box internet en question. C’est ce boîtier même qui transforme le signal lumineux en signal électrique. La prise fibre optique représente donc la partie terminale du réseau fibre optique. Elle se situe donc entre le réseau d’accès en fibre optique de l'opérateur et le réseau local du foyer en question.

Le logement est équipé d’une Prise Terminale Optique s’il a déjà été connecté à la fibre auparavant avec un abonnement fibre, ou si la fibre a déjà été installée dans l’immeuble en question. C’est maintenant le cas pour tous les logements construits depuis 2012. À noter que les débits fibre optique des FAI sont évidemment les plus élevés avec la technologie FttH.

La différence de technologie FTTH et FTTLA.
À lire aussiQuelles sont les différentes technologies de très haut débit ?
Lire la suite

Comment reconnaître une prise fibre coaxiale FttLA ?

La fibre optique FttLA est bien différente du FTTH. En effet, la fibre n’arrive pas dans le logement mais s’arrête à un point précis. Ce peut être dans une armoire de rue par exemple. Un câble coaxial raccorde alors la fibre pour effectuer les derniers mètres qui la séparent du foyer en question. Ce câble est, par ailleurs, le même que celui utilisé pour recevoir la TV par le câble. Des prises murales coaxiales sont donc déjà présentes dans les logements qui reçoivent la télévision câblée. La prise murale coaxiale n’est donc pas une prise fibre optique, à proprement parler, puisqu’elle peut aussi servir à brancher un téléviseur.

La prise murale coaxiale est une petite prise carrée blanche avec un ou plusieurs trous circulaires sur lesquels viennent se brancher les fiches des câbles coaxiaux. Ces derniers établissent la liaison entre une source de données et le décodeur TV. Un foyer équipé en prise murale coaxiale peut-il se munir d’une prise terminale optique ? Oui, il est en effet possible de demander la souscription à une offre fibre optique en demandant, en plus, l’installation d’une prise PTO. En revanche, l’intervention sera facturée.

Quels sont les numéros de prise fibre optique ?

Chaque prise murale optique comporte un numéro de référence unique. Ce n’est pas le cas pour les prises fibre coaxiales. Si l’abonné souhaite changer de fournisseur d’accès à Internet ou lors d’une arrivée dans un nouveau logement, cette référence peut lui être très utile.

Pour les reconnaître, une référence unique se situe sur les boîtiers de terminaison optique. En règle générale, des lettres et une série de chiffres composent cette référence. Elle peut avoir divers formats dont voici quelques exemples :

FI-xxxx-xxxx ;

CTP-xxxxxxx-x ou CT-xxxxxxx-x ;

UG-xxxxx-x ;

A-xxxxxxxxx ;

Xxxxxxxx-xx-xx ;

OO-xxxx-xxxx/C.

Cette référence est très importante. En effet, elle est demandée par un télé-conseiller ou sur le formulaire de souscription lors de tout changement de fournisseur d’accès à Internet ou lors d’une arrivée dans un nouveau logement. Il ne faut pas hésiter à noter cette référence quelque part ou même à la prendre en photo afin d'éviter de perdre du temps ou bien que la référence ne se perde à jamais.

Réseau d'initiative publique
À lire aussiTout savoir sur les réseaux d’initiative publique
Lire la suite

Que faire si je ne possède pas de prise fibre ?

Tous les appartements situés dans des immeubles fibrés ne possèdent pas toujours de prise fibre optique. Si le logement ne possède ni prise fibre optique, ni prise fibre coaxiale, il se peut qu’il ne soit pas éligible à la fibre. Comment savoir si son logement est éligible à la fibre optique et, s’il l’est, comment faire une demande d’installation ?

Comment savoir si mon logement est éligible à la fibre ?

Le premier réflexe à adopter afin de savoir si son logement est éligible à la fibre est celui de réaliser un test d’éligibilité internet en ligne. Voici comment procéder par étapes :

sur la page citée ci-dessus, cliquer sur “accéder au test” pour l'opérateur souhaité ;

rentrer ses informations : adresse postale et parfois numéro de ligne fixe actuel ;

le test révèle si oui ou non le logement est éligible à la fibre.

Il est aussi possible de passer par la carte des déploiements fibre optique de l’ARCEP pour vérifier si une commune ou un département sera bientôt éligible à la fibre.

Fibre optique éligibilité.

Comment savoir si l'on est éligible à la fibre optique ?

Si le logement n’est pas éligible à la fibre, il reste des alternatives pour profiter tout de même d’une bonne connexion internet. Premièrement, l’éligibilité à une connexion ADSL. Même si cette technologie se révèle moins performante que la fibre, il existe aussi d’autres moyens pour booster sa connexion internet et profiter tout de même d’une connexion plutôt intéressante.

Une autre alternative existe : la possibilité de profiter d'une box internet 4G. Il s'agit concrètement d'abonnement internet traditionnels, qui permettent de profiter de l'Internet fixe à la maison, à la différence près que la technologie utilisée à cet égard est le réseau mobile 4G. Les box 4G permettent donc de surfer sur le Web à très haut débit, même en n'étant pas éligible à la fibre optique.

Dans le cas où le logement est éligible à la fibre, il est possible de faire une demande pour l’installer et profiter ainsi des meilleures box internet fibre du marché.

Faire une demande pour installer la fibre dans son logement

Après avoir effectué un test d'éligibilité auprès d'un opérateur, et seulement si ce dernier est positif, il convient de parcourir les sites des fournisseurs d'accès à internet afin de trouver la box internet fibre optique qui comblera au mieux les besoins du foyer. Les offres sur le marché sont nombreuses et il y en a pour tous les goûts et tous les budgets. De la dual play à la box sans engagement, le client a l'embarras du choix. Une fois la box fibre trouvée, il faut ensuite raccorder son logement à la fibre.

Avant toute chose, il convient de vérifier si oui ou non une prise fibre existe dans le logement en question grâce aux éléments de repère cités précédemment. Il y en a bien une ? C'est parfait, cela signifie que le locataire précédent avait déjà installé la fibre. Dans ce cas, il suffit de transmettre le numéro de point de terminaison lors de la souscription à la box internet et de brancher sa box internet. Il n'y a aucune prise fibre optique apparente dans le logement ? Des travaux sont alors nécessaires pour installer une prise et recevoir la fibre dans le foyer concerné.

Conseils de MaPetiteBox

Raccorder son logement en fibre n'est pas gratuit. Dans un premier temps, il ne faut pas hésiter à se renseigner sur les frais de raccordement de chaque opérateur afin d'éviter les surprises. Ensuite, des offres existent pour raccorder la fibre à moindre coût et même gratuitement. Il ne faut pas hésiter à se renseigner pour en bénéficier et ainsi faire de belles économies.

Cet article vous a-t-il été utile ?
Oui
Non
60 % des lecteurs ont trouvé cet article utile
20 votes

Les bons plans du moment

Freebox Mini 4K
Promo RED Box fibre optique.
Bbox Bouygues Telecom
SFR promo box fibre optique.
Box SFR
Box SFR