L'essentiel à retenir sur la consommation énergétique d'un chauffage

La consommation énergétique d'un chauffage, qu'il soit au gaz ou électrique, dépend de plusieurs variables. Dans les faits, avec le même dispositif de chauffe, chaque ménage aura une facture d'énergie différente car la consommation du chauffage dépend de :

la qualité de l'isolation du logement (murs, fenêtres, portes, etc.) ;

l'état des radiateurs ;

la récence du dispositif de chauffe (radiateurs électriques, chaudière à gaz, etc.) ;

la surface à chauffer.

La grande majorité des ménages français est équipée de radiateurs ou d’un chauffage. Qu’il soit électrique ou au gaz, le chauffage est un poste de dépenses important, qu’il est parfois essentiel d’anticiper. En effet, calculer le budget à allouer au chauffage est une étape intéressante, voire primordiale, pour de nombreuses personnes. Étudier la consommation énergétique d’un chauffage ou de radiateurs permet de se préparer aux dépenses qui y sont liées. Que faut-il savoir sur la consommation des radiateurs électriques et d’un chauffage au gaz ?

Chauffage gaz ou électrique : combien de kWh ça consomme ?

Choisir son chauffage est une étape cruciale. Il convient, dans un premier temps, d’en étudier la consommation énergétique pour calculer le budget à prévoir pour se chauffer. Par ailleurs, les personnes qui souhaitent louer un logement doivent également s’intéresser à la consommation énergétique du chauffage en place dans l’habitation qu’ils convoitent. Dans les faits, anticiper les dépenses liées au chauffage permet d’éviter les mauvaises surprises au moment venu de payer sa facture d’énergie. Combien de kWh consomme un chauffage au gaz ou électrique ?

Connaître la conso d'énergie d'un chauffage

Avant d'installer un système de chauffe, il convient de bien se renseigner sur sa consommation énergétique.

Consommation annuelle moyenne d’un chauffage au gaz en kWh

La plupart des consommateurs privilégient le chauffage au gaz aux radiateurs électriques. Dans les faits, le combustible est réputé pour être moins énergivore, bien que son installation soit plus onéreuse. Outre le prix du kWh de gaz, il ressort que se chauffer au gaz est souvent moins énergivore qu’un chauffage électrique. Ainsi, il semblerait que le chauffage au gaz soit finalement moins onéreux que les radiateurs électriques en termes de facture énergétique.

La consommation annuelle moyenne d’un chauffage au gaz dépend de plusieurs variables. Le besoin énergétique d’un dispositif au gaz est en effet fonction :

de la surface du logement ;

de l’isolation de l’habitation ;

de l’âge de la chaudière ;

de l’état des radiateurs.

Le tableau qui suit présente la consommation moyenne d’un chauffage au gaz par an. À noter qu’il s’agit d’estimations et que ces données sont alors susceptibles de varier d’un foyer à un autre.

La consommation annuelle moyenne d'un chauffage au gaz
Surface du logement à chauffer Consommation moyenne d’un chauffage au gaz
30m2 2 700 kWh
50m2 4 670 kWh
60m2 5 600 kWh
80m2 9 150 kWh
120m2 10 800 kWh
Quel fournisseur propose le contrat de gaz pas cher le plus avantageux ?
À lire aussiTrouver le meilleur contrat de gaz
Lire la suite

Quelle est la consommation moyenne d’un chauffage électrique en kWh ?

Souvent jugés comme étant plus chers que leur concurrent, le chauffage au gaz, les radiateurs électriques peuvent pourtant surprendre plus d’un consommateur. Dans les faits, la consommation moyenne d’un chauffage électrique dépend étroitement du type de radiateurs installés au sein de l’habitation. En outre, tout comme pour le chauffage au gaz, un chauffage électrique va plus ou moins consommer selon la taille du logement ou encore son isolation.

La consommation moyenne annuelle d’un chauffage électrique est présentée ci-dessous. Ces chiffres sont basés sur des estimations et peuvent donc évoluer selon les habitations.

La consommation annuelle moyenne d'un chauffage électrique
Surface à chauffer Consommation moyenne d’un chauffage électrique
30m2 entre 3 500 et 4 600 kWh
50m2 entre 5 000 et 7 200 kWh
75m2 entre 7 200 et 10 500 kWh
100m2 entre 9 400 et 13 700 kWh
120m2 entre 11 100 et 16 250 kWh

L’importance de la classe énergétique dans le choix d’un chauffage

La classe énergétique, aussi connue sous le nom d’étiquette énergie, permet aux consommateurs de prendre conscience de la demande énergétique des produits. Il existe à ce jour sept classes énergétiques pour le chauffage, et pour tout autre dispositif électrique. Chaque classe de consommation représente un niveau d’efficacité énergétique et une puissance électrique différents.

Les classes énergétiques existantes pour le chauffage

Présentées de la plus économique à la plus énergivore, voici les sept classes énergétiques pouvant caractériser un chauffage :

A +++ ;

A ++ ;

A + ;

A ;

B ;

C ;

D.

Ces sept classes ne sont plus tout à fait d’actualité pour les personnes qui achètent de l’électroménager ou un dispositif de chauffage neuf. Dans les faits, depuis 2013, certains appareils électriques dont le chauffage doivent appartenir au maximum à la classe énergétique A+. À ce titre, impossible à ce jour d’acheter un chauffage gaz ou électrique de la classe énergétique A à D dans le commerce du neuf. Cette interdiction de production permet aux consommateurs de réguler leur consommation d’énergie, ce qui a deux conséquences positives :

moins de pollution et donc une meilleure préservation de la planète ;

mieux maîtriser son budget en faisant des économies sur sa facture d’énergie.

Comment distinguer chauffage électrique et chauffage au gaz ?
À lire aussiChoisir entre un chauffage au gaz et un chauffage électrique
Lire la suite

Pourquoi choisir la classe énergétique A +++ pour mon chauffage ?

Comme évoqué précédemment, la classe énergétique est un élément à étudier impérativement avant d’investir dans un chauffage. Ici, il va être question de chauffage de classe énergétique A +++. Ces dispositifs sont bien souvent plus coûteux à l’achat, mais il s’agit en fait d’un investissement sur le long terme. Dans les faits, malgré une dépense plus élevée au moment de son achat, le chauffage de classe A +++ permet de réaliser de belles économies par la suite. Cette classe est en effet la plus économique et suppose donc que la consommation énergétique moyenne annuelle du chauffage qu’elle concerne est moins élevée.

Choisir la classe énergétique de son chauffage

Pour faire des économies sur facture d'énergie, il convient d'opter pour une classe A+++.

Les chauffages gaz ou électriques de classe énergétique A +++ permettent alors de réaliser de belles économies par rapport aux autres dispositifs. Il est, par exemple, possible d’économiser, par rapport à un ancien chauffage de classe A :

10% en choisissant la classe A + ;

20% avec un chauffage de classe A ++ ;

30% en s’équipant d’un dispositif de classe A +++.

Comment diminuer la consommation énergétique d’un chauffage ?

Qu’il fonctionne au gaz ou à l’électricité, il est possible de diminuer la consommation énergétique d’un chauffage. Dans les faits, plusieurs méthodes permettent de réduire le montant de sa facture d’énergie. Les astuces de MaPetiteEnergie pour payer ses factures d’énergie moins cher s’appliquent aussi bien aux consommateurs de gaz que d'électricité.

Concernant le chauffage de façon plus spécifique, il s’agit d’un dispositif souvent très énergivore, qui peut constituer jusqu’à 70% d’une facture d’énergie ! Les personnes qui souhaitent réduire la consommation énergétique de leur chauffage peuvent se référer aux conseils suivants :

fermer les fenêtres lorsque le chauffage est en route ;

penser à baisser les radiateurs au minimum moment de l’aération du logement ;

régler ses radiateurs sur une température raisonnable : au-delà de 20 degrés, chaque degré supplémentaire fait augmenter la facture de 7% ;

éteindre son chauffage en cas d’absence prolongée ;

ne pas laisser le chauffage en marche toute la journée.

Impact de l'isolation thermique sur la consommation et la facture d'électricité
À lire aussiTout savoir sur l’isolation thermique et ses bienfaits pour la consommation d’énergie
Lire la suite

Les différents types de chauffage : lequel choisir pour mon logement ?

Il existe à ce jour plusieurs types de chauffage disponibles sur le marché. Chauffage bois, gaz ou électricité, au consommateur de choisir. Il existe concrètement cinq grands types de chauffage, qui présentent chacun leurs avantages et leurs inconvénients.

Quel chauffage choisir pour faire des économies ?

Les différentes modèles de chauffage disponibles.

Zoom et détails sur les modes de chauffage les plus répandus sur le marché français :

le poêle à bois : il s’agit du plus vieux système de chauffage domestique. L’énergie nécessaire au fonctionnement de ce chauffage est le bois, une énergie renouvelable. Malgré cela, le poêle à bois n’est pas le mode de chauffage le plus économique en raison de la fumée qu’il dégage, qu’il est nécessaire d’évacuer ;

le chauffage au gaz : différents types de chaudières existent pour faire fonctionner un chauffage au gaz. Il est en effet possible de choisir une chaudière gaz, de la plus économique à la plus énergivore : à condensation, basse température ou classique. Le chauffage au gaz nécessite la révision de la chaudière une fois par an ;

les radiateurs électriques : très répandus grâce à leur faible coût d’installation, les radiateurs électriques se déclinent en plusieurs modèles. Il est possible de choisir un radiateur convecteur, avec panneau rayonnant, à inertie ou encore à accumulation. Chaque type de radiateur électrique suppose une consommation énergétique plus ou moins importante, le plus économique étant le radiateur à accumulation.

Cet article vous a-t-il été utile ?
Oui
Non
0 votes

Les bons plans du moment

Ovo Energy Electricité
Mint Energie
Mint Energie
Total Direct Energie