Fournisseurs d'accès internet

Le déploiement de la fibre optique en France s’accélère à nouveau, suite à deux accords concernant d’un côté Orange et SFR, et de l’autre Free et Altitude Infrastructure. Le premier accord entre les deux opérateurs porte sur le déploiement de la fibre optique FttH dans les zones moyennement denses. Le FttH représente la meilleure qualité de fibre optique, arrivant directement dans les locaux. Concernant l’opérateur de Xavier Niel, un accord a été signé avec Altitude Infrastructure. Les zones touchées sont peu denses. Free pourra ainsi y proposer son offre de fibre optique via les réseaux d’Altitude Infrastructure.

Un nouvel accord pour le déploiement de la fibre optique entre SFR et Orange salué par l’Arcep

SFR et Orange semblent plus que jamais investis dans le déploiement de la fibre optique, et pas uniquement dans les zones très denses et de fait très rentables. C’est en tout cas ce que semble indiquer ce nouvel accord entre les deux opérateurs français. Cela devrait résulter en une couverture en fibre optique du territoire français de plus en plus qualitative.

Quel est ce nouvel accord et que va-t-il changer pour les consommateurs ?

Tout d’abord, il faut savoir que ce nouvel accord, annoncé dans un communiqué de presse par SFR, concerne la fibre optique en sa version FttH, pour Fiber to the Home. Cette technologie est la plus avancée de sa catégorie, puisque la gaine de fibre optique arrive directement chez l’abonné, lui assurant un débit optimal. Les deux opérateurs français s’engagent ainsi à couvrir une partie de la zone moyennement dense, surnommée AMII. Cette zone n’était en effet pas incluse dans les précédents accords datant de 2011.

Stéphane Richard chef de l'opérateur Orange accord SFR fibre

Stéphane Richard, le PDG d'Orange, a signé un accord avec SFR concernant le déploiement de la fibre optique.

Concrètement, cela concerne 2,9 millions de logements ou de locaux professionnels. Les deux opérateurs se répartiront le déploiement de la fibre optique dans cette zone de la manière suivante :

  • Orange équipera 1,83 million de logements ou locaux professionnels, dans 363 communes ;
  • SFR, quant à lui, en équipera 1,07 million, correspondant à 291 communes.

L’opérateur au carré rouge s’est d’ores et déjà engagé à atteindre cet objectif avant 2020. Additionné à l’engagement précédent de 2011, SFR déploiera au total 2,6 millions de prises en Zone Moyennement Dense, couvrant alors 8% de la population, 1,5% du territoire et 7% des locaux. Pour Orange, cela représente 11,10 millions de locaux au total, soit environ 30% de la population, 7% du territoire, et 30% des locaux français.

À voir aussi : les abonnements à Internet en fibre optique actuellement disponibles.

Le gendarme des télécoms, l’Arcep, salue ces engagements

L’Arcep félicite dans un premier temps les deux opérateurs pour leur engagement. Ce dernier devrait permettre à l’ensemble de la zone AMII d’être éligible à la fibre d’ici à 2020. De plus, l'Autorité précise les tenants et les aboutissants de cet accord :

  • 100% des locaux seront rendus raccordables par Orange selon deux échéances. À la première, fin 2020, 92% minimum des locaux concernés auront été rendus raccordables. 100% des locaux seront ensuite raccordables d’ici à fin 2022. Entre ces deux échéances, les locaux non-compris dans les 92% seront « raccordables sur demande » ;
  • SFR propose uniquement de rendre 92% des locaux raccordables à la fin 2020. Le reste sera également raccordable sur demande.

L’Arcep rappelle cependant que pour tenir ces engagements, Orange comme SFR devront accélérer leur vitesse de déploiement. L’autorité estime également qu’une relation étroite doit être conservée entre les collectivités territoriales et les opérateurs. Dans ce cadre, les opérateurs devront communiquer sous 6 mois un calendrier du déploiement de ces infrastructures. Enfin, le gendarme des télécoms émet de grandes réserves quant à la demande de SFR, qui souhaite moderniser son réseau câblé en fibre optique. Cette pratique pourrait, selon lui, bousculer l’équilibre entre opérateurs et propriétaires déjà établi.

Free, de son côté, signe un accord avec Altitude Infrastructure et intègre ses Réseaux d'Initiative Publique

Comme les autres opérateurs, et peut-être même plus encore, Free a longtemps rechigné à déployer son réseau internet très haut débit fixe dans les zones de faible densité de population. L’entreprise de Xavier Niel semble aujourd’hui avoir changé son fusil d’épaule, puisqu’elle a annoncé, ce mercredi 27 juin, la signature d’un contrat avec Altitude Infrastructure. Comme son nom l’indique, Altitude Infrastructure est un opérateur d’infrastructures, déployant des RIP.

Les RIP, pour Réseaux d’Initiative Publique, sont nommés ainsi car ils reçoivent des financements de l’État. Avec ce nouvel accord, Free compte donc proposer son offre de fibre sur les réseaux RIP d’Altitude Infrastructure. Pour rappel, l'opérateur de Xavier Niel avait signé le même type de contrat l’an dernier, avec l’opérateur d’infrastructures Axione.

Changement stratégie fibre optique free

Xavier Niel semble décidé à changer de stratégie en ce qui concerne le déploiement de la fibre dans les zones peu densément peuplées.

Ce nouvel accord de Free concerne lui aussi des zones peu denses, notamment dans la région Grand Est. Il vise pas moins de 3 millions de prises en France. Thomas Reynaud, Directeur Général d’Iliad, maison-mère de Free, explique :

« Par cet accord, Free confirme sa volonté de rendre son offre fibre disponible sur l’ensemble du territoire, d’accélérer ses déploiements et de réaffirmer sa position de 1er opérateur alternatif Très Haut Débit »

Free semble donc bien compter sur la fibre optique pour augmenter ses revenus sur le long terme. L’entreprise de Xavier Niel est en effet confrontée à des pertes d’abonnés à ses offres d'Internet fixe. Son revenu moyen par abonné est également en baisse. Les abonnements en fibre optique, vendus plus chers, pourraient donc l’aider à remonter la pente.

À voir aussi : découvrir les box internet de Free en promotion.

Partagez !

Box RED SFR

À lire aussi

Donnez votre opinion : commentez !

avatar