Energies

La hausse des prix du gaz est un fléau pour un grand nombre de consommateurs. C'est pourtant ce que prévoit la CRE à travers les TRV du gaz pour le mois de février. En effet, le tarif de cette énergie va augmenter de +3,5 % en moyenne. Cette hausse est due à la vague de froid enregistrée en Asie qui a contraint la majorité des foyers à demander un apport en gaz liquéfié supérieur à leurs habitudes. L'augmentation n'est d'ailleurs pas la première enregistrée sur un laps de temps très court. Effectivement, depuis décembre 2020 le tarif réglementé a déjà subi une montée des prix. Il devient donc de plus en plus difficile de se chauffer pour les foyers les plus modestes. Cette augmentation n'est d'ailleurs pas toujours bien accueillie dans une période de crise sanitaire qui oblige un nombre considérable de personnes à faire du télétravail et donc à chauffer leur domicile plus qu'à l'accoutumée.

Le prix du gaz en France affecté par la vague de froid en Asie

Les tarifs réglementés du gaz énoncés par Engie vont changer et provoquent le mécontentement de beaucoup de foyers. En effet, il est prévu que l'augmentation atteigne +3,5 % en moyenne. Cette augmentation du gaz est applicable dès le 1er février pour chaque consommateur de gaz. L'annonce a été faite par la Commission de régulation de l'énergie (CRE) dans un communiqué de presse paru ce lundi.

Courbe des prix gaz 2015-2021

En dépit de cette augmentation, le prix du gaz reste inférieur aux TRV de janvier 2015.

La Commission de Régulation de l'Énergie donne d'ailleurs le détail des augmentations. Il faut compter +0,9 % pour les clients qui se servent du gaz à des fins culinaires. Les plaques se servant des bouteilles de gaz ou de gaz naturel ne sont donc pas épargnées. Le client utilisant le gaz pour un double usage, c'est-à-dire en cuisine et pour les chauffe-eau, doit également se préparer à une hausse de 2,1 % du coût total de l'énergie fossile. Enfin, ce sont les utilisateurs chauffant par le gaz leur foyer qui subissent le plus la crise actuelle liée à cette énergie. Il ne faut ainsi pas compter moins de 3,7 % d'augmentation sur le prix réglementé de l'énergie gazière.

Cette situation s'est déclenchée en partie à cause de la vague de froid en Asie de l'Est ces derniers mois. C'est donc tout naturellement que les utilisateurs en sont venus à consommer plus de gaz qu'à leur habitude afin de vivre dans des conditions décentes. Cependant, cette vague de froid a forcé les pays européens à puiser dans leurs stockages de gaz naturel.

Tout savoir sur les avis clients d'Engie.
À lire aussiQue révèlent les avis clients du fournisseur Engie ?
Lire la suite

L'évolution du prix du gaz indique-t-elle une augmentation constante ?

La hausse du prix du gaz prévue pour février inquiète. Il faut tout de même bon de considérer cette augmentation avec une vision plus élargie sur la durée. Cette hausse des prix n'enlève rien aux réductions du coût de l'énergie effectué depuis de nombreuses années. En effet, les Tarifs Réglementés de Vente de gaz formulés par Engie ont baissé de 14,1% depuis janvier 2019. De bout en bout, l'évolution du prix du gaz ne subit pas une si grosse augmentation qu'à première vue. En effet, sur une échelle plus ample, le prix du gaz diminue depuis 2016.

Date fin tarif réglementé gaz

L'agenda de la suppression des Tarifs Réglementés de Vente du gaz naturel en France.

Ce changement de tarif n'est donc pas l'un des plus conséquents sur le marché. En attendant l'arrêt des tarifs réglementés du gaz, il est important de faire attention à sa consommation d'énergie pour ne pas dépasser son budget habituel. Cette suppression des TRV est déjà effective pour les contrats professionnels et devrait l'être pour les particuliers d'ici 2023.

À terme, cette abolition du tarif réglementé s'accompagne de la fin du chauffage à gaz dans les maisons neuves et un remplacement de ceux en place dans les logements plus anciens. L'utilisation du gaz doit donc diminuer et permettre de se chauffer à un coût moins élevé d'ici quelques années.

Évolution du prix du gaz en France : augmentation ou réduction ?
À lire aussiCombien coûte le kWh du gaz naturel en France ?
Lire la suite

Partagez !

Total Direct Energie

À lire aussi

Donnez votre opinion : commentez !

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments