L'essentiel à savoir sur la consommation énergétique d'une console de jeu

À l'instar des autres appareils électroniques, les consoles de jeux consomment de l'énergie et ont donc une incidence sur la facture d'électricité. Pour les amateurs, il peut donc être intéressant de se pencher d'un peu plus près sur le sujet. Lorsque l'on souhaite évaluer la consommation moyenne d'une console de jeux il faut différencier :

Le modèle choisi. Par exemple, la Xbox One n'a pas la même consommation moyenne que la PS4 ou la Nintendo Switch.

Le temps d'utilisation moyen. Sans surprise, plus la console est utilisée, plus elle consomme de l'énergie.

Les consoles de jeux vidéo sont très populaires. En effet, que ce soit chez les petits, plus grands ou même les adultes d’un certain âge, les jeux vidéo remportent un franc succès. De plus, la période sanitaire liée au Covid-19 entraîne un nouvel engouement général pour l’utilisation des consoles de jeux, étant donné que la vie sociale s’avère largement diminuée. Pour cette raison, connaître la consommation électrique d’une PS4 ou d’une Xbox One peut être important afin de ne pas faire de folies et recevoir une mauvaise surprise au travers de sa facture d’électricité.

En réalité, la consommation électrique d’une console de jeux dépend principalement de la fréquence d’utilisation, mais aussi du modèle de l’appareil. À ce propos, des astuces permettent de consommer moins d'énergie avec une console de jeux. Ainsi, MaPetiteEnergie guide les internautes concernant la consommation énergétique de leur console tout en apportant des conseils pour réduire l’impact sur la facture d’électricité.

Quelle est la consommation d'électricité en kWh d’une console de jeux ?

Afin d’appliquer au mieux les astuces permettant de réduire la consommation énergétique d’une console de jeux, il convient premièrement d’en connaître la consommation moyenne. En effet, les données peuvent sensiblement varier en fonction des modèles de consoles, des marques et bien sûr de la fréquence d’utilisation. De ce fait, les consommateurs de ce type d’appareil ne prêtent pas forcément attention à la consommation énergétique de la console.

Consommation d'électricité des consoles de jeux

Quelle est la consommation d'une console de jeux en électricité ?

Pourtant, il s’agit d’un élément important qui détermine le véritable coût de la console de jeux sur la durée. Heureusement, de nombreuses astuces existent et peuvent être mises en place afin de réduire la consommation d'énergie de ces appareils de jeux. Alors, comment évaluer la consommation électrique d’une console de jeux et comment la réduire ?

La consommation électrique moyenne d’une console de jeux sur une année

La consommation électrique d’une console de jeux dépend de différents facteurs. En effet, selon l’utilisateur une console peut être plus ou moins énergivore, tout dépend bien évidemment de l’utilisation et de la fréquence. De ce fait, en règle générale, il apparaît comme indéniable que plus la console de jeux vidéo est récente, plus elle s’avère gourmande en électricité.

Par ailleurs, connaître la consommation moyenne d’une console peut permettre aux usagers de faire un choix plus avisé. Si le prix d’achat s’avère important, savoir combien l’appareil va coûter sur la durée l’est d’autant plus. Enfin, le prix de la consommation moyenne va, sans surprises, dépendre du fournisseur d’électricité souscrit.

La consommation moyenne électrique des consoles de jeux par an
Console
Consommation en € (2h/jour) kWh (2h/jour)
PS4 23 146
PS5 17,5 109,5
Xbox One 8,4 54
Xbox Series 19,9 127,7
Nintendo Switch 2,3 15

Ainsi qu’il est possible de le constater, plus la console de jeux est récente, plus la consommation électrique augmente. Globalement, considérant le prix d’achat élevé d’une console de jeux vidéo, il est donc possible d’avancer qu’il s’agit d’un investissement, aussi bien du point de vue financier que du point de vue de l’énergie.

Néanmoins, il convient tout de même de préciser que la consommation annuelle d’une console de jeux dépend énormément de :

la fréquence d’utilisation de la console de jeux ;

de l’abonnement à l’électricité souscrit ;

de la négligence de l’utilisateur au niveau de l’extinction de l’appareil hors utilisation.

La consommation électrique des consoles de jeux les plus récentes

Comme évoqué précédemment, les consoles de jeux les plus récentes sont celles réputées comme les plus énergivores. Cela s’explique notamment par les nombreuses innovations mises en place par les constructeurs qui ne lésinent pas sur les nouvelles fonctionnalités. Ainsi, la Xbox One, la PS4 et la Nintendo Switch sont aujourd’hui les modèles de consoles de jeux les plus répandus. À ce titre, quelle est réellement leur consommation d'énergie et sur quoi est-elle basée ?

Pour pouvoir envisager de faire des économies sur la facture d’électricité, une bonne connaissance des caractéristiques de ces consoles peut s’avérer utile. MaPetiteEnergie fait le point sur la consommation d'énergie moyenne des consoles de jeux les plus populaires en France.

Consommation énergétique des principales consoles de jeux vidéo

Aperçu de la consommation moyenne des principales consoles de jeux.

La consommation énergétique de la Xbox One

Aujourd’hui, la Xbox One se présente certainement comme l’une des consoles de jeux les plus gourmandes en électricité. Contrairement à sa concurrente la plus directe, cette console de jeux vidéo continue en effet de consommer de l'énergie une fois éteinte. En revanche, il s’agit là d’une consommation minime, rien à voir avec la consommation observable lorsque la console est en pleine utilisation.

De prime abord, il convient tout de même de rappeler que tous les jeux vidéo ne demandent pas la même quantité de watts. En effet, les jeux avec de plus hautes caractéristiques graphiques sont généralement davantage énergivores. Pour cette raison, une consommation moyenne, dans la globalité de tous les jeux vidéo est relativement impossible à déceler, d’autant plus que les modes d’utilisation sont également infinis.

Ainsi, voici les principales informations liées à la consommation d'énergie de la Xbox One :

éteinte, la Xbox One consomme environ 0,1329€/kWh. En revanche, avec le capteur Kinect activé, la Xbox consomme environ 25 watts ;

la Xbox One permet de mettre en pause un jeu en cours tout en se mettant en veille pour ne consommer que 17 watts ;

allumée, hors jeux, la Xbox One consomme à peu près 61 watts ;

en pleines capacités, donc en jeu, la console de jeux consomme environ 74 watts ;

enfin, pour une utilisation du lecteur Blu-ray, la Xbox One monte jusqu’à 63 watts.

Pour conclure, la Xbox One se présente comme une console de jeux récente qui consomme par conséquent pas mal d’électricité. En revanche, c’est loin d’être le pire compromis, d’autant plus qu’elle propose la fonctionnalité de mise en veille lorsqu’un jeu est en pause.

Les applications pour suivre la consommation d'électricité ou de gaz chez les fournisseurs d'énergie.
À lire aussiLes applications pour suivre la consommation d’électricité
Lire la suite

Quelle est la consommation électrique de la PS4 ?

La PS4 est certainement la plus grande concurrente de la Xbox One. Les joueurs de console de jeux sont habitués des querelles visant à déterminer laquelle est la meilleure. Concernant la consommation électrique, cette console de jeux vidéo reste en tout cas derrière la Xbox One.

En revanche, contrairement à sa concurrente, la PS4 ne consomme absolument aucun watt lorsqu’elle est éteinte et branchée. Cela se présente donc comme un petit avantage non négligeable, étant donné que cela peut être relativement fastidieux de payer pour un appareil électronique non utilisé. Par contre, sur tous les autres points, la PS4 semble consommer davantage que la Xbox One.

Voici les principales caractéristiques de consommation électrique de la PS4 :

simplement allumée, la console de jeux consomme environ 80 watts sur le menu principal ;

en jeu, la consommation électrique de la PS4 augmente quelque peu : de 125 watts en moyenne ;

le mode veille consomme quant à lui à peu près 6,6 watts ;

la lecture Blu-ray entraîne une consommation électrique moyenne de 104 watts.

Pour résumer, la PS4 dispose d’une consommation électrique relativement plus élevée que la Xbox One. De ce fait, il s’agit de la console de jeux la plus énergivore parmi les modèles actuellement sur le marché.

Nintendo Switch : la consommation électrique de cette console de jeux

La Nintendo Switch est tout simplement la successeure de la Wii, également bien connue de tous. Depuis sa sortie, cette console de jeux vidéo connaît un engouement tout particulier. La Switch permet effectivement de retrouver des jeux vidéo relativement anciens, remis au goût du jour. En outre, au même titre que la précédente console de jeux de Nintendo, celle-ci permet également de jouir d’un certain nombre de jeux de sport et fitness.

Alors, qu’en est-il de sa consommation électrique ? En réalité, la Nintendo Switch a cela de particulier que c’est une console fixe, mais également une console portable. Cet appareil peut effectivement s’enlever de sa base pour devenir une console à emporter partout.

Ainsi, lorsque la console de jeux est en mode nomade, elle s’avère largement plus économique que toutes les autres consoles, cela va de soi. Par contre, lorsque tout le matériel est attaché, la consommation électrique de la Nintendo Switch grimpe rapidement.

Voici, en somme, les caractéristiques de consommation d'énergie de la Nintendo Switch :

console allumée et entièrement chargée : 11 watts seuls ou avec les Joy-Cons connectés ;

Switch allumée mais déchargée : 15,7 watts seuls et 16,5 watts avec les Joy-Cons ;

console de jeux éteinte et en charge : 9,8 watts seuls et 12,1 watts avec les Joy-Cons ;

Nintendo Switch en mode nomade : 8,9 watts lorsqu’elle est entièrement chargée, en moyenne 17 watts lorsqu’elle est déchargée.

Somme toute, la Nintendo Switch consomme plus en tant que console fixe qu’en tant que console de jeux nomade. En revanche, la console nomade déchargée est beaucoup plus énergivore lorsqu’elle est branchée seule. Par rapport à ses concurrentes, la Nintendo Switch est donc celle qui consomme le moins d’électricité, mais c’est aussi celle avec le moins d’avancées technologiques.

GES maison
À lire aussiLes indices GES ou DPE pour la consommation énergétique
Lire la suite

Qu’en est-il de la Xbox Series et de la PS5 ? Les données des nouvelles consoles de jeux

De nouvelles consoles de jeux vidéo sont désormais disponibles à la vente : la Xbox Series et la PS5. Malheureusement, encore peu de résultats s’avèrent disponibles pour ces toutes nouvelles consoles de jeux, étant donné leur sortie très récente. Des estimations ainsi que des tests ont tout de même pu s’effectuer sur la PS5 ainsi que sur la Xbox Series. Les consommateurs peuvent donc avoir un ordre d’idées de la consommation moyenne annuelle de ces deux appareils. Une chose est certaine, il semble que la Xbox Series soit bien plus énergivore que la Xbox One. À l’inverse, la PS5 consomme bien moins que la PS4. La tendance s’est donc inversée pour les deux consoles de jeux vidéo les plus populaires.

En moyenne, voici la consommation d’une PS5 :

en veille, la nouvelle console de Sony consomme environ 1,3 watts ;

hors jeux, sur le menu principal de la console, la consommation électrique s’élève à 47 watts ;

en jeu, la PS5 monte à 107 watts.

En moyenne, la PS5 est donc bel et bien moins gourmande en électricité que la PS4.

En ce qui concerne la Xbox Series, voici ce qu’il faut retenir de la consommation électrique :

lorsqu’elle est en veille, la Xbox Series consomme 28 watts environ ;

en jeu, la consommation électrique augmente jusqu’à une moyenne de 170 watts ;

sur le menu principal de la console, la consommation d’énergie s’élève à peu près à 50 watts.

Il convient tout de même de rappeler que la PS5 et la Xbox Series ont encore trop peu subi de tests de consommation d’énergie.

Comment faire pour diminuer la consommation électrique d’une console de jeux ?

Maintenant que tous les paramètres permettant de définir la consommation électrique d’une console de jeux sont connus, internautes peuvent se demander comment la réduire. À ce titre, de nombreuses astuces permettent de moins consommer d'énergie avec une console de jeux. En réalité, les éléments à mettre en place sont les mêmes qu’avec n’importe quel appareil électronique.

Par exemple, éteindre la console de jeux lorsqu’elle n’est pas en cours d’utilisation est effectivement un moyen de minimiser la consommation électrique. En outre, d’autres techniques permettent également de garder un contrôle sur la consommation énergétique d’une console de jeux vidéo.

Comment diminuer la consommation d'énergie de sa console ?

Quelques conseils pour diminuer la consommation d'énergie de sa console de jeux.

Voici quelques astuces permettant de faire des économies sur la facture d'énergie avec une console de jeux :

dans la mesure du possible, débrancher complètement la console de jeux lorsqu’elle n’est pas utilisée ;

désactiver la connexion internet disponible sur la plupart des consoles actuelles quand il ne s’agit pas de jouer en ligne ;

faire des mises à jour régulièrement plutôt que beaucoup d’un coup ;

privilégier le streaming au visionnage de Blu-ray qui s’avère plus gourmand en électricité ;

opter pour des manettes sans fil à piles plutôt que rechargeables sur la console de jeux ;

souscrire un contrat d’électricité à moindre coût pour faire des économies sur le kWh.

Conseils de MaPetiteEnergie

Utiliser une multiprise ou brancher la télévision, les enceintes, la console de jeux et autres appareils généralement présents dans le salon, est réellement judicieux. En effet, les utilisateurs peuvent ainsi tout débrancher quand ils n’utilisent pas tous ces appareils afin de faire des économies d’électricité.

Les principaux modèles de consoles de jeux disponibles sur le marché

En fonction du modèle et de la marque achetée, la consommation électrique d’une console de jeux peut potentiellement varier. De ce fait, les appareils les plus achetés de nos jours sont les consoles les plus récentes. En revanche, il est encore possible de retrouver certains anciens modèles qui permettent de consommer moins d'énergie.

Par contre, les usagers devront faire l’impasse sur un certain nombre de jeux vidéo, étant donné l’avancée des graphismes et des technologies liées aux consoles. En réalité, tout dépend de l’utilisation prévue, puisque les anciens jeux vidéo s’avèrent également disponibles sur le marché.

Afin de pouvoir accompagner les internautes dans le choix d’une console de jeux rentables énergétiquement parlant, MaPetiteEnergie propose un récapitulatif :

Résumé de la consommation annuelle moyenne des principales consoles de jeux 
Modèle/Marque Consommation électrique (utilisation de 2h/jour) Consommation électrique au kWh (2h par jour)
Prix moyen
XBox Series 19,9€/an en moyenne 127,7 à partir de 300€
Xbox One 8,4€/an en moyenne 54 à partir de 250€
PS5 17,5€/an en moyenne 109,5 entre 400 et 500€
PS4 23€/an en moyenne 146 environ 300€
Nintendo Switch 3€/an en moyenne 15 à partir de 290€

D’autres consoles existent bien évidemment, de même qu’il est parfois possible de trouver des consoles de jeux à des prix davantage abordables. Globalement, ce qu’il faut garder en tête, c’est que les consoles de dernière génération ont tendance à coûter plus cher en électricité. En revanche, les modèles Slim sont moins énergivores, car elles détiennent moins de fonctionnalités.

Comment signaler une coupure de courant d'électricité ?
À lire aussiComment signaler une coupure d”électricité ?
Lire la suite
Cet article vous a-t-il été utile ?
Oui
Non
50 % des lecteurs ont trouvé cet article utile
2 votes

-20% sur l'électricité et le gaz !

Plus vous serez nombreux, plus l'offre d'énergie négociée sera competitive pour des économies garanties !

Je cherche

Suivant

Les bons plans du moment

TotalEnergies Offre
Ovo Energy Electricité
Total Direct Energie
Total Direct Energie