Fournisseurs d'accès internet

Les investissements sur le marché français des télécoms n’ont jamais été aussi élevés qu’en 2019, grâce à la fibre optique. C’est en tout cas ce qui est ressorti du point annuel de l’Arcep (autorité de régulation des communications électroniques, des postes et de la distribution de la presse) qui s’est tenu tout récemment.

L’occasion de publier l’observatoire annuel, qui assure que les opérateurs ont investi 500 millions d’euros supplémentaires par rapport à 2018, pour un montant global de 10,4 milliards d’euros. A titre de comparaison, il y a seulement dix ans, ces investissements s’élevaient à 6,4 milliards d’euros (2010).

7,1 millions de foyers bénéficient de la fibre optique en France

C’est un secret de polichinelle. Depuis des années, les opérateurs télécoms mettent les bouchées doubles afin de déployer la fibre optique sur l’ensemble du territoire. L’observatoire annuel 2019 l’assure, ce sont les investissements liés à ce déploiement qui fait grimper la courbe des investissements du marché des télécoms depuis trois ans.

investissements operateurs telecoms

Depuis 2014, les investissements des opérateurs télécoms n'ont de cesse d'augmenter chaque année.

En une année, 4,8 millions d’accès supplémentaires ont été créés, portant le nombre de locaux éligibles à la fibre optique à 18,3 millions fin 2019. Les ménages français peuvent profiter de cet essor : en fin d’année, 7,1 millions de foyers bénéficiaient de la fibre optique dans l’Hexagone. Soit une hausse de 2,3 millions en un an seulement.

Mais la fibre optique, qu’est-ce que c’est exactement ?

Derrière ce terme un peu barbare malgré tout entré dans les mœurs au fil des années, la fibre optique n’est rien d’autre que le successeur de l’ADSL. Cette nouvelle technologie de connexion à internet se démocratise progressivement et devrait petit à petit devenir la norme en France.

Qu’est-ce qui change ? Et bien… la vitesse. Il existe plusieurs types de raccordement pour la fibre optique, exploitant plus ou moins le potentiel de la technologie. Dans tous les cas, ce très haut débit fixe permet déjà de télécharger des fichiers à vitesse éclair, améliorer la fluidité des jeux en ligne, réduire drastiquement la latence… Bref, tout faire en accéléré, sans négliger la qualité.

raccordement

Des millions de foyers supplémentaires sont éligibles à la fibre optique chaque année.

Les opérateurs sont déjà quasiment tous présents sur le secteur. Orange, SFR, Bouygues Telecom, Free, Red by SFR ou encore Sosh proposent chacun des offres internet fibre optique plus ou moins onéreuses. Néanmoins, tous les foyers ne bénéficiant pas encore de la fibre, il convient de réaliser en amont un test d’éligibilité avec son adresse postale. Un logement non raccordé peut l’être s’il est éligible : les opérateurs gèrent au cas par cas en fonction des demandes des particuliers.

La fibre optique en bref :

  • des téléchargements de fichiers ultra rapides ;
  • des expériences de jeu en ligne ou en visioconférences plus fluides et améliorées ;
  • du très haut débit sur plusieurs appareils connectés en simultanés ;
  • une latence drastiquement réduite par rapport à l'ADSL.
promo boc internet fibre optique
À lire aussiQuelles différences entre l'ADSL et la fibre optique ?
Lire la suite

Gestion du réseau 4G, arrivée de la 5G… les opérateurs ne doivent pas oublier le reste !

Sans que ce soit une crainte ni une inquiétude, l’Arcep prévient tout de même les opérateurs du secteur qu’il y a d’autres chantiers à mener, en lien ou non avec la fibre optique. À commencer par la gestion du réseau 4G, plus utilisé que jamais. En 2019, ce sont 7,1 nouveaux millions d’utilisateurs qui ont utilisé ce réseau. Soit, au final, 54,8 millions d’utilisateurs dans toute la France. Il va falloir maintenir un réseau de qualité, car ces utilisateurs sont aussi de plus en plus gourmands, utilisant en moyenne 8,6 Go par mois et par personne en 2019. Là encore, c’est 2 Go de plus qu’en 2018.

Outre ceci, plusieurs chantiers sont à l’étude ou en cours de réalisation : le déploiement des réseaux en lien avec le gouvernement ou encore la régulation des marchés fixes (cuivre, fibre, entreprises). Mais surtout la poursuite du déploiement de la 5G ou encore la mutualisation des réseaux mobiles. Oui, les opérateurs du marché des télécoms français ont du pain sur la planche.

À lire aussiTout savoir sur les forfaits mobiles 5G
Lire la suite

Partagez !

Box RED SFR

À lire aussi

Donnez votre opinion : commentez !

guest
1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
Azertt
Invité
Azertt

Super le dtu ! Rien à voir avec la fibre… Je ne vais pas pleurer pour les “pauvres” fai qui se sont bien enrichis depuis des années avec l’ADSL à 40€ par mois ! Surtout qu’il n’y a eu aucune maintenance sur les infrastructures depuis les débuts de l’ADSL alors ils en ont du budget.