Energies

La pandémie du coronavirus a mis à mal plusieurs infrastructures françaises, ce qui a amené des difficultés d'organisation. Au niveau des énergies, le constat reste le même. Des rénovations et maintenances retardées, couplées avec la fermeture de plusieurs réacteurs nucléaires n'ont pas permis de tenir l'agenda prévu dans les délais. De ce fait, la ministre de la Transition écologique lance un cri d'alerte pour février 2021. Bien que la situation ne soit pas aussi alarmante que prévue, il sera nécessaire de surveiller sa consommation d'énergie pour le deuxième mois de la nouvelle année. Retour sur cette annonce du 19 novembre.

Le confinement, responsable en partie des retards de maintenance

Les maintenances et les réparations des réacteurs nucléaires se passent en général pendant le printemps et l'été, afin d'être sûr que tout sera prêt pour les grands froids. Malheureusement, lors du premier confinement, les travaux publics ont du être stoppés de longs mois. Dès lors, des retards conséquents ont été notés durant cette période. Le Réseau de Transport d’Électricité énonce un mois de février difficile pour la nouvelle année. Prudence, donc, sur la consommation d'énergie des Français pour la période hivernale.

Centrale nucléaire de Civaux

Chaque année, des maintenances sont prévues sur certains réacteurs nucléaires français.

Il faut savoir que le recours au nucléaire se fait à hauteur de 70 % minimum. De ce fait, au moindre retard, l'approvisionnement de l'énergie française peut être perturbé. De plus, la centrale nucléaire de Fressenheim a totalement fermé fin juin 2020. Une fermeture qui tombe plutôt mal, au vu du contexte des retards pendant le confinement.

Si décembre et janvier semblent ne pas inquiéter l’État au niveau de la consommation moyenne d'électricité des Français, un bémol reste posé sur février 2021. La ministre de la Transition Écologique, Barbara Pompili, annonce même la possibilité de recours à des petites coupures d'énergie pendant cette période. Ces coupures d'électricité ne devraient durer que deux heures, et pour seulement 200 000 foyers en simultané. Ainsi, la France écarte le problème d'une panne généralisée ; une bonne nouvelle pour les Français qui pourront continuer à se chauffer cet hiver sans trop de problème.

Pourquoi ces coupures ? Les années précédentes, seulement deux à quatre réacteurs nucléaires ne produisaient pas d'électricité pendant la période énoncée. Or, en 2021, ce chiffre grimpe à treize réacteurs sans activité en février. Ainsi, les coupures interviendraient dans le cas où la consommation d'électricité augmente pendant un certain temps. Il en va de même si les Français consomment trop d'énergie d'un seul coup.

Comment relever son compteur électrique Linky ?
À lire aussiRelever son compteur électrique : comment procéder ?
Lire la suite

Des solutions pour éviter les coupures d'électricité : une participation des Français

Si les mois de décembre et janvier n'inquiètent pas l’État, cela vient aussi du fait que personne ne s'attend à un hiver rude. En tout cas, chacun l'espère, car ce scénario d'un février anormalement froid serait complexe à appréhender. Par ailleurs, , avec le retard des maintenances et treize réacteurs nucléaires à l'arrêt pour février, il va sans dire que la situation inquiète. Ainsi, des leviers existent afin de ne pas subir les grands froids pouvant arriver n'importe quand cet hiver. Il faut de suite écarter la possibilité de stocker l'électricité en prévision d'un froid inhabituel. Même si la France a pu importer de l'électricité d'Allemagne en novembre, cette énergie ne peut servir pour février.

Ecowatt : pour des astuces au quotidien

Ecowatt est un site permettant de trouver des astuces afin de réduire sa consommation d'énergie.

Tout d'abord, chaque Français doit surveiller sa consommation d'électricité. Il ne s'agit pas là d'arrêter totalement de de se chauffer, bien évidemment. Il faut, en revanche, rester raisonnable sur l'utilisation de l'énergie, sous peine de subir des petites coupures pendant février 2021. Pour cela, rien de plus simple. Ecowatt, un site français, aide chacun à intégrer des petites astuces afin de consommer malin et responsable. D'une part, cela permet de préserver l'énergie en prévision d'une météo anormale et inattendue. D'autre part, la facture des consommateurs récompensera les plus raisonnables d'entre eux : une consommation maîtrisée se ressent sur la note.

Il suffit déjà de comprendre sa propre consommation. Grâce à une application ou un service permettant de suivre en direct ce que la personne consomme, celle-ci peut déterminer ses pics de consommation journaliers. Chaque fournisseur d'énergie ne propose malheureusement pas ce genre de service. Malgré tout, pour ceux le mettant en place, le consommateur a tout intérêt à utiliser cette méthode afin de réduire sa consommation et, de ce fait, le montant de sa facture d'énergie.

Ensuite, viennent les petites astuces afin de réduire sa consommation d'énergie. Tout d'abord, chaque foyer peut baisser d'un ou de deux degrés son chauffage, afin de ne pas surchauffer inutilement une pièce. Bien sûr, éteindre la lumière après son passage ou encore opter pour des ampoules basse consommation aide à consommer responsable. Enfin, éteindre sa box internet ou encore utiliser ses appareils électriques en décalé permet de réduire sa consommation également. Petit à petit, les citoyens peuvent prendre conscience des avantages de l'isolation thermique également. Ces travaux de rénovation empêchent la perte d'énergie, puisque le logement devient totalement isolé.

Grâce à tous ces gestes du quotidien à adopter, chaque Français participe sans s'en rendre compte à une réduction de l'empreinte carbone et à une baisse des émissions de gaz à effet de serre. Un beau geste pour la planète, qui permet également de préserver l'énergie française en prévision d'une situation électrique inattendue cet hiver. Le consommateur peut donc faire une pierre deux coups.

Cheque energie
À lire aussiLes chèques énergie : comment en bénéficier ?
Lire la suite

Partagez !

Total Direct Energie

À lire aussi

Donnez votre opinion : commentez !

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments