Energies

Chaque année, la France assiste à des changements à certains niveaux au 1er octobre. Une partie concerne généralement le marché de l'énergie, et l'arrivée des temps froids. Électricité, gaz, énergie verte ou renouvelable, aide aux logements pour des rénovations : tant de domaines peuvent subir une modification de leurs réglementations en cours. Cette année, deux changements sont attendus le premier jour de ce mois d'octobre. Tout d'abord, le pays assiste à une hausse des tarifs réglementés du gaz. Puis, les citoyens ont enfin droit à une prime pour la rénovation thermique de leur logement. Deux nouvelles qui se compensent.

La hausse des tarifs réglementés du gaz dès le 1er octobre 2020

Au 1er octobre 2020, les tarifs réglementés de ENGIE augmentent de 4,7%. Il s'agit d'une des plus importantes augmentations depuis longtemps, influençant les remises de tous les fournisseurs, indexées sur ces tarifs. Ainsi, les fournisseurs d'énergie proposant par exemple 10% de remise Hors Taxe sur les tarifs réglementés de Engie vont voir les factures de leurs clients grimper.

ENGIE augmentation du prix réglementé

Augmentation des tarifs réglementés de ENGIE au 1er octobre 2020

De plus, le 1er octobre voit s'activer la suppression des tarifs réglementés de vente de gaz naturel. Tous ces changements proviennent en réalité d'une loi bien antérieure à 2020 : la loi PACTE d'avril 2019. En effet, le Plan d’Action pour la Croissance et la Transformation des Entreprises prévoit au fur et à mesure la suppression des tarifs réglementés des ventes de gaz, ouvrant la voie à la concurrence. Cette progression se fait sur plusieurs années, se concluant en théorie au 1er juillet 2023. Cela signifie que les tarifs de vente du gaz ne seront plus indexés sur un seul prix fixe réglementaire. En d'autres termes, il y aura une influence de l'arrêt des tarifs réglementés sur le gaz.

Pour rappel, le 1er octobre, des changements énergétiques majeurs :

  • augmentation massive du tarif réglementé de ENGIE de 4,7% concernant le gaz ;
  • fin progressive des tarifs réglementés sur les ventes de gaz par la loi PACTE de 2019 ;
  • fin définitive des tarifs réglementés par cette loi au 1er juillet 2023 maximum.
Tout savoir sur les avis clients d'Engie.
À lire aussiLes clients Engie sont-ils satisfaits du fournisseur d'énergie ?
Lire la suite

Prime à la rénovation thermique des logements dès 2021 : l'aide au financement

Tout d'abord, il convient d'expliquer la notion et les avantages de la rénovation thermique. Pour ne pas perdre la chaleur de son logement, il est important de choisir une bonne isolation thermique. En effet, en hiver par exemple, la température de l'extérieur risque d'affecter celle de l'intérieur d'un logement. De ce fait, le chauffage va davantage consommer afin de produire de la chaleur qui compensera la perte initiale. Tout ceci a un coût pour l'habitant, puisqu'il consomme plus qu'au cours des mois précédents ne devrait. Cela produit également un impact écologique, avec production de gaz à effet de serre. Pour éviter tout cela, l'habitant a tout intérêt à faire une rénovation thermique dans son logement.

Rénovation thermique

La prime à la rénovation thermique commence en janvier 2021.

Cependant, tout le monde ne peut pas se permettre de dépenser de l'argent dans une rénovation thermique. C'est pour cela qu'à partir de 2021, l’État pourra prendre en charge une partie des travaux de l'habitant, jusqu'à 90% de la somme. Une vraie bonne nouvelle pour ceux qui craignaient une note salée. Bien que la prime attendue commence en début d'année 2021, elle s'applique d'ores et déjà pour les devis signés dès le 1er octobre 2020. Même pour les ménages les plus aisés, le financement peut prendre en charge jusqu'au 3/4 de la somme. Les plus modestes peuvent n'avoir à payer que 10% du montant de la rénovation. Une prime calculée sur plusieurs critères en plus des revenus du ménage, notamment le lieu d'habitation du demandeur et les travaux à entreprendre. L'aide au financement n'est pas une première. D'autres aides sont fixées par la loi POPE pour les travaux d'isolation.

En résumé :

  • un besoin d'isolation thermique pour une question économique mais aussi écologique ;
  • des frais de travaux pris en charge par l'Etat jusqu'à 90% de la somme totale ;
  • les ménages les plus aisés auront droit à cette aide à hauteur des 3/4 de la somme maximum ;
  • une prime calculée en fonction de la localisation et de la nature des travaux, en plus des revenus du ménage.
L'isolation du logement peut être financée par de nombreuses aides.
À lire aussiL'isolation thermique : quels avantages pour le foyer ?
Lire la suite

Partagez !

Total Direct Energie

À lire aussi

Donnez votre opinion : commentez !

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments