Energies

C'est un petit pas de plus en faveur des pratiques écologiques. À compter du 1er mars, un nouvel étiquetage est mis en place à destination des appareils électroménagers. Depuis la première vague de Covid-19 et parallèlement, de confinements, la vente d'appareils électroménagers a connu une forte hausse. Les habitudes des consommateurs ayant été bouleversées, ils pourront désormais voir apparaître de nouvelles indications énergétiques. Focus sur ce nouveau dispositif.

Un guidage énergétique pour les consommateurs

Ce nouvel étiquetage se positionne comme une nouvelle version de l'étiquette énergie européenne. Finis les A+ ou encore A+, sa classification des appareils électroménagers ira désormais des classes A à G, A répondant à une consommation optimale et G, à une consommation énergivore. Cette simplification ne peut être vue que d'un bon œil, contrant alors une organisation des consommations devenue trop complexe.

4 catégories d'équipements concernés : réfrigérateurs, lave-linge, lave-vaisselle, télévisions par le nouvel étiquetage

4 catégories d'équipements sont concernées par l'étiquetage : réfrigérateurs, lave-linge, lave-vaisselle, TV.

Le but de cet étiquetage est simple : guider au mieux les consommateurs vers les produits économes en énergie. Car cet étiquetage énergie, qui a été lancé en 1995 devait évoluer. Chaque lettre sera d'ailleurs visible assez facilement, d'autant qu'elle sera renforcée par la couleur adéquate, où vert reflète le positif et rouge, le négatif.

Ce sont alors quatre catégories d'équipements qui sont impactés par ce nouvel étiquetage : les consommations des réfrigérateurs / congélateurs / caves à vin, puis les lave-linge, avant les lave-vaisselle et enfin les téléviseurs/écrans. D'autres catégories apparaîtront au fil des mois ou des années, à l'image des ampoules, en septembre, ou d'autres produits encore dès 2022.

Le nouvel étiquetage en énergie, en quelques points :

  • il sera lancé à partir du 1er mars ;
  • objectif : mieux guider les consommateurs vers les appareils économes en énergie ;
  • classification de A à G pour les appareils électroménagers ;
  • 4 catégories d'équipements impactés : réfrigérateurs, lave-linge, lave-vaisselle, TV ;
  • il évoluera dans les prochains mois.
Prime coup de pouce énergie : une aide pour les travaux d'isolation.
À lire aussiLa prime Coup de pouce énergie
Lire la suite

QR Code : la solution pour connaître la consommation de l'électroménager

Si la classification a évolué grâce à un nouvel étiquetage, un nouveau dispositif a également vu le jour. Il s'agit d'un QR code à scanner avec son smartphone. En effectuant cela, le consommateur curieux pourra alors accéder à une base de données détaillée sur les équipements concernés. Cette base de données exposera des informations additionnelles que fourniront les différents fabricants.

QR Code : une manière pour connaître le nouvel étiquetage

Avec le QR Code, le consommateur pourra accéder à une base de données détaillée complémentaire.

Ce QR code pousserait les fabricants à adopter le réflexe de faire toujours mieux. Car jusqu'alors, la nouvelle classe A ne correspond à aucun produit existant sur le marché actuellement. Comme un Graal à atteindre pour le fabricant, qui cherchera désormais à se rapprocher de ce A, symbole de l'optimal. Avec ce système, la course concurrentielle est donc relancée, puisqu'ils devront s'améliorer pour rester intéressants sur le marché. L'objectif, à terme, serait de réduire sensiblement, puis considérablement, les émissions de dioxyde de carbone ainsi que les consommations d'eau et d'électricité.

Le consommateur, quant à lui, gagnerait une part de responsabilité. En effet, avec ce nouvel étiquetage, couplé à la possibilité de scanner le QR code, il aurait toutes les cartes en main pour choisir l'équipement le plus économe. Certes, l'économie a paradoxalement un coût, car pour des énergies plus propres, il faut souvent débourser plus cher à l'achat. Toutefois, sur le moyen et long terme, la facture est vite remboursée. Et les mentalités changent pour le bien de la planète.

Qu'apporte le QR dans ce nouvel étiquetage ?

  • Accès à une base de données détaillée sur les équipements fournie par les fabricants.
  • Réduire sensiblement les émissions de dioxyde de carbone et les consommations d'eau et d'électricité.
  • Responsabilité du consommateur qui choisit l'équipement en connaissance de cause.
Les applications pour suivre la consommation d'électricité ou de gaz chez les fournisseurs d'énergie.
À lire aussiLes applications de suivi de consommation
Lire la suite

Partagez !

Total Direct Energie

À lire aussi

Donnez votre opinion : commentez !

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments