Offres box internet

Pour Bouygues Télécom, la priorité est sans conteste la couverture des zones blanches. Avec l’amélioration du réseau mobile Très Haut Débit, le FAI se fixe clairement des priorités. Selon Didier Casas, directeur général adjoint du groupe, il s’agit de deux enjeux qui requièrent suffisamment d’investissement. La stratégie de Bouygues ne sera donc pas celle de la diversification que d'autres opérateurs ont empruntée.

Zones blanches et Très Haut Débit : figures de proue de la stratégie de Bouygues Télécom

Pour Bouygues, la priorité est très clairement le développement des réseaux de communication. Par son statut de géant des télécoms, le FAI ne voit pas ce qui devrait le pousser à revoir sa stratégie. Dans cette optique, l’opérateur entend donc poursuivre son investissement massif dans l’amélioration des réseaux. D’une certaine manière, le FAI semble avoir raison. Ses propos vont en tout cas dans le sens des résultats de l’étude nPerf. Dévoilés en début d’année, les chiffres de l’étude reviennent notamment sur les connexions à Internet. Qu’elles soient fixes ou mobiles, elles ont été analysées afin de comparer la performance des connexions de chaque FAI. Il en ressort principalement que Bouygues est en retard sur ses concurrents, bien que le FAI se distingue au niveau des taux de connexion. Le groupe est ainsi en tête de ce classement pour la 4G et la 4+. Pour autant, Bouygues accuse de réelles lacunes vis-à-vis des autres acteurs du secteur.

Certains chiffres vont donc dans le sens du discours de Didier Casas. Toutefois, les propos du directeur général adjoint de Bouygues Télécom sont rattrapés par d’autres faits. Si le FAI souhaite se contenter du développement des réseaux de communication, c’est davantage pour combler son retard. Il semblerait effectivement que d’autres acteurs de la téléphonie gèrent plutôt bien leur stratégie. C’est notamment le cas de SFR. La filiale d’Altice parvient ainsi à assumer sa diversification, sans pour autant délaisser son rôle de FAI.

SFR Sport et SFR Studio, Orange Bank : des FAI se diversifient et restent performants

Les évaluations de l’étude ont permis de montrer qu’Orange reste le FAI offrant la meilleure qualité de réseau générale. Ce classement met également en lumière le retour au premier plan de SFR. L’investissement massif de l’opérateur se traduisant notamment par le développement considérable de son réseau mobile Très Haut Débit. Les deux concurrents de Bouygues Télécom sont donc actuellement de bons enlèves en termes de couverture réseau. De manière relativement récente, ces deux opérateurs se sont pourtant distingués par la diversification de leur activité. Pour SFR, ce sont notamment les bouquets SFR Sport et SFR Studio qui illustrent cette stratégie. Du côté d’Orange, on peut évoquer l’offre de banque en ligne Orange Bank.

L’un comme l’autre, les opérateurs ont donc fait le choix de la diversification, sans pour autant que leur investissement dans les réseaux mobiles ne s’en trouve diminué. La volonté de Bouygues peut donc paraître logique. L’opérateur souhaite dans un premier temps refaire son retard. Pour autant, une fois cette étape réalisée, rien n’indique que Bouygues ne suivra pas la voie empruntée par ses concurrents.

Partagez !

Box SFR

À lire aussi

Donnez votre opinion : commentez !

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments