Fournisseurs d'accès internet

Le Plan France THD est toujours d’actualité. L’objectif n’a pas changé : apporter le très haut débit fixe dans tous les foyers et toutes les entreprises pour l’horizon 2022 au plus tard. Il reste donc 4 ans et demi pour atteindre l’objectif. Ce n’est pas une légère opération que voilà. Fin 2017, 16,7 millions de logements étaient éligibles au très haut débit, dont près de 9 millions en fibre optique. Pour que le Plan France THD Fonctionne, Orange et SFR se sont engagé à rendre environ 12,7 millions de locaux éligibles au très haut débit fixe d’ici 2020. L'objectif implique donc de créer plus de 3 millions d'accès en 2 ans. L’accès au très haut débit peut se faire de plusieurs manières. Toutefois, une technologie est nettement privilégiée sur les connexions fixes : la fibre optique.

Pourquoi mettre l’accent sur le très haut débit par fibre optique ?

L’ADSL est encore aujourd’hui la technologie d’accès à internet de loin la plus répandue. Ce n’est pourtant pas la plus efficace qui soit. Ainsi, l’ADSL ne peut pas dépasser un débit de 15 à 20 Mb/s. Par ailleurs, même ce plafond peut facilement se révéler difficile à atteindre. Une variante de cette technologie permet de significativement améliorer le débit sur le début des lignes ADSL : il s’agit du VDSL. Avec cette variante, il est possible de dépasser le seuil du très haut débit, seuil qui est fixé à 30 Mb/s. Dépasser ce seuil est un enjeu majeur dans une société où le numérique a une place prépondérante. De plus en plus d’informations sont échangées chaque jour via Internet. Il est donc nécessaire de fournir un réseau à même de supporter ces échanges intenses. Augmenter le débit pour les particuliers comme pour les entreprises n’est pas juste un confort.

L'objectif du Plan THD

Le plan THD vise à proposer le très haut débit pour tous dès 2022.

L’augmentation de débit devient en réalité de plus en plus nécessaire. Aussi, si le VDSL permet l’accès au très haut débit, la technologie a ses limites. Les lignes concernées ne peuvent excéder quelques centaines de mètres, 2 kilomètres dans les meilleures conditions. C’est pourquoi l’accent est mis sur la fibre optique. La contrainte de la distance n’est plus un problème. Un foyer abonné à la fibre optique peut espérer disposer d’un débit minimal de 100 Mb/s toute l’année. On est bien au-dessus du seuil du très haut débit fixe. Les FAI proposent même aujourd’hui des offres entre 500 Mb/s et 1 Gb/s. De fait, le déploiement de la fibre est actuellement au cœur du Plan France THD. Une variante de la fibre optique, la fibre coaxiale, permet, elle aussi de facilement dépasser les 100 Mb/s de débit.

À voir aussi : les offres fixes en fibre optique des FAI.

Plan France THD : le gouvernement saisit l’Arcep

Le 4 avril 2018, le Gouvernement a saisi l’Arcep afin d’avoir un avis sur les propositions récemment formulées par Orange et SFR. Ces deux opérateurs sont les plus actifs en ce qui concerne le déploiement du très haut débit fixe et de la fibre optique. Dans leurs propositions, il est fait mention de rendre le très haut débit fixe accessible à 12,7 logements d’ici 2020. Un pari qui peut sembler fou au regard des chiffres actuels. Moins de 2 millions de logements accèdent au très haut débit fixe chaque année. Il faudrait ici que les FAI investisse des sommes importantes pour y parvenir. Ces sommes apparaissent dans les communications des opérateurs, mais s'avèrent dissimulées à nos yeux. On sait simplement que l’on parle ici en milliards d’euros. On sait également qu’il s’agit d’accès au très haut débit via la fibre optique.

très haut débit fixe.

Le très haut débit fixe permet d'accélérer bien des choses au quotidien.

L’Arcep doit désormais juger de ces propositions formulées par les deux géants que sont Orange et SFR. La mise en place d’un tel chantier, et à terme l’accomplissement du Plan France THD, est une belle ambition. Aujourd’hui, il est difficile de savoir si oui ou non tous les foyers français auront accès à la fibre optique. Il faut en moins de 5 ans parcourir bien plus de chemin qu’en près de 15 ans. De fait, les offres fibre optique ont commencé à être commercialisées dans le début des années 2000. La transition vers le très haut débit fixe est lente, mais tend à s’accélérer. L’écart de prix s’avère désormais très faible entre l’ADSL et la fibre optique. Si les choses continuent de s’accélérer, on pourrait bien voir l’accomplissement de ce plan.

À voir aussi : choisir un abonnement box internet pas cher.

Partagez !

Box RED SFR

À lire aussi

Donnez votre opinion : commentez !

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments