Fournisseurs d'accès internet

L’Arcep a mis en place une consultation pour établir de façon claire et précise les modalités et les obligations des zones dites fibrées.Ces zones sont définies comme des zones géographiques dans lesquelles la fibre est suffisamment implantée pour que les lignes traditionnelles en cuivre puissent disparaître sans incidence majeure sur le fonctionnement des réseaux.

L’Arcep veut clarifier les zones fibrées avec les acteurs des télécoms

Les zones fibrées ont pour objectif de faciliter le passage du haut au très haut débit. En d’autres termes, de simplifier le passage des connexions xDSL à la fibre optique. À terme, elles doivent favoriser les changements massifs des offres internet et clore les réseaux cuivres classiques. Pour rappel, avant que les territoires ne soient fibrés, les réseaux des télécoms, mis en place à l’origine par France Télécom, aujourd’hui Orange, étaient constitués de câbles de cuivre. C’est au travers de ces câbles que transitaient les communications téléphoniques et les données échangées par l’Adsl. Cette dernière technologie est appelée le haut débit, en opposition au bas débit des vieux modems 56k.

Ce que veut dans un premier temps l’Arcep, c’est, avec l’aide des télécoms, clarifier les conditions nécessaires à l’attribution du titre de “zone fibrée”. Un découpage administratif est d’ailleurs fortement envisagé. Ces zones seront considérées comme telles une fois que l’ensemble des logements et locaux ne seront non pas raccordés, mais raccordables à la fibre optique. Dans les zones qui ne sont pas considérées comme “très denses”, les locaux situés dans des zones d’habitation pourront être raccordables sur demande avec un délai de 6 mois avant l’obtention du statut et la pose de la fibre.

Les fournisseurs d’accès internet Orange et SFR ont déjà leur système de zones fibrées. Ils ne proposent tous deux plus que les offres de la fibre dans les zones concernées.

terminal avec la fibre optique

Un terminal doté de multiples raccordements à la fibre optique

Les avantages de la fibre optique sur les câbles de cuivre

Tout, avec la fibre optique, est plus intéressant que les câbles de cuivre. Les connexions offertes sont à la fois beaucoup plus stables et beaucoup plus rapides. Cet avantage est permis grâce à un fonctionnement très différent des deux systèmes.

Alors que les câbles en cuivre transmettaient des informations en passant par des fréquences, la fibre utilise la lumière, plus stable. Les lignes de cuivre en France sont la propriété exclusive d’Orange. Cet opérateur est celui qui les as mises en place quand il s’appelait encore France Télécom. Le 30 novembre 2015, il a annoncé la fin et l’arrêt de ces lignes dès 2017. Le processus de transition vers la fibre optique est donc bien en cours.

La fibre optique fonctionne avec la lumière. Les câbles sont composés de fils de verre, ou de plastique, très fins, qui conduisent la lumière. Ce sont les ondes de lumières qui transmettent l’information. Les câbles transmettent la lumière par réflexion. Les matériaux utilisés ainsi que le fait même qu’il s’agit de lumière permettent des pertes de données absolument infimes. Même lorsque le câble est courbé, la lumière peut toujours être transmise sans perte. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, la fibre existe depuis déjà assez longtemps, puisque c’est en 1970 que le principe de cette technologie a été développé.

enseignes Orange et SFR

Orange et SFR proposent déjà, par défaut, les offres fibres dans les zones fibrées.

Passer de l’Adsl à la fibre optique : déjà 2,185 millions d'abonnements

À ce jour, tous les fournisseurs d’accès internet propose des abonnements avec un accès à la fibre optique. Le déploiement de cette dernière se fait de façon de plus en plus intensive et le nombre de logements raccordés et raccordables est en constante augmentation. À la fin de l’année 2016, ce sont presque 6 millions d’abonnements qui profitaient du très haut débit. Sur ce chiffre, 2,185 millions d’abonnements concernent la fibre optique de bout en bout, c’est-à-dire avec un raccordement à la fibre directement dans le logement.

La transition peut-être facilitée par les offres des différents fournisseurs d’accès internet. Ces offres ne sont pas plus chères que celles proposées pour l’Adsl ou le Vdsl, et sont donc naturellement plus intéressantes. Ainsi, l’Adsl propose des débit jusqu’à 20 Mbits/s, le Vdsl, jusqu’à 70 Mbits/s, et la fibre propose des débits entre 100 et 1000 Mbits/s. Comme l’Adsl et le Vdsl utilisent encore tout ou partie des lignes de cuivres, leurs débits sont plus souvent et facilement limités. Avec la disparition des lignes de cuivre, ces offres sont également vouées à disparaître.

Pour vérifier son débit, et s’assurer qu’il correspond à son offre internet, il est possible de réaliser un test ici.

Partagez !

Box RED SFR

À lire aussi

Donnez votre opinion : commentez !

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments