Energies

Cela fait déjà un moment que les prix de l’énergie ne cessent d’augmenter, impactant de plein fouet les factures des consommateurs. Les tarifs du gaz et de l’électricité sont en train de battre des nouveaux records, notamment à cause d’une demande de plus en plus élevée à l’international. La plupart des consommateurs redoutent déjà l’hiver à venir, prévoyant déjà des prix exubérants ainsi que la hausse croissante de leurs factures. En effet, les tarifs de l’électricité et du gaz pourraient mener à une augmentation de 20% de la facture moyenne des services publics biocombustibles des consommateurs européens. Alors à quoi sont dues ces augmentations ? Quelles sont les solutions pour diminuer sa facture énergétique ? Voici quelques éléments de réponse.

Hausse des prix du gaz et de l’électricité : quelles sont les causes ?

Comme en atteste l’article de Bloomberg à ce sujet, la hausse du prix de l’énergie a de multiples causes. Les spécialistes stipulent d’ailleurs que les vrais problèmes n’ont même pas encore commencé. Il se pourrait effectivement que l’hiver 2021 soit rude, aussi bien en termes de températures que pour le porte-monnaie. La France est loin d’être le seul pays concerné, puisque les Pays-Bas, l’Angleterre, et même l’Allemagne connaissent actuellement des records sur les prix de l’énergie.

Comme évoqué plus haut, les raisons de cette hausse des prix sont multiples, à commencer par des conditions climatiques non favorables. Par ailleurs, les énergies renouvelables n’ont pas pu être produites en quantités suffisantes, à cause des fortes chaleurs et de la faible vitesse des vents. Par ailleurs, le recours aux centrales nucléaires à combustibles fossiles a fait grimper le prix du charbon à plus en 70% en Europe.

Énergies renouvelables

Les conditions climatiques n’ont pas été favorables à la production des énergies renouvelables.

La cause principale de cette hausse des prix est en réalité la pénurie de gaz rencontrée par l’Europe. Les sites de stockage sont presque vides, suite à un hiver rigoureux. Pour couronner le tout, l’augmentation des stocks est figée à cause de la Russie, principal fournisseur européen. Le pays limite les flux, alors que l’Asie profite des stocks de gaz liquéfié destinés à l’Europe.

D’autre part, la production inhérente à l’Europe n’est d’aucun support puisque certaines pannes ont perturbé les flux provenant de la mer du Nord. Cette flambée des prix de l’énergie a également un impact sur le taux d’inflation des pays, qui augmente de manière inquiétante. Et d’après Citigroup Inc, les tarifs de l’électricité et du gaz pourraient conduire à l’augmentation de 20% de la facture moyenne des services publics biocombustibles. Les consommateurs européens sont donc loin d’avoir tout vu.

Quelles sont les causes principales de l’augmentation du prix de l’énergie ?

  • une sous-production des énergies renouvelables ;
  • la hausse du prix du charbon en Europe ;
  • un arrêt des flux en mer du Nord entraînant une pénurie de gaz ;
  • une augmentation des stocks de gaz figée par la Russie.
Comment changer ou conserver son contrat gaz au cours d'un déménagement ?
À lire aussiComment déménager mon contrat gaz ?
Lire la suite

Augmentation des prix de l’énergie : Quels impacts sur les consommateurs ?

Le coût de la vie ne cesse d’augmenter dans le monde, en grande partie suite à la crise de la COVID-19. Les coûts de la reprise sont élevés, et les produits du quotidien n’ont pas été épargnés. Et s’il y a bien un autre domaine auquel on ne fait pas de cadeaux, c’est bien l’énergie. Les prix du gaz et de l’électricité n’ont de cesse d’augmenter depuis maintenant une année complète. Ces derniers mois ont marqué une augmentation notable du prix de l’énergie, et les consommateurs sont en première ligne.

Augmentation des TRV de l'électricité

En conséquence, les tarifs domestiques de l’énergie augmentent, notamment au Royaume-Uni. Le pays rencontre effectivement une crise de l’approvisionnement, faisant grimper ses prix à un niveau record. Cette hausse des prix du gaz conduit la production charbon à être plus rentable. Cela conduit le coût des permis d’émissions de carbone à grimper. Les principaux impactés par cette hausse des prix sont bien évidemment les citoyens. Leur facture d’électricité et de gaz augmente de manière inquiétante, sans qu’ils ne puissent riposter.

Certains prix pourraient atteindre la barre des 3 chiffres si l’hiver à venir s’avère aussi glacial que la vague de froid de février 2018. En France, le marché de l’électricité est déjà sous tension, alors que nous sommes toujours en été. Les analystes mettent en garde contre une potentielle hausse de 6% lors de la prochaine révision. Les consommateurs sont donc inquiets et cherchent des solutions pour réduire leur consommation de gaz et d’électricité, ainsi que leurs factures énergétiques. Pour ce faire, souscrire une offre d’énergie à prix fixe peut s’avérer avantageux.

Quels sont les fournisseurs d'énergie et d'électricité pas cher ?
À lire aussiSouscrire un contrat d'électricité à petit prix
Lire la suite

Les contrats à prix fixe peuvent-ils éviter l’inflation du prix de l’énergie ?

À l’instar des offres d’électricité à prix variables ou indexé, les contrats à prix fixe garantissent un prix non évolutif pendant une période donnée. Ces abonnements sont moins nombreux sur le marché, mais permettent toutefois aux consommateurs de profiter d’un prix stable, qui ne subit pas les variations des tarifs réglementés d’EDF et Engie.

Les offres d’électricité à prix fixe s’étalent généralement sur une durée d’1 à 4 ans. Ainsi, si les tarifs réglementés augmentent, les consommateurs ne subissent aucune augmentation. Ils sont donc protégés de la hausse des prix. À noter toutefois que ces derniers ne peuvent généralement pas profiter des baisses de prix.

Hausse des prix du gaz

Les prix du gaz ne font qu’augmenter depuis ces derniers mois, impactant directement les consommateurs.

Souscrire une offre à prix fixe auprès d’un fournisseur alternatif peut s’avérer utile pour ne pas subir la hausse des prix. Par ailleurs, certaines offres d’électricité ou de gaz à prix fixe proposent des prix révisables à la baisse. Celles-ci permettent aux abonnés de profiter de la baisse des tarifs réglementés, tout en se protégeant contre leur hausse. Le fonctionnement est simple : à chaque anniversaire du contrat, le fournisseur procède à une réévaluation du tarif. Cela permet d’appliquer un pourcentage de réduction sur le tarif du kWh. Il s’agit donc d’une alternative intéressante en pleine période d’augmentation des prix de l’énergie.

Compte tenu du contexte actuel, nous ne pouvons que recommander les offres à prix fixe. Les seuls inconvénients rencontrés par ses offres concernent les tarifs à la souscription, ainsi que les taxes. Ces dernières ne sont pas protégées contre les hausses du tarif réglementé du gaz tandis que les tarifs de souscription sont généralement plus élevés que le TRV. À noter qu’en ce qui concerne le gaz, les consommateurs n’ont plus la possibilité de souscrire une offre au tarif réglementé d’Engie. Depuis novembre 2019, ils ont l’obligation de se tourner vers des offres de marché.

Ce qu’il faut retenir des offres d’électricité et de gaz à tarif fixe :

  • un bon plan pour limiter les impacts de la hausse des prix de l’énergie ;
  • l’assurance de ne pas voir grimper le montant de sa facture ;
  • la possibilité de profiter de prix révisables à la baisse ;
  • des tarifs de souscription généralement plus élevés que le TRV.
Mieux vaut-il s'équiper avec l'électricité ou le gaz ?
À lire aussiQuelle énergie choisir pour son foyer entre gaz et électricité ?
Lire la suite

Partagez !

Engie

À lire aussi

Donnez votre opinion : commentez !