Fournisseurs d'accès internet

La guerre pour la proposition de contenus est déjà lancée depuis plusieurs temps. Après l’offensive soutenue initiée par SFR, les autres acteurs du secteur tentent de réagir. Ainsi, Orange et Canal pourraient voir d’un bon œil le fait de se rapprocher. Si l’union fait la force, c’est surtout face à la place importante que prend SFR dans le paysage médiatique que les deux géants auraient tout intérêt à s’allier.

Les droits TV de certaines manifestations au centre de la lutte pour les contenus

Les diffusions d’événements sportifs font l’objet de contrats qui s’étalent sur plusieurs années. Et pour plusieurs manifestations sportives, les droits TV vont bientôt être à nouveau mis aux enchères. C’est notamment le cas des Grands Prix de F1. Actuellement la propriété du groupe Canal, ces droits de diffusion vont très prochainement être un graal à acquérir. Pour éviter qu’une fois de plus SFR tire son épingle du jeu, Orange et Canal pourraient donc déployer une stratégie. Déjà unis par des liens importants, le géant des télécoms et le groupe Canal envisageraient effectivement de faire davantage fructifier leurs relations. Le but de cette manœuvre serait notamment d’obtenir d’importants contrats pour les droits de diffusion dans le secteur sportif. Cela permettrait ainsi à Canal de trouver un second souffle. Mais ce serait aussi l’opportunité de calmer les ardeurs de la filiale d’Altice, omniprésente dans ce secteur.

Orange et Canal entraide pour les contenus

Au programme, l’union des deux acteurs majeurs des télécommunications pourrait à termes permettre au groupe d’obtenir les droits pour les rencontres du championnat de France de Ligue 1. Mais il y aurait aussi la possibilité de reconduire ceux concernant la Formule 1, dont Canal bénéficie depuis près de quatre ans. En cas d’échec, la F1 serait par ailleurs une énorme perte pour le groupe. Ce serait d’autant plus le cas que le groupe SFR a déjà battu Canal dans leur duel à distance pour les droits TV de la Premier League.

SFR : une stratégie de diversification remarquée qui alerte ses concurrents

Si Orange et Canal décident de concrétiser cette idée d’association qui circule actuellement, SFR trouverait enfin du répondant. Depuis plus d’un an, l’opérateur semble effectivement être le régulateur de l’ensemble du marché télévisuel. Petit à petit, le FAI s’est effectivement invité dans le secteur des contenus avant de très vite en devenir l’un des acteurs majeurs. Certains de ses concurrents tentent de réagir, à l’image de Free qui a récemment enrichit son offre télévisuelle avec deux bouquets. Toutefois, la réponse de ses concurrents est trop faible.

Il faut dire que l’ampleur de la tâche pour les autres opérateurs est conséquente. En moins d’un an, SFR a effectivement donné un coup de massue aux autres FAI. Côté sport, SFR a ainsi brillé avec l’acquisition des droits TV pour les championnats anglais et portugais de football. Le recrutement de consultants renommés pour les chaines SFR Sport témoigne lui aussi des ambitions du groupe. De manière plus large, d'autres élément ont permis à SFR de se démarquer. Les faits marquants les plus récents étant la révélation de la chaine SFR Studio, la mise à disposition en OTT de son service de SVOD et l’éventuelle acquisition du groupe NextRadioTV.

consultants SFR Sport

Partagez !

Box Bouygues Telecom

À lire aussi

Donnez votre opinion : commentez !

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments