Offres box internet

Depuis quelques jours, c'est le grand retour du confinement, et avec lui du télétravail en masse. À ce titre, il semble plus que nécessaire de disposer d'une connexion internet satisfaisante. C'est le sens des offres de Free et de SFR, qui tous deux mettent en avant des box internet pas chères ; ces dernières pourvoyant un débit plus que suffisant en fibre pour les besoins de la plupart des activités de travail. Avec une spécificité qui revient sur le devant de la scène avec le (re)confinement : pour un salarié, l'employeur peut participer aux frais engendrés par le télétravail, notamment l'abonnement internet. C'est parti pour l'essentiel de ce qu'il faut savoir en ce mois de novembre marqué par le sceau du home office.

SFR : un abonnement internet avec fibre pour 20€ pendant 12 mois

La fibre optique se développe largement, et SFR n'y est pas étranger. L'opérateur historique au carré rouge est en effet un des grands participants du déploiement de cette technologie THD sur le territoire. Une technologie qui pourrait s'avérer très utile à l'heure où la pandémie de Covid-19 — et le confinement induit par cette dernière — force nos sociétés à des besoins numériques et internet croissants, notamment dans le domaine du télétravail. C'est ainsi que même la plus “basique” des offres internet de SFR est accessible en fibre optique.

Disponible pour un an d'engagement au minimum, cette box internet SFR Fibre est au prix de 20€ par mois. Ce prix diffère encore au bout de 12 mois ; il passe en effet à 38€ par mois pour une installation en fibre optique. Une installation qui garantit un débit minimal de 500 Mb/s en réception comme en envoi, soit bien plus que l'ADSL, et assez pour soutenir des activités essentielles en télétravail comme des visio-conférences. Pour un débit encore plus rapide, il est possible d'opter pour une technologie “Wi-Fi 6” qui permet un débit descendant allant jusqu'à 1 Gb/s — au prix de 7€ de plus.

Abonnement internet confinement télétravail SFR

SFR
Box internet fibre optique.
à partir de16 €
02 90 22 53 56
Voir cette offre

Cet abonnement internet prévoit également d'autres fonctions plutôt bienvenues en confinement et en télétravail. C'est par exemple le cas du forfait téléphonique fixe qu'inclut cette offre, qui permet d'appeler en illimité vers toute la France (métropolitaine et ultramarine), mais aussi vers l'Europe ou plus de 100 destinations du monde entier. Cette offre peut aussi se compléter avec un forfait mobile SFR pour assurer jusqu'à 15€ par mois de réduction. Par ailleurs, un décodeur TV peut être commandé gratuitement avec cette formule SFR, qui ouvre accès à environ 160 chaînes diverses. Et pour 3€ supplémentaires, une option multi-TV est possible aussi ; d'autres options à la carte restent envisageables, en téléphonie comme en sécurité internet. Il ne reste plus qu'à compléter cette offre par un VPN, pour télétravailler sans désagrément.

La formule “SFR Fibre”, quels avantages en période de pandémie mondiale ?

  • 20€ par mois pendant 1 an d'engagement, puis 38€ par mois.
  • 500 Mb/s en débit maximal.
  • Avec SFR BOX 8, jusqu'à 1 Gb/s et meilleure résolution pour 7€ de plus.
  • Abonnement téléphonique illimité vers toute la France et l'international.
  • 160 chaînes TV en tout avec un décodeur gratuit.
  • 100€ remboursés pour résilier une autre ligne internet.
  • 49€ pour mettre en service cette ligne, et autant pour la fermeture de celle-ci.
résilier sa box internet
À lire aussiRésilier un abonnement internet
Lire la suite

Idéale pour du télétravail pendant le confinement : la Freebox Révolution

Peut-être davantage orientée TV que l'offre de SFR, la Freebox Révolution n'en remplit pas moins un rôle essentiel. Cet abonnement internet haut débit est déjà proposé au même prix que la précédente, soit 19,99€ par mois pendant un an. Après cette durée, qui correspond aussi bien à celle de l'abonnement minimal auquel le client Free s'engage, le prix mensuel passe alors à près de 45€. La réduction la première année s'élève donc à 55%, ou encore 300€ de remise sur ces 12 mois.

Il s'agit d'une box internet qui peut s'utiliser aussi bien en ADSL qu'en fibre. Avec cette technologie très haut débit, la bande passante qu'assure la Freebox Révolution monte ainsi à 1 Gb/s en téléchargement et 600 Mb/s en téléversement ; ce qui garantit un ping plutôt performant, et une utilisation de qualité pour toute activité numérique — particulièrement en audiovisuel.

Abonnement internet confinement télétravail Freebox

Free
Promotion box internet.
à partir de19.99 €
02 90 22 53 56
Voir cette offre

Par ailleurs, le forfait téléphonique de cet abonnement internet tombe à point nommé pour le confinement. Il garantit en effet des appels illimités vers toute la France, en fixe comme en mobile ; ainsi que plus de 110 pays et régions du monde que couvre cette box triple-play. La souscription de cette offre avec un Forfait Free Mobile assure également 20% de réduction par mois.

C'est surtout en TV que la Freebox Révolution assure un service performant. Ainsi, 280 chaînes sont incluses avec le bouquet Freebox TV et l'offre TV by CANAL comprise dans cette offre. Lecteur Blu-Ray et disque dur de 250 Go pour les enregistrement sont aussi à la clé. Peut-être moins utile pour le télétravail, mais un bonus à ne pas négliger.

L'intérêt d'un abonnement internet à la Freebox Révolution pour le confinement :

  • 19,99€ pendant un an d'engagement, puis 44,99€ ;
  • jusqu'à 1 Gb/s grâce à la fibre optique ;
  • 280 chaînes dont le bouquet TV by CANAL ;
  • abonnement téléphonique illimité vers l'international, y compris vers les mobiles en France ;
  • fonctions TV diverses, avec résolution HD ;
  • jusqu'à 100€ pris en charge par Free pour clôturer un autre abonnement internet ;
  • frais d'ouverture et de fermeture de la ligne à 49€ à chaque fois.
Les offres internet sans engagement
À lire aussiToutes les box internet sans engagement
Lire la suite

Confinement et télétravail : remboursement de l'abonnement internet ?

La poursuite du travail reste un enjeu majeur pendant cette seconde vague de Covid-19 ; et pas seulement dans les hôpitaux. Pour nombre de travailleurs, salariés ou indépendants, il s'agit maintenant de se (re)mettre en home office. Ceci, afin de ne pas engorger les transports en commun notamment, mais aussi pour éviter de créer des clusters de contamination en entreprise, très nombreux ces dernières semaines. Toutefois, si le télétravail peut servir à réduire les frais de transport d'un salarié, il peut aussi lui occasionner des surcoûts, même symboliques : utilisation de son abonnement internet personnel, de sa propre ligne téléphonique, d'un espace de travail dédié dans son domicile, chauffage, électricité, impressions — parfois même gestion du foyer en même temps que ses horaires de travail, etc. Surcoûts qui peuvent néanmoins être partagés avec l'employeur, s'il y a lieu.

Abonnement internet confinement télétravail Legifrance

La loi du 22 mars 2012 modifie le Code du travail pour ajouter des spécificités sur le télétravail.

C'est ainsi que l'URSSAF propose maintenant une grille de partage des frais de télétravail, surtout lorsque celui-ci est contraint par une épidémie — soit à peu près la seule possibilité pour qu'un employeur le rende obligatoire. Cette grille indique une allocation forfaitaire à verser de la part de l'employeur ; à hauteur de 10€ mensuels par jour hebdomadaire de télétravail. À noter que les cotisations sociales ne concernent pas cette allocation spécifique. Puisqu'elle est réglementaire, elle n'est pas subordonnée à un accord d'entreprise spécifique sur la question. Il est cependant très conseillé que l'accord sur cette allocation forfaitaire soit réalisé en amont du début de la mise en télétravail demandée par la direction de l'entreprise. Cette somme peut ainsi largement couvrir un abonnement internet nécessaire en temps de confinement.

Coronavirus et télétravail : quels frais de box internet pour l'employeur
À lire aussiCovid-19 et internet : quels frais pris en charge ?
Lire la suite

Partagez !

Box SFR

À lire aussi

Donnez votre opinion : commentez !

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments