L'essentiel pour choisir entre compteur Linky triphasé ou monophasé

Les compteurs Linky sont amenés à équiper tous les foyers français d’ici quelques années. Il est toutefois important, selon l’équipement présent dans le ménage, de choisir entre un compteur Linky monophasé ou triphasé.

Quelques éléments pour choisir entre un compteur Linky monophasé ou triphasé :

le choix entre les deux types de compteurs Linky doit se faire selon l’équipement du foyer ;

les compteurs triphasés sont plus onéreux mais plus puissants ;

passer d’un type de compteur à l’autre nécessite une intervention tarifiée d’Enedis.

Les logements peuvent être alimentés par deux types de courant électrique : monophasé ou triphasé. Ces deux options offrent chacune des avantages et des inconvénients. Dans le but de répondre aux besoins de tous les ménages, les compteurs électriques Linky sont disponibles en monophasé ou en triphasé. Quel type de courant choisir pour mon logement ?

Comment savoir si mon Linky est monophasé ou triphasé ?

Tous les ménages français devraient être équipés d’un compteur Linky d’ici 2021 et doivent donc choisir entre le courant monophasé et le triphasé. Offrant tous deux des bénéfices, choisir son type de courant peut ne pas être évident. Quelles sont les différences entre le courant triphasé et le monophasé ?

Faut-il privilégier un compteur Linky sur courant monophasé ou triphasé ?

Compteur Linky triphasé, ou monophasé ? Tout dépend des besoins du foyer.

Comment reconnaître un compteur monophasé ?

Tout d’abord, d’un point de vue technique, un compteur monophasé est un dispositif de branchements permettant d’obtenir de l’électricité. Ce branchement se compose de deux câbles : le premier est un conducteur de phase et l’autre reste neutre. Les fils conducteurs, de couleurs différentes, sont par conséquent faciles à reconnaître. Le conducteur de phase d’un courant monophasé est généralement rouge ou noir et le neutre, bleu.

Les personnes qui souhaitent savoir si elles possèdent un compteur monophasé peuvent facilement l’identifier. En effet, l’identification d’un type de courant électrique peut être effectuée grâce aux prises présentes au sein d’une habitation. Ainsi, si les prises électriques possèdent deux trous, alors le dispositif qu’accueille le logement est un compteur monophasé.

Mode d'emploi du compteur d'électricité Linky.
À lire aussiTout savoir sur les compteurs Linky
Lire la suite

Le compteur Linky au courant triphasé, c’est quoi ?

Le compteur Linky triphasé est une alternative au branchement monophasé. Les prises liées à ce type de courant se composent de trois ou quatre trous ronds et d’un trou plat. Souvent installé dans les habitations à forte consommation énergétique, le courant triphasé se compose d’un neutre et de trois phases. Les phases d’un courant triphasé ont les mêmes :

puissance ;

fréquence ;

amplitude.

L’utilisation de trois phases identiques par le courant triphasé peut, dans un premier temps, surprendre. Dans les faits, il apparaît que les courants d’une installation triphasée sont certes similaires, mais indépendants. Cette particularité permet de répondre aux besoins spécifiques de certains bâtiments. Par exemple, si tous les étages ou toutes les pièces ne nécessitent pas la même puissance électrique, alors le courant triphasé est la solution à adopter.

Les infos sur le tableau électrique
À lire aussiTout savoir sur les tableaux électriques : prix et fonctions
Lire la suite

Les différences entre un compteur monophasé et un compteur Linky triphasé

La principale différence entre les compteurs Linky monophasés et triphasés réside dans la puissance. En effet, le courant délivré par un dispositif triphasé est plus puissant. Il permet ainsi de répondre à des consommations électriques élevées.

Malgré la différence de puissance délivrée, le courant monophasé est à même de répondre aux besoins énergétiques de divers appareils. Reposant sur une différence de tension de 230 Volts entre la phase et le neutre, un compteur électrique monophasé permet d’alimenter :

tout type d’appareil électrique ménager ;

un chauffage ;

l’éclairage requis par un logement.

Quels équipements déterminent le choix d'un compteur Linky monophasé ou triphasé ?

Un compteur Linky triphasé peut s’imposer selon l’équipement du ménage.

Concernant les compteurs Linky triphasés, la puissance qu’ils confèrent est compatible avec les appareils 400 Volts. Bien que ces dispositifs soient majoritairement des appareils professionnels, il peut arriver que des logements en possèdent. Ainsi, les ménages équipés des outillages suivants devraient privilégier le courant triphasé :

pompe à chaleur ;

électroménager puissant (four, lave-linge, etc.).

Comment changer la puissance de son compteur Linky ?
À lire aussiComment changer la puissance d'un compteur Linky ?
Lire la suite

Tout ce qu’il faut savoir sur les compteurs communicants triphasés

La plupart des particuliers disposant d’un compteur Linky ne prennent pas la peine de s’intéresser à ses spécificités. Pourtant, disposer d’un outil communicant triphasé implique de nouvelles notions quant à l’utilisation de l’électricité au sein du logement. Les résidents peuvent avoir tout simplement besoin d’un tel compteur électrique, car le branchement monophasé ne convient pas à leurs habitudes de consommation. Néanmoins, une certaine puissance électrique permet d’en tirer un bénéfice concret. Quels sont les principaux éléments à connaître au sujet des compteurs triphasés ?

Pourquoi choisir un compteur Linky triphasé ?

Les particuliers constatant des soucis à l’utilisation de leur compteur Linky monophasé pourraient être tentés d’en choisir un triphasé. Il convient alors de connaître le mode d'emploi d’un tel système pour sciemment opter en sa faveur. L’immense majorité des consommateurs d’électricité particuliers n’ont pas besoin de courant triphasé. La raison est simple : rares sont les logements nécessitant 400 volts pour faire fonctionner l’équipement domestique.

Par conséquent, seuls les logis des particuliers comportant des fours, machines à laver, pompe à chaleur ou tout équipement énergivore seraient avisés de choisir un compteur Linky triphasé. Bien sûr, les clients professionnels nécessitant une consommation d’électricité importante peuvent sélectionner ce dispositif. L’un des moteurs de ce choix est également la répartition de la puissance, sans perte d’énergie. Pour les personnes résidant dans des maisons à plusieurs étages, c’est l’opportunité de doter chaque niveau du même seuil de puissance électrique. Il ne faudra toutefois pas dépasser ce montant maximum de dépense énergétique, sous peine de voir son compteur électrique triphasé disjoncter.

Pour finir, le choix d’un compteur Linky triphasé s’impose lorsque le point de raccordement Enedis est éloigné. L’utilisation d’un boîtier communicant monophasé favorise une perte d’énergie. Dans cette perspective, les logements dotés d’un terrain conséquent sont généralement éloignés du compteur ; opter pour un courant triphasé, à ce moment, permettra d’optimiser l’approvisionnement en énergie de l’ensemble de la propriété. Généralement, ce facteur apparaît dans les zones rurales.

Le choix d’un compteur Linky triphasé s’effectue, généralement, selon trois critères :

Si le logement du particulier ou du professionnel implique une puissance de compteur supérieure à 18 kVA ;

Si les équipements domestiques sont énergivores et justifient ce dispositif ;

En cas d’éloignement du point de raccordement d’Enedis, ce qui concerne les zones rurales pour l’essentiel.

Qu'est-ce que le coefficient de foisonnement électrique ?
À lire aussiQu'est-ce que le coefficient de foisonnement électrique ?
Lire la suite

Quelle puissance électrique souscrire en triphasé ?

La puissance de compteur est l’un des éléments les plus importants du contrat d’électricité. Non seulement influence-t-elle l’abonnement, part fixe de la souscription, que devra régler le consommateur, mais elle induit également un seuil maximal de consommation simultané.

Les compteurs triphasés sont les meilleurs alliés des logements ou locaux nécessitant de conséquentes dépenses électriques. Choisir un Linky doté de ce dispositif est proposé à toute puissance, mais certaines sont toutefois plus recommandées que d’autres. De fait, un compteur monophasé ne pourra pas supporter une puissance de compteur supérieure à 18 kVA. Il est alors indispensable de choisir un Linky proposant un courant triphasé à ce moment.

Attention toutefois : il faudra s’assurer que la zone desservie par le courant triphasé n’excède pas la phase désignée. Pour illustrer ce fait, prenons l’exemple d’une maison dotée de plusieurs étages, et d’un compteur triphasé de 18 kVA. Chaque phase affiche donc un courant de 6 kVA. Si le rez-de-chaussée n’utilise que 2 kVA, le premier niveau 4 kVA, et le second 8 kVA, le dispositif risque de rencontrer un problème. La surtension du compteur Linky peut alors se signaler. Le compteur Linky triphasé est susceptible de disjoncter, car la phase du deuxième étage présentera une puissance dépassée de 2 kVA ; et cela, en dépit de la puissance non optimisée des autres niveaux de l’immeuble.

Monophasé et triphasé : comment passer d’un type à l’autre de compteur Linky ?

Dans certains cas, il peut être indispensable de passer d’un compteur monophasé à un compteur triphasé, ou inversement. Ces démarches ont un coût, ainsi que des interlocuteurs particuliers, sur lesquels il convient de revenir dans ces deux perspectives. Toutes les informations concernant le passage d’un courant monophasé à un courant continu triphasé, à travers leurs boîtiers respectifs, sont détaillées ci-dessous.

Passer du monophasé au triphasé : quel est le prix pour un compteur électrique ?

Dans certains cas, confrontés à certains problèmes, les particuliers peuvent souhaiter passer d’un compteur monophasé à un Linky proposant un courant continu et triphasé. C’est notamment le cas après l’acquisition d’un équipement domestique énergivore, lorsque l’installation ne s’effectue pas dès la construction du logement. Changer son compteur implique d’en prévenir Enedis, par le biais du fournisseur d’énergie. Le gestionnaire du réseau électrique attribue à l’un de ses techniciens l’étude de la faisabilité du chantier.

Une fois cela fait, un devis est transmis au résident. Celui-ci devra le valider, puis accepter le rendez-vous pour le changement de compteur monophasé, pour un Linky triphasé. Dans le cas d’une installation de boîtier communicant triphasé, une attestation de conformité électrique Consuel sera nécessaire. Par la suite, la mise en service du boîtier s’effectue en présence d’un technicien Enedis.

La démarche, toutefois, a un coût, pouvant se révéler onéreux lors d’un changement complet d’installation électrique. Cette modification radicale peut s’appliquer si la configuration du logement l’impose. Voici les frais impliqués par un changement de puissance électrique, avec ou sans passage d’un compteur Linky monophasé à un courant triphasé.

Frais inhérents au passage d’un compteur monophasé à un Linky triphasé
Démarches Prix Délai
Modification de puissance seule 38,18€ minimum 5 jours ouvrés , maximum 10
Passage du monophasé à triphasé 160,50€ minimum 5 jours ouvrés , maximum 10
Tarifs Enedis 2020 pour raccordement compteur électrique
À lire aussiQuels sont les tarifs d'Enedis ?
Lire la suite

Puissance dépassée, Linky qui disjoncte : comment changer pour un compteur monophasé ?

Lorsqu’un compteur triphasé disjoncte trop régulièrement, le ménage peut décider de passer du triphasé au monophasé. L’interlocuteur à contacter dans ce genre de cas est le fournisseur d’électricité. Il sera en effet apte à conseiller le ménage sur la puissance qui lui est réellement nécessaire.

Le compteur Linky triphasé peut disjoncter.

Le compteur Linky triphasé peut rencontrer des problèmes pouvant le faire disjoncter.

Le fournisseur effectue également toutes les démarches nécessaires au changement de compteur électrique auprès d’Enedis. Le passage du triphasé au monophasé permet souvent de réduire sa facture d’électricité. Cet avantage est non négligeable, puisqu’en plus de résoudre le problème des particuliers, il repose notamment sur deux éléments :

le rééquilibrage des phases ;

l’adhésion à une offre moins chère chez le fournisseur d’électricité.

Quels sont les avantages et inconvénients d’un compteur Linky triphasé ?

Les compteurs Linky triphasés confèrent certains bénéfices à leurs utilisateurs. En contrepartie, certains inconvénients existent. Quels sont les points forts et points faibles d’un compteur Linky triphasé ?

Compteur Linky triphasé : quels sont les avantages ?

Les compteurs Linky triphasés peuvent regorger d’avantages dans certains cas. Afin de clarifier cela, voici une petite liste des circonstances dans lesquelles privilégier un courant continu et triphasé.

Un compteur Linky triphasé délivre un courant continu, permettant alors de satisfaire simultanément plusieurs besoins énergétiques. Par exemple, les foyers qui nécessitent une puissance supérieure à 18 kVA, ou kilovoltampères ont tout intérêt à choisir un courant triphasé. Il en est de même pour les ménages équipés d’appareils ne fonctionnant que sur un courant électrique continu.

Les compteurs électriques triphasés assurent une tension électrique constante, ce qui constitue un de leurs principaux bénéfices. Cet avantage justifie le fait que les habitations de grande surface ou encore les locaux professionnels sont souvent alimentés par ce type de dispositif.

Attribuer une puissance d’électricité définie à des endroits déterminés sur un périmètre large. Une qualité qui saura satisfaire les résidents de conséquentes propriétés, généralement en zones rurales.

L’avantage indéniable du compteur Linky est de pouvoir observer en direct sa consommation. Cela permettra d’éviter toute surtension due à une puissance dépassée pour l’une des phases du compteur triphasé.

Quels sont les inconvénients des compteurs électriques triphasés ?

Outre ses évidentes qualités, le compteur triphasé n’est pas à recommander pour toutes les installations électriques. De fait, il comporte certains défauts, pouvant provoquer des dysfonctionnements, et obliger le particulier à signaler des pannes ou des coupures de courant. Quels sont les inconvénients de ces boîtiers Linky au courant continu triphasé ?

Le principal inconvénient d’un compteur Linky triphasé est que ce type de courant coûte relativement plus cher que le monophasé. Son installation est plus onéreuse, mais l’abonnement d’électricité attenant à ce type de branchement l’est aussi.

Outre l’aspect financier, il n’est pas rare que les compteurs électriques triphasés disjonctent. Ces dysfonctionnements du compteur Linky sont généralement dus à la façon dont le ménage utilise le courant électrique. En effet, bien qu’ils soient très puissants, les courants triphasés doivent être utilisés avec attention.

Dans une même perspective, calculer les besoins électriques par phase est essentiel pour qui ne souhaite pas rencontrer de problème avec son Linky triphasé.

Pour finir, l’utilisation d’un Linky monophasé est plus tolérante, dans les dépassements de puissance, qu’un courant triphasé. Ce dernier, bien plus précis, condamnera tout excès, amenant à une surtension.

Cet article vous a-t-il été utile ?
Oui
Non
73% des lecteurs ont trouvé cet article utile
77 votes

-20% sur l'électricité et le gaz !

Plus vous serez nombreux, plus l'offre d'énergie négociée sera competitive pour des économies garanties !

Je cherche

Suivant