Energies

Depuis la pandémie de Covid-19, les prix de l’énergie n’ont eu de cesse d’augmenter. Les raisons en sont multiples, mais les effets restent les mêmes. Les consommateurs en paient le prix avec des augmentations tarifaires régulières et des sommes évoquées vraiment élevées. Pour lutter contre ce phénomène et soutenir les ménages les plus fragiles, le gouvernement a décidé, il y a quelques années, de mettre en place le chèque énergie. C’est à ce sujet que le gouvernement va communiquer en annonçant une aide exceptionnelle en hausse de ce chèque énergie, pour accompagner les clients et amortir le choc de ces augmentations.

L’annonce de Jean Castex : une augmentation de 100€ exceptionnelle du chèque énergie

Le Premier Ministre Jean Castex va annoncer dans les heures qui viennent une augmentation ponctuelle et exceptionnelle de la valeur du chèque énergie de 100€. Ce chèque énergie est une aide de l’État pour que les gens puissent subvenir à leurs besoins énergétiques. C’est une subvention qui a été mise en place par le gouvernement en 2018 et qui remplace les tarifs sociaux du gaz et de l’électricité.

Initialement, ce dispositif permet donc de fournir à environ 5,8 millions de foyers des aides pour payer leurs factures énergétiques. Proposant une aide pouvant aller de 48 à 277€ chaque année, sous réserve d’éligibilité. C’est un excellent moyen également d’aider à participer à la transition énergétique, en aidant les ménages qui le souhaitent, à passer à l’énergie verte, souvent plus chère.

Le chèque énergie permet de payer son énergie moins cher

Le chèque énergie permet de payer son énergie moins cher, notamment l’électricité verte.

La libéralisation du marché de l’énergie en 2007 a permis à de nombreux fournisseurs d’entrer sur le marché. Grâce à des lois favorables, ces nouveaux fournisseurs ont pu bénéficier de tarifs avantageux par rapport aux tarifs EDF et Engie, notamment en leur achetant l’énergie produite bien moins cher que son réel coût, et ce pour casser le monopole. Ces dispositions ont pu permettre des économies durant un temps, et les fournisseurs ont pu proposer des remises sur le prix du kWh HT. Mais cela ne suffit plus, d’où l’intronisation du chèque énergie.

En bref, le chèque énergie c’est :

  • un dispositif de l’Etat pour contrer la hausse des prix ;
  • une aide allant de 48 à 277 € pour les ménages concernés ;
  • une augmentation exceptionnelle de 100€ de cette aide annoncée par le gouvernement ;
  • un excellent moyen de changer ses habitudes de consommation.
Les meilleures offres pour un contrat d'électricité verte
À lire aussiLe top des contrats d'électricité verte
Lire la suite

Comment bénéficier de ce chèque énergie et passer un hiver au chaud ?

Parmi la multitude d’aides en tout genre qui peuvent exister en France, nombreuses sont celles qui sont trop opaques pour être diffusées. Ce n’est heureusement pas le cas de ce chèque énergie. En effet, les démarches sont très simples et un simple test d’éligibilité permet de savoir si son foyer est compatible avec l’aide ou non.

Pour percevoir le chèque énergie, il suffit d’en faire la demande, et grâce au numéro fiscal présent sur la déclaration d’impôt, le service concerné peut décider de l’application ou non de l’envoi de cette aide. Il faut pour cela que le demandeur soit locataire ou propriétaire d’un logement qui était redevable de la taxe d’habitation. Cela exclut les étudiants par exemple, qui n’en paient pas en résidence étudiante.

Les augmentations du gaz naturel peuvent être compensées par le chèque énergie

Les augmentations du gaz naturel peuvent être compensées par le chèque énergie et son augmentation exceptionnelle.

Cependant, comment faire pour bénéficier de l’augmentation de 100€ décidée par le gouvernement ? Selon les dernières nouvelles, les ménages bénéficiant de ce chèque énergie, au nombre de 5,8 millions selon les estimations officielles, vont recevoir en décembre leur chèque énergie de 100€. Aucune démarche n’est nécessaire de leur part, ils n’ont qu’à attendre de recevoir leur chèque en guettant leur boîte aux lettres.

Il vient donc compléter le premier et a vocation à aider à passer la période d’augmentation que le gouvernement espère être seulement « conjoncturelle » et pour pénaliser le moins possible les ménages. Avec l’arrivée de l’hiver, les besoins en chauffage vont grandement augmenter et le coût des factures aussi. Il faut donc également observer un suivi de sa consommation pour la réduire le plus possible.

En résumé pour cette augmentation du chèque énergie :

  • des modalités d’acquisition claires ;
  • 5,8 millions de foyers concernés ;
  • aucune démarche à effectuer pour les personnes en droit ;
  • un bon moyen d’aider les ménages précaires avant les périodes de chauffage plus intenses.
Quels sont les fournisseurs d'énergie et d'électricité pas cher ?
À lire aussiLes contrats d'électricité les moins chers
Lire la suite

Partagez !

Engie

À lire aussi

Donnez votre opinion : commentez !