L'essentiel sur le coût de la production d'électricité en France

La France est l'un des pays produisant le plus d'électricité dans le monde. Le coût de production de cette énergie comprend, en plus du prix d'achat par les fournisseurs, les frais d'acheminement et les diverses taxes et contributions. Produire de l'électricité est-il rentable, au demeurant ?

Les points à retenir au sujet du coût de la production d’électricité en France sont :

nucléaire, hydraulique, éolien, solaire, thermique au gaz : il y a cinq modes de production ;

la production nucléaire d'électricité est le mode le plus répandu en France ;

la production hydraulique est le mode de production le moins onéreux.

Le coût de la production d’électricité en France évolue à travers les années. De plus, tout dépend du mode de production de l'énergie dans lequel le pays décide d’investir le plus. Le prix de la production d’électricité dépend donc bien évidemment de la source de l’énergie, ainsi que de son ancienneté. Depuis 2007, le marché de l’énergie s’avère ouvert en France et plus largement en Europe, ce qui permet de dresser un tableau comparatif des différents coûts de production de l’électricité sur le territoire français.

Par ailleurs, la Métropole compte aujourd’hui de nombreux moyens de production de l’électricité : nucléaire, éoliennes, centrales hydroélectriques, thermique au gaz, photovoltaïque. Chaque source dispose d’un coût propre, d’où l’intérêt de les présenter afin de mieux saisir les mécaniques financières de la production de l’électricité en France.

La production d’électricité : comment ça marche ?

Avant d’entrer dans le vif du sujet du coût de la production de l’électricité en France, il convient de mieux définir ce que la production désigne. À vrai dire, la production de l’électricité ne se réfère pas seulement à l’acte de produire l’énergie, mais également aux étapes distinctes, comprenant son transport, son injection sur le réseau ainsi que sa distribution. Dans le but de mieux saisir les mécaniques de la production de l’électricité en France, retour sur quelques notions.

Quel est le coût de la production d'électricité en France ?

La production d'électricité à l'échelle nationale a un coût. Comment se décompose-t-il ?

Les centrales nucléaires pour produire l'électricité en France

La France fait partie des pays les plus riches en production d’énergie. De ce fait, le territoire français détient un très grand nombre de centrales nucléaires à l’échelle de l’Europe. L’énergie nucléaire se présente, d’ailleurs comme le plus grand fond d’investissement de la France en termes de production d’électricité.

D’un côté, la production d’électricité via le nucléaire se présente comme un très bon point pour la France, qui peut se permettre de produire à moindre coût et revendre à de nombreux pays par la suite. D’autre part, l’entretien des centrales nucléaires coûte beaucoup plus cher que la production en elle-même, impliquant ainsi que le prix de l’électricité se trouve affecté et devient finalement peu compétitif.

Le nucléaire se présente donc comme la première source de production et de consommation de l’électricité en France. L’énergie provient de pas moins de 58 réacteurs répartis sur 19 centrales nucléaires, chacun doté d’une puissance en MW bien propre :

Puissance Nombre de réacteurs
1 450 MW 4
1 300 MW 20
900 MW 34

La production d’électricité : qu’est-ce que cela désigne concrètement ?

La production d’électricité et d’énergie au sens large désigne principalement le mode de production. Cependant, d’autres paramètres entrent également en compte, surtout lorsqu’il s’agit comme ici d’aborder le sujet des coûts de production de l’électricité. À ce titre, la production désigne donc toute la phase durant laquelle l’électricité s’avère produite, d’une manière ou d’une autre. De plus, l’injection, le transport et la distribution sont autant de facteurs déterminants.

Il n’y a pas si longtemps que cela, avant 2007, le prix de production ainsi que le tarif proposé aux particuliers était entièrement régulé par l’État. Seuls EDF et GDF-Suez proposaient des offres à prix unique, indépendamment du prix de production réel. À présent, les choses changent : le marché à la concurrence est ouvert et de nombreux fournisseurs d’énergie affichent des prix de production et d’acheminement différents.

Consommation d'électricité en France
À lire aussiQuelle moyenne d'électricité est consommée ?
Lire la suite

Quelle est la part de la production dans le prix total de vente de l’électricité en France ?

La part que prend la production de l’énergie peut ne pas toujours être très claire dans les factures mises à disposition des particuliers. En réalité, cela dépend purement des fournisseurs d’énergie. Certains décident d’être à 100% transparents, d’autres n'annoncent pas tous les tenants et aboutissants de leur tarification.

Le prix de l’électricité en France se compose principalement de trois grands axes :

le prix de la fourniture d’énergie : comprend la production et l’achat de l’électricité par les fournisseurs d’énergie ;

les coûts d’acheminement de l’électricité : concerne le transport de l’énergie, s’effectuant parfois sur de longues distances ;

les différentes taxes et contributions : en réalité, quatre taxes existent : la CSPE, les TCFE, la CTA et la TVA.

Quels élements favorisent le prix de la production d'électricité en France ?

Le prix fixe de l'électricité dépend de plusieurs éléments.

Les frais de service et le prix de la production peuvent donc varier en fonction du fournisseur d’énergie. Les fournisseurs historiques, tels que EDF et Engie, affichent par exemple des prix plus élevés que beaucoup de fournisseurs alternatifs. Cela s’explique en grande partie par le fait que l’essentiel de la production d’EDF et Engie soit tirée du fossile, une énergie qui coûte plus cher à transporter et à entretenir.

Qu'est-ce que la CTA, une taxe sur le prix du gaz et l'électricité ?
À lire aussiLa CTA sur l'électricité : définition
Lire la suite

Les différents modes de production de l’électricité en France et leurs prix

Comme évoqué précédemment, la France dispose de nombreux modes de production de l’électricité. La prédominance du nucléaire est toujours bien présente, mais de plus en plus de productions d’énergie renouvelable voient le jour. En ce qui concerne le coût de production de l’électricité, celui-ci dépend bien évidemment du mode de production.

Le coût de la production d’électricité par le nucléaire : loin d’être le moins cher

Contrairement à ce que la plupart des français pourraient penser, la production d’électricité par le nucléaire n’est vraiment pas la plus économique. Si le coût pure et simple de la production d’électricité apparaît, certes, comme peu élevé, l’entretien des centrales nucléaires représente de grosses sommes d’argent. En moyenne, il faut compter aujourd’hui entre 32 et 33 € pour le MWh d’électricité, et cela ne concerne que les centrales en plein fonctionnement.

En ce qui concerne les centrales en construction, ou bien les centrales avec des réacteurs en cours de construction, les estimations du prix de production ne cessent d’augmenter. Pour l’EPR de Flamanville, la Cour des Comptes annonce un prix situé entre les 70 et 90 € le MWh.

Le coût de la production d’électricité par le nucléaire
Prix de l’électricité par nucléaire annoncé par EDF jusqu’à 2025 32 € / MWh
Estimation de la Société Française d’Énergie Nucléaire (SFEN) 33 € / MWh
Estimation faite par la Cour des Comptes en 2015 pour une durée de vie des réacteurs de 50 ans 36 € / MWh

En somme, le prix de la production nucléaire d’électricité permet d’offrir, principalement aux industriels, un prix de l’électricité 25% inférieur par rapport à la moyenne européenne.

Quelles sont les normes d'enfouissement pour les réseaux gaz, eau, et électricité ?
À lire aussiNormes d'enfouissement d'électricité en France
Lire la suite

L’énergie thermique au gaz, un coût relativement élevé pour la production d’électricité

Les centrales thermiques ne sont pas aussi répandues en France, puisqu’à l’ère du nucléaire l’Hexagone a préféré tout investir dans cette énergie nouvelle. De plus, actuellement, la production d’électricité via l’énergie thermique coûte relativement plus cher que tous les modes de productions confondus.

Depuis 2013, le prix de la production d’électricité par énergie thermique au gaz coûte entre 70 et 100 € le MWh. Le montant de ce type de production ne peut qu’augmenter par la suite, c’est en tout cas ce que laisse présager l’effet gaz de schiste aux USA.

Les pays européens tendent de plus en plus vers un arrêt total de la production d’électricité à base d’énergie thermique. Il s’agit du mode de production le plus polluant directement, fortement responsable des gaz à effet de serre.

Le photovoltaïque : un mode de production vert encore trop coûteux

Les modes de production d’électricité à travers les énergies renouvelables deviennent de plus en plus répandus. À cet égard, la France dispose de ses quelques sites de production, en très grande partie détenus par des acteurs privés.

Aujourd’hui, le prix du MWh d’énergie photovoltaïque peut s’estimer à environ 142 €. Ce prix s’avère relativement élevé, d’autant plus qu’il s’agit d’un des modes les plus faciles pour obtenir de l’électricité rapidement. Le seul inconvénient réside, en réalité, dans l’installation des panneaux photovoltaïques, qui pour une grande production nécessite de poser de très grandes surfaces.

Tableau récapitulatif : production d’électricité photovoltaïque à échelle nationale en France 2010-2018

(en MWh)

2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018
547 2 069 4 070 4 660 5 942 7 433 8 415 9 175 *

Énergies éolienne et hydraulique : des prix qui concurrencent du nucléaire

Les deux derniers modes de production français sont l’énergie éolienne et l’hydroélectrique. Les centrales hydrauliques permettent d’obtenir de l’électricité grâce à la force l’eau. Il existe en France de nombreuses productions de ce type, car le territoire abrite de nombreuses sources d’eau, notamment des fleuves.

En ce qui concerne le parc éolien, deux types de production d’électricité existent actuellement en France :

l’éolien onshore – terrestre ;

l’éolien offshore – en mer.

Les deux options permettent d’obtenir de l’électricité grâce à la force du vent. Pour ce mode de production, le coût de l’électricité s’estime entre 90 €/MWh pour l'éolien terrestre et à 200 €/MWh pour l’éolien en mer.

L’hydraulique se présente, en revanche, comme le mode de production le moins cher au monde, avec un prix du MWh entre 15 et 20 €. Il s’agit, en somme, de l’énergie la moins chère à exploiter de manière générale. Le souci, c’est qu’il devient de plus en plus compliqué de construire des barrages en grande quantité.

La production d’électricité hydraulique coûte donc de 2 à 5 fois moins cher que la production d’énergie nucléaire. L’exploitation de l’eau s’avérant relativement simple, du moins une fois que le barrage est construit, le prix de la production se voit fortement baissé.

Tableau récapitulatif du prix de la production de l’électricité en France

Le coût de la production de l’électricité en France ne peut donc s'énoncer de manière précise. Cela dépend de plusieurs facteurs, à commencer par le mode de production, mais pas seulement :

fournisseur d’énergie ;

ancienneté de la source de production d'électricité ;

prix de l’acheminement jusqu’à injection sur le réseau français.

Quels éléments influent sur le prix de la production d'électricité en France ?

Le prix proposé par les fournisseurs d'énergie dépend de plusieurs éléments.

Une simple estimation peut cependant être faite, avec un coût moyen de la production de l’électricité selon l’énergie exploitée.

Voici le tableau récapitulatif du prix de production de l’électricité en France :

Nucléaire – MWh Solaire – MWh Éolien – MWh Hydraulique – MWh Thermique – MWh
32 € 142 € 90 – 200 € 15 – 20 € 70 – 100 €

Actuellement, l’énergie nucléaire n’est donc pas le mode de production le plus rentable, bien qu’il soit le plus répandu en France. De plus, les énergies renouvelables sont amenées, normalement, à être privilégiées, ce qui pourrait véritablement baisser leur prix de production. Les fournisseurs alternatifs proposant des offres vertes s’avèrent, en effet, de plus en plus nombreux et proposent parfois même des offres plus compétitives que les fournisseurs d’électricité historiques.

Les meilleures offres pour un contrat d'électricité verte
À lire aussiLes contrats d'électricité verte
Lire la suite
Cet article vous a-t-il été utile ?
Oui
Non
67 % des lecteurs ont trouvé cet article utile
9 votes

Les bons plans du moment

Ovo Energy Electricité
Mint Energie
Mint Energie
Total Direct Energie