Energies

Il y a un an, le gouvernement français a mis en place le plan France Relance pour relancer l'économie frappée par la crise du Covid-19 et bâtir la France de 2030. La transition énergétique et écologique était au cœur du programme avec 30 milliards d'investissement sur les 100 milliards prévus au total. Aujourd'hui, un total de 10 milliards a déjà été engagé pour la relance verte. Les secteurs concernés sont notamment ceux de l'énergie avec le développement massif des énergies renouvelables, du bâtiment et de leur rénovation énergétique ou encore le secteur des véhicules électriques avec le renforcement du bonus pour l'achat de voitures propres.

Énergie : favoriser le développement des énergies renouvelables

Le plan France Relance compte bien faire du pays un fer de lance de la transition énergétique. En plus de développer massivement les énergies renouvelables, le projet de relance économique investit grandement dans l'hydrogène décarboné. L'objectif final est de contribuer à l'atteindre la neutralité carbone avant 2050.

France Relance développement des énergies renouvelables

Le premier axe d'investissement du plan France Relance concerne les énergies renouvelables.

Pour atteindre cet objectif, le gouvernement français, à travers son plan de relance, mise fortement sur le développement des technologies de l'hydrogène décarboné. Pour l’État, il s'agit d'une réelle opportunité pour accélérer la transition énergétique du pays, tout en créant une filière dédiée. Cette dernière est indispensable à la décarbonation de l'industrie et des transports en France.

Le plan France Relance prévoit dans ce sens d'installer 6,5 GW d'électrolyseurs pour contribuer à la décarbonation de l'économie, mais aussi pour développer les véhicules à hydrogène. Ces derniers ont en plus l'avantage d'être plus performants que les véhicules électriques.

Pour accompagner cette mesure, le plan de relance prévoit l'investissement d'1,35 milliards d'euros, dans le cadre d'une stratégie plus globale de 7 milliards d'euros pour le développement de l'hydrogène bas-carbone d'ici 2030. Cette technologie verte permettra d'économiser plus de 6 Mt de CO2.

La transition énergetique, un élément essentiel pour favoriser l'écologie
À lire aussiQu'est-ce que la transition énergétique ?
Lire la suite

Plan France Relance : efficacité de MaPrimeRénov' pour la rénovation énergétique des bâtiments résidentiels

Le plan France Relance prévoit 6,7 milliards d'euros d'investissement pour la rénovation des bâtiments. En France, il existe de nombreuses passoires thermiques, c’est-à-dire des bâtiments qui sont mal isolés et qui consomment trop d'énergie pour être chauffés. Ils rejettent donc beaucoup plus de gaz à effet de serre dans l'atmosphère que les bâtiments parfaitement isolés. Il en existe aussi bien dans le secteur résidentiel que tertiaire.

L'État prévoit donc d'investir massivement pour rénover les bâtiments publics et du parc social. La question de l'efficacité énergétique des bâtiments tertiaires des PME et des TPE est aussi dans le viseur.

Plan France Relance passoires thermiques

Le plan de relance prévoit d'investir massivement dans la rénovation des passoires thermiques.

Les deux tiers des 25% des émissions de GES de la France sont issues du secteur résidentiel, il était donc important d'agir. L'effet du plan France Relance dans ce sens est un succès puisque MaPrimeRénov' est devenu la première aide de l’État pour la rénovation énergétique. Ainsi, tous les propriétaires, quels que soient leurs revenus, peuvent obtenir des aides de l'État pour isoler leur logement ou installer un système de chauffage plus économique.

Enfin, 2,7 milliards d'euros sont aussi dédiés à la rénovation énergétique des bâtiments de l'État. Représentant 100 millions de mètres carrés, ce secteur émet donc des quantités de gaz à effet de serre non négligeables. Sont concernés par ces investissements, les bâtiments publics de l'État, de l'enseignement supérieur et de la recherche.

L'aide à la rénovation énergétique d'Action Logement
À lire aussiL'aide à la rénovation énergétique d'Action Logement
Lire la suite

Mise en place d'aide à l'achat de véhicules moins polluants

La transition énergétique concerne aussi le secteur des transports. Ce dernier étant un des plus grands émetteurs de gaz à effet de serre, il est crucial de trouver des alternatives. Les véhicules électriques sont une piste dans laquelle les industriels du secteur se sont déjà bien engagés. En effet, maintenant, tous les constructeurs automobiles proposent des modèles hybrides ou 100% électriques.

Cependant, ce type de véhicule est souvent plus cher que leur version thermique. C'est pourquoi le plan France Relance renforce les dispositifs de bonus écologique et de prime à la conversion. Ces avantages financiers incitent de nombreux Français à acheter un véhicule moins émetteur. Concrètement, le plan France Relance, investit 1,2 milliard d'euros dans ces différentes aides à une mobilité plus propre.

Plan France Relance borne de recharge pour voiture électrique

Le plan France Relance a permis d'investir dans l'installation de plusieurs milliers de bornes de recharge pour voitures électriques.

Pour accompagner l'achat d'une voiture électrique, les consommateurs doivent se renseigner sur leur abonnement d'électricité. En effet, s'ils rechargent leur véhicule à la maison, il est fort possible que la puissance souscrite ne soit pas assez élevée. De ce fait, il est important de souscrire un contrat d'électricité pour voiture électrique adéquat.

Quelle borne de recharge pour voiture électrique ?
À lire aussiBien choisir sa borne de recharge pour sa voiture électrique
Lire la suite

Partagez !

Total Direct Energie

À lire aussi

Donnez votre opinion : commentez !

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments