L'essentiel pour définir la puissance du compteur électrique

Surfacturation, dysfonctionnements et autres impondérables sont consécutifs d'un mauvais choix de puissance pour son compteur électrique. Le calcul doit être mûrement réfléchi, adapté au foyer et à la consommation du ménage. À cette fin, les consommateurs ont plusieurs possibilités pour définir la puissance électrique adaptée à leur domicile.

Pour définir de manière optimale la puissance de son compteur électrique :

il convient de distinguer puissance de raccordement et de compteur électrique ;

l'étude des précédentes factures permet d'analyser la consommation électrique ;

le cas échéant, l'option Heures Creuses Heures Pleines peut être avantageuse.

Lors de la souscription à un contrat d’électricité, plusieurs éléments doivent être choisis par le consommateur. Parmi ces variables se trouve la puissance. Bien choisir la puissance de son compteur électrique est primordial. En effet, un mauvais choix peut être synonyme de factures d’électricité élevées. Comment choisir la puissance de mon compteur électrique ?

Comment bien choisir la puissance du compteur électrique ?

Choisir la puissance du compteur électrique selon les besoins du foyer est essentiel

Définition de la puissance électrique pour un compteur

Avant de choisir la bonne puissance pour son compteur électrique, il est important de comprendre ce qu'implique cette variable. Élément quelque peu technique, la puissance constitue parfois une zone d’ombre pour les consommateurs. Cette page d'aide permet de tout savoir sur la puissance d’un compteur électrique, de sa définition au choix qu’il faut faire.

Qu’est-ce que la puissance d’un compteur électrique ?

La puissance d’un compteur électrique désigne le nombre de kilovoltampère, ou kVA, nécessaires à la consommation énergétique d’un ménage. Dans les faits, cette notion fait référence à l’usage maximal qui peut être fait d’un compteur électrique en termes d’utilisations simultanées. Ainsi, il est essentiel d’avoir une estimation de la consommation de son logement pour choisir la bonne puissance pour son compteur électrique.

Définition de la puissance du compteur Linky : raccordement et puissance du compteur physique

Deux éléments définissent la puissance électrique : la puissance du raccordement, et celle du compteur électrique.

D’un point de vue plus global, il existe deux types de puissance relatifs à l'électricité. En effet, il est possible de distinguer la puissance du compteur électrique de celle du raccordement :

puissance de raccordement : lors du raccordement de l’habitation au réseau électrique Enedis, une limite physique est définie. Il s’agit de la puissance de raccordement ;

puissance du compteur électrique : elle peut se définir comme étant l’abonnement choisi par le consommateur. Cette variable ne peut être supérieure à la puissance du raccordement.

Kva, Kwh, watts : comment convertir les unités de mesure de l'électricité ?
À lire aussiConversion unités de mesure d'électricité
Lire la suite

Puissance électrique : quelles sont les unités de mesure et options ?

Il existe deux principales unités de mesure pour décrire la puissance électrique d’un compteur. En effet, ces puissances peuvent être exprimées en kilovoltampères (kVA) ou en kilowatt (kW). À titre informatif, la consommation annuelle ou mensuelle d’un logement est donnée en kilowattheures (kWh). C’est pourquoi la conversion de kVA en kWh peut être nécessaire pour trouver la puissance la plus adaptée à sa consommation. Il apparaît que convertir ces unités est relativement simple car 1 kVA = 1 kW.

Les options qui s’offrent aux consommateurs en termes de puissance sont au nombre de neuf. Ainsi, les particuliers peuvent choisir entre plusieurs puissances afin de correspondre au mieux à leur consommation énergétique mensuelle ou annuelle. Le tableau suivant présente les différentes puissances électriques qui peuvent être souscrites chez tous les fournisseurs d’énergie.

Puissances de compteurs électriques
Type de consommation du ménage Puissance de compteur électrique conseillée
Consommation énergétique faible 3 kVA
Consommation d’électricité modérée 6 kVA
9 kVA
12 kVA
Forte consommation énergétique 15 kVA
18 kVA
24 kVA
30 kVA
36 kVA

Quelle puissance de compteur choisir pour mon logement ?

Une fois la notion de puissance appréhendée, il est plus simple de choisir l’option la mieux adaptée à son logement. La surface du logement, mais aussi le type de chauffage et de chauffe-eau utilisés peuvent par exemple influer sur le choix de puissance du consommateur. Ainsi, choisir la puissance de son compteur électrique suppose d’étudier sa consommation électrique.

Consommation énergétique et puissance électrique : comment estimer ses besoins ?

Comme évoqué précédemment, la consommation d’électricité d’un ménage est un élément déterminant dans le choix de la puissance. En effet, la puissance électrique doit être choisie conformément à la consommation énergétique du ménage. C’est ainsi que se dessine l’importance de définir les besoins annuels ou mensuels de son logement en termes d’électricité. Pour ce faire, il est possible de recourir à plusieurs méthodes.

Évaluer la puissance de compteur correspondante au logement habité

Les consommateurs qui souhaitent obtenir une estimation de leur consommation électrique pour choisir la puissance de leur compteur peuvent mobiliser divers moyens. Les méthodes suivantes permettent de répondre à plusieurs situations :

se connecter sur le site internet de son fournisseur d’électricité : les comptes clients permettent bien souvent de consulter ses dernières consommations ;

se référer à une facture d’électricité, où la consommation moyenne est imprimée ;

en cas de déménagement d'un contrat dans un nouveau logement, il est possible de demander ou d’effectuer la relève de son compteur électrique. Cette opération permet d’obtenir une estimation de la consommation des anciens habitants.

Conseils de MaPetiteEnergie

Le Watt peut se décliner en différentes unités de mesure :

  • 1 kilowatt → 1000 watts (W) ;
  • 1 mégawatt → 1000 kilowatts (kW) ;
  • 1 gigawatt → 1000 megawatts (MW).

Le kilowattheure, lui, se réfère à la consommation d’un appareil. Ainsi, une lampe de 60 W brûlant pendant une heure aura consommé 60 Wh ou 0,06 kWh.

Estimer sa consommation sans facture d'électricité

Afin de déterminer la meilleure puissance électrique pour un appartement, il suffit de se baser sur la puissance cumulée des appareils utilisés au sein du logement. Ainsi, plusieurs facteurs entrent en ligne de mire lorsqu’il s’agit de choisir la bonne puissance de compteur :

la superficie du lieu de vie en m2 ;

le nombre de personnes vivant au sein du logement ;

le mode de fourniture d’énergie choisi : gaz, électricité, système collectif ;

les différents appareils électroménagers présents et susceptibles de fonctionner en même temps, à de nombreuses reprises.

Puissance de compteur électrique : les facteurs d'estimation

Plusieurs éléments peuvent déterminer la puissance du compteur électrique

À ce titre, tous les logements cumulent globalement le même type d’appareils électroménagers, à savoir :

réfrigérateur ;

four ou micro-ondes ;

lave-vaisselle ou machine-à-laver ;

petit électroménager, plaques de cuisson.

EDF : estimer sa facture d'électricité
À lire aussiEstimer la facture d'électricité EDF
Lire la suite

Prix d’un abonnement à l’électricité selon la puissance souscrite

La facture d’électricité d’un ménage dépend non seulement de sa consommation énergétique, mais aussi de l’abonnement et des options qu’il a sélectionnés. Ainsi, la puissance d’un compteur électrique a une influence sur le montant des factures.

Le tableau ci-dessous présente le prix d’un abonnement à l’électricité en fonction des puissances disponibles à ce jour. Les deux options tarifaires sont présentées afin d’établir un comparatif complet et d’aider au maximum les consommateurs qui souhaitent choisir leur puissance électrique.

Prix d'un abonnement électrique selon les puissances de compteur
Puissance du compteur Prix de l’abonnement Base
(par mois)
Coût de l’abonnement avec option Heures Pleines Heures Creuses
(par mois)
3 kVA 8,26 €
6 kVA 10,10 € 11,10 €
9 kVA 11,97 € 13,62 €
12 kVA 13,85 € 16 €
15 kVA 15,62 € 18,23 €
18 kVA 17,56 € 20,30 €
24 kVA 21,84 € 24,97 €
30 kVA 25,90 € 27,32 €
36 kVA 29,66 € 31 €

Les prix affichés correspondent aux tarifs réglementés de l’électricité. Il est donc possible de trouver des tarifs plus avantageux, mais ceux-ci servent de référence.

Linky : option heures pleines heures creuses du compteur électrique

Activer l'option Heures Pleines Heures Creuses permet d'obtenir des économies sur la consommation électrique liée au compteur électrique.

Les puissances de compteurs selon l'utilisation électrique du logement

Pour les logements classiques, il est possible de dégager neuf puissances de compteur en tout. Les premières puissances sont davantage destinées à alimenter des petits logements, à savoir des appartements, par exemple, alors que les plus grosses puissances pourront alimenter de petites, moyennes et grandes maisons.

Les équipements pour choisir la puissance de son compteur électrique

L'équipement du quotidien détermine aussi la puissance de compteur.

À quelle consommation électrique correspondent les puissances de compteurs ?

Aujourd’hui, tous les fournisseurs d’énergie proposent de souscrire une puissance électrique pouvant aller de 3 à 36 kVA. Chaque puissance permet d’alimenter un certain nombre d’appareils électroménagers définis. Afin d’avoir une idée globale de ce que peut représenter chaque puissance en fonction de chaque usage, voici un tableau récapitulatif :

Correspondances de puissances et des utilisations électriques
Puissance souscrite Usages
3 kVA
  • Surface du logement inférieure ou égale à 30 m2 ;
  • Un voire deux occupants ;
  • Chauffage et eau chaude par gaz ou collectif ;
  • Pas de gros appareil d’électroménager (ne doivent pas dépasser les 3 000 W.) ;
  • Impossibilité de souscrire une offre Heures Pleines / Heures Creuses.
6 kVA
  • Puissance la plus répandue en France ;
  • Surface du logement entre 30 et 80 m2 ;
  • Deux voire trois occupants dans le logement ;
  • Chauffage électrique ou collectif pour les logements entre 80 et 100 m2 ;
  • Possibilité d’inclure différents appareils d’électroménager ne dépassant pas les 6 000 W.
9 kVA
  • Idéal pour les familles ou collocations ;
  • Surface du logement entre 80 et 100 m2 ;
  • Trois ou quatre occupants dans le logement ;
  • Différents appareils électroniques ne dépassant pas les 9 000 W.
12 kVA
  • Surface du lieu de vie : entre 100 et 150 m2 ;
  • L’électricité comme seule source d’énergie utilisée ;
  • De nombreux appareils électroménagers et multimédias ;
  • Éventuellement une piscine chauffée ou un système de climatisation ;
  • Les appareils utilisés ne dépassent pas les 12 000 W.
15, 18, 24, 30 et 36 kVA
  • Puissances dédiées aux grandes maisons en milieu rural ;
  • Locaux professionnels ;
  • Appareils électroniques avec une grosse puissance.
Surtension du compteur électrique Linky : comment l'éviter ?
À lire aussiQue faire en cas de surtension de Linky ?
Lire la suite

Quelle est la consommation des équipements électriques du quotidien ?

Afin de pouvoir se tourner vers la puissance électrique adaptée pour un logement, il convient de connaître précisément la puissance électrique des appareils utilisés le plus fréquemment. Ainsi, voici la liste des principaux appareils électroménagers utilisés dans un logement.

Puissance des appareils domestiques
Appareil Puissance moyenne en Watt
Réfrigérateur de 250 litres 150 à 350 W
Congélateur de 250 litres 130 à 300 W
Plaques de cuisson électriques ou à induction 450 à 3 000 W
Micro-ondes 1 000 à 1 500 W
Four électrique 2 000 à 2 500 W
Lave-vaisselle 1 200 W
Lave-linge 2 500 W
Aspirateur 700 à 800 W
Sèche-cheveux 1 500 W
Télévision LCD 200 W
Télévision plasma 300 W
Ordinateur + écran plat 80 W
Box internet 25 W
Chargeur de téléphone 5 W
Console de jeux 20 à 200 W
Recharge de voiture électrique 1 800 à 3 200 W

Changer la puissance de son compteur : fonctionnement et coût

Tout le monde n’a malheureusement pas la chance de devenir propriétaire de son logement et d'emménager dans un logement tout neuf. À ce titre, il est possible qu’un usager emménage dans un logement préalablement muni d’un compteur électrique et que ce-dernier ne soit pas adapté au mode de consommation du nouvel habitant.

Inversement, une puissance trop élevée par rapport à sa réelle consommation d’énergie signifie une surfacturation inutile. Pour éviter tout frais supplémentaires et adapter au mieux sa consommation d’énergie, il suffit simplement de contacter le fournisseur d’énergie auprès duquel un contrat a été souscrit pour le logement.

Un technicien Enedis se présentera par la suite au domicile concerné afin de procéder au changement de compteur électrique. Différents tarifs peuvent s’appliquer suite à ce dispositif, le prix varie principalement en fonction du compteur électrique choisi et des éventuelles réparations à effectuer. Voici les tarifs d'Enedis induits par la modification de la puissance d’un compteur électrique :

Coût d'une modification de puissance électrique
Acte Prix de l’intervention en € TTC
Réglage de l’appareil de contrôle → disjoncteur ou Linky 37,78
Changement de disjoncteur 56,22
Réglage du disjoncteur et changement du compteur électrique
Changement de disjoncteur et changement de compteur 67,99
Passage de monophasé à triphasé 158,75
Passage de triphasé à monophasé
Programmation du compteur à distance Linky 3,71
Déplacer compteur électrique
À lire aussiComment déplacer mon compteur électrique ?
Lire la suite
Cet article vous a-t-il été utile ?
Oui
Non
96 % des lecteurs ont trouvé cet article utile
27 votes

Les bons plans du moment

Ovo Energy Electricité
Mint Energie
Mint Energie
Total Direct Energie