Fournisseurs d'accès internet

Plus que tout autre support cinématographique, l'animation permet de faire prendre vie aux idées les plus folles. Il suffit de l'imaginer puis de le dessiner ou de le modéliser, et hop ! Tout prend vie. Ces dernières années, cette tranche du cinéma a connu une grande réhabilitation, et est devenue le terrain de jeu de nombreux artistes talentueux. Du côté de l'animation japonaise, on a pu voir des dessinateurs créatifs prendre un malin plaisir à détourner les codes du genre du manga (One Punch Man en tête de liste). Tandis que l'animation pour jeunes adultes/adultes, émanant la plupart du temps des USA, regorge d'idées et de visuels étonnants, permettant bien souvent de s'exprimer sur des sujets parfois difficiles avec finesse et habileté (Rick & Morty ou Bojack Horseman). C'est pourquoi on vous propose aujourd'hui 5 petites perles de l'animation, disponible sur Netflix, qui participent activement à cette révolution du genre. Enjoy !

Animation japonaise : des aventures bizarres et un joueur de basket… Invisible

Les mangas japonais maîtrisent cet art subtil de toujours se tenir entre l'impressionnant et le n'importe quoi le plus total. Dernièrement, loin de se cantonner à un seul style (on ne vise personne, si ce n'est Disney), l'animation nipponne a su proposer des univers graphiques radicalement différents dans chacune de ses productions.

Jojo's Bizarre Adventure : querelle familiale séculaire sur Netflix

Sous ses allures de réservoir à memes, Jojo's Bizarre Adventure est en réalité un petit bijou de l'animation japonaise. Écrit dans la fin des années 80, le 3e arc narratif du manga, Stardust Crusaders, a eu droit à une nouvelle adaptation à l'écran en 2014. Jotaro Kujo, descendant de la famille des Joestar (oui vous y avez pensé, et non, ça n'a rien à voir avec le rappeur) doit affronter DIO, terrible ennemi juré (et sexy) de sa famille depuis des générations. Pour ce faire, il devra voyager de par le monde, accompagné de son grand-père et de ses acolytes jusqu'en Egypte, repaire de DIO. Ah oui, et, ils ont tous des pouvoirs magiques aux couleurs criardes représentés par des cartes de tarot.

Ce n'est pas pour rien que les vidéos “Out of context Jojo” fleurissent sur le Net, isolants les moments les plus improbables du manga sans les expliquer pour semer la confusion parmi les non-initiés. Jojo's Bizarre Adventure recèle de scènes fascinantes, exagérées, surjouées et kitsch à n'en plus pouvoir. Il suffit de mélanger ça avec la musique des plus épiques, et les monologues des héros juste avant d'asséner une violente rafale de coups de poing pour obtenir l'ambiance unique dans laquelle baigne le manga. Impossible de détourner le regard : le rythme frénétique des combats et les personnages excentriques nous emportent en un rien de temps jusqu'au duel final, grandiose et haletant.

Pourquoi regarder Jojo's Bizarre Adventures :

  • pour le design fou et unique des personnages, et leurs poses ;
  • pour l'ambiance manga de baston old school ;
  • parce que les méchants sont iconiques, notamment DIO ;
  • pour la façon dont les doubleurs japonais prononcent les mots anglais.
Les box internet avec TV des FAI.
À lire aussiEnvie de zapper sur tous les programmes ? Les box internet avec option TV incluse
Lire la suite

Kuroko no Basket : le sport à la sauce Chevaliers du Zodiaque

Si vous êtes toujours dépités par la défaite de la France contre la Suisse, on a peut-être la solution pour vous : les mangas de sport. Un monde de dépassement de soi, de défaites qui forgent le caractère et de valeurs sportives portées au rang de religions. Kuroko no Basket ne fait pas exception à la règle. Une équipe de jeunes prodiges du basketball se retrouve séparée ; chacun des joueurs, véritable surdoué à son poste, atterri dans une team d'un lycée rival. Toutes ces équipes au niveau hallucinant vont s'affronter dans des matchs au rythme effréné. Tout y est : les héros animés d'une rage de vaincre qui semblent jouer leur vie sur le terrain, les acolytes qui expliquent les stratégies en remettant en place leurs lunettes, les actions au ralenti, les écrans splittés …

Kuroko no Basket renoue avec les classiques : si vous avez toujours voulu assister à un Olive et Tom sur un terrain de basket, vous trouverez votre bonheur. Chaque personnage a ses caractéristiques qui le rendent exceptionnel, allant de celui qui peut littéralement disparaître, au joueur pouvant shooter de n'importe quel endroit sur le terrain. L'animation incroyable des personnages retranscrit à la perfection les mouvements rapides des meilleurs joueurs professionnels. Et tout ça, bien sûr, au service de l'esprit d'équipe. Chaque joueur se battra corps et âme pour gagner, mais à la fin, une franche camaraderie et un respect pour le sport et l'adversaire animeront les personnages.

Qu'est ce qu'on aime dans Kuroko no Basket ?

  • Les personnages impliqués dans le jeu comme si leur vie en dépendait.
  • Les pouvoirs invraisemblables des joueurs.
  • L'allure haletante des matchs de basket, calqué sur des combats de DBZ.
  • L'animation travaillée, et l'abondance des effets de réalisation.
Netflix chez les FAI.
À lire aussiLes box internet avec Netflix inclut pour ne pas payer d'abonnement supplémentaire
Lire la suite

Animation occidentale : un cheval alcoolique en dépression et un chat bleu

On l'évoquait plus tôt : l'animation pour adulte / jeunes adultes connaît un essor fantastique depuis la fin des années 90 (en grande partie grâce aux Simpsons). L'arrivée de Netflix sur le marché de la production audiovisuelle a même permis de faire découvrir plusieurs grands artistes dans ce domaine. Quand la plateforme ne finance pas des projets novateurs qui laissent la place à la création, le simple ajout d'un titre méconnu sur son catalogue permet de le faire reconnaître du grand public.

Bojack Horseman : life's a bitch and then you die … sometimes

Il faut avoir vu Bojack Horseman pour comprendre l'engouement de ses fans lorsqu'ils en parlent. De l'extérieur, la série animée ressemble à une énième production pour adulte. Brassant les thèmes de l'alcool, du sexe et des sujets sensibles décomplexés sous couvert d'humour noir. Pourtant, la BBC n'hésite pas à en parler comme “la meilleure série d'animation du 21e siècle”. Alors qu'est ce qui rend Bojack Horseman si spécial ? Dans les années 90, la sitcom Horsin' Around fait un véritable carton. Mais près de 20 ans plus tard, son acteur phare, Bojack, ressasse sa gloire passée dans une maison froide et vide à L.A. Triste réalité : il n'y a pas de happy ending, il n'y a que le lendemain matin.

Si Bojack Horseman semble assez humoristique dans les premiers épisodes, le ton léger change rapidement pour laisser place à une fresque cynique et réaliste du parcours des acteurs dans le monde du divertissement. Souvent émouvants, parfois durs, les épisodes s'enchaînent, et on se retrouve dans la vie et les tracas des personnages. Qu'on se le dise ; on ne sort pas intact de Bojack Horseman. Certaines thématiques résonnent avec nos expériences personnelles, et viennent nous toucher directement. Enfin, il faut saluer la finesse avec laquelle les créateurs écrivent les personnages féminins, loin des clichés habituels ou de l'opportunisme des studios.

Pourquoi on force tous nos ami.es à regarder Bojack Horseman :

  • pour sa galerie de personnages qui resteront longtemps avec nous ;
  • parce que la série parle sans complexes de thématiques tabous ;
  • pour sa maîtrise incroyable du récit et de l'animation ;
  • parce que des fois c'est très drôle, puis, c'est très triste.
Box internet pour Amazon Prime.
À lire aussiLes box internet Prime Vidéo pour tromper Netflix en toute impunité
Lire la suite

The Amazing World of Gumball sur Netflix : 😺 🐡 🐰 📺

En traînant dans les catégories secrètes de Netflix, il arrive parfois de tomber sur une petite pépite indéfinissable dont on ne peut plus se passer. C'est le cas de The Amazing World of Gumball. Produite par Cartoon Network, cette série animée ressemble à ce qu'une intelligence artificielle bourrée imaginerait si on la laissait passer trop de temps sur Internet. Et qu'elle était hyperactive. Et qu'on l'avait bourré de sucre. Délirante, drôle et intelligente, Gumball échappe à toute classification et à toute définition.

Chaque épisode semble être un prétexte pour les auteurs d‘exprimer toute leur créativité. Tous les genres et les aspects de la culture populaire auront droit à leur réinvention. Dans un épisode, la recherche de la télécommande de la télévision se transformera en film de kung-fu. Dans un autre, la rencontre de la mère de famille avec sa rivale du lycée fera plonger la série dans une esthétique manga digne de Dragon Ball. Chaque épisode est un petit plaisir dont on ne se lasse pas. Gumball regorge d'idées, de concepts fabuleux et de visuels incroyables. On sent tout le génie d'auteurs ayant compris leur support, et voulant produire autre chose qu'un bête dessin animé sans saveur.

Les meilleurs épisodes de The Amazing World of Gumball :

  • Episode 153, La fureur ;
  • Episode 37, La télécommande ;
  • Episode 71, La cassette ;
  • Episode 73, La fin ;
  • Episode 116, L'argent.
Les services de SVOD disponibles
À lire aussiLa question qui dérange : quelle est la meilleure plateforme de vidéo à la demande ?
Lire la suite

BONUS : Lego Movie ; tout est super génial sur Netflix !

On ne pouvait pas clore de petit tour d'horizon de l'animation Netflix sans parler d'un film. Et quel film ! Qui de mieux que Phil Lord et Chris Miller, les deux auteurs qui révolutionnent l'animation depuis quelques années, pour se glisser dans ce bonus ? Ces deux enfants terribles de l'animation nous ont pondu Tempêtes de Boulette Géant, ou, plus récemment, Spiderman Into the Spiderverse (malheureusement pas disponible sur Netflix, on écume de rage). Mais, entre-temps, ils accouchaient de The Lego Movie, un film d'animation tout bonnement génial.

Que peut-on faire contre le tyrannique Président Business, lorsque l'on est une personne ordinaire, qui n'a rien de spécial ? Lego Movie projette sur grand écran les aventures que l'on s'imaginait enfant avec nos personnages de plastique. Quand les vaisseaux de Star Wars venaient secourir Batman car il était aux prises avec Barbie. C'est là toute la force du film : plutôt que d'adapter une simple histoire, Lego Movie adapte une manière de raconter les histoires. De plus, l'animation des personnages, fidèle aux mouvements des figurines Lego, est une pure merveille. Le scénario est intelligent, les gags font mouche, on ne recommandera jamais assez ce petit bijou sur Netflix.

Qu'est ce qui fait le charme de Lego Movies ?

  • Les effets de texture plastique sur ses visuels.
  • Les personnages d'autres univers qui font soudain irruption dans le récit.
  • L'humour réflexif, intelligent et toujours à point.
  • Le fait qu'il peut être regardé par les grands comme les petits.
Tout savoir sur le Chromecast.
À lire aussiTuto : utiliser les fonctionnalités cachées de son Chromecast
Lire la suite

Partagez !

Box SFR

À lire aussi

Donnez votre opinion : commentez !

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments