L'essentiel sur les différences entre les biogaz et le gaz naturel

Dans une perspective alliant écologie et économie, les biogaz et le gaz naturel sont très appréciés. D'origines tout à fait différentes, ils n'impliquent pas les mêmes investissements. Quelles sont les différences entre les biogaz et le gaz naturel ?

Pour saisir les éléments distinctifs entre gaz naturel et biogaz, retenons que :

le gaz naturel est une ressource fossile, dont l'extraction peut être périlleuse ;

le biogaz s'obtient à partir de matières organiques, un élément salutaire pour l'écologie ;

la production du biogaz nécessite toutefois un investissement important.

De nos jours, de plus en plus de fournisseurs d’énergie se tournent vers la commercialisation d’offres à partir de biogaz. Dans un monde où les énergies fossiles font de plus en plus débat, le biogaz se présente comme une bonne alternative au gaz naturel. En réalité, il n’existe pas de grandes différences entre ces deux énergies, si ce n’est leur origine et plus largement leur mode de production.

D’un côté la méthode d’extraction est relativement envahissante d’un point de vue environnemental, de l’autre il s’agit simplement de la combustion de matières organiques. Dans les deux cas, le niveau de pollution est tout de même extrêmement faible et les potentialités en termes d’énergie quasi identiques.

Biogaz ou gaz naturel : quelles différences entre ces deux énergies ?

Le biogaz et le gaz naturel sont deux énergies relativement similaires. Les deux sont principalement composés de méthane, et disposent d’une performance égale. La seule différence réside dans le mode d’extraction et donc dans l’origine de ces gaz. Du côté du gaz naturel, l’extraction peut parfois sembler lourde et l’énergie considérée comme fossile. Pour ce qui est du biogaz, la seule combustion de matières organiques permet de l’obtenir, le rendant particulièrement intéressant d’un point de vue écologique.

Faut-il choisir un contrat gaz naturel ou gaz vert et biogaz ?

Le gaz naturel et le biogaz présentent chacun des avantages. Lequel privilégier ?

Le gaz naturel, qu’est-ce que c’est et comment est-il extrait ?

Le gaz naturel est une énergie 100% fossile extraite à partir de sous-sols rocheux présents dans la nature. Ce gaz se forme à partir de la désagrégation de matières organiques enfouis sous les sols terrestres et marins. C’est notamment grâce à la chaleur que le gaz naturel peut s’intégrer dans les roches poreuses afin de former du gaz naturel dans sa forme la plus connue.

Ainsi, pour obtenir le gaz naturel, il est nécessaire de l’extraire et donc de participer à la destruction de certains environnements. Suite à son extraction, le gaz naturel est traité dans des centres spécialisés afin d’en éliminer les traces de dioxyde de carbone de soufre. Une fois sur le territoire, un produit y est ajouté afin de le rendre odorant, puisque naturellement le gaz naturel est complètement inodore.

En somme, voici donc ce qu’il faut principalement retenir du gaz naturel et de son extraction :

c’est une énergie fossile, puisant dans des ressources amenées à disparaître ;

il est principalement composé de méthane ;

il nécessite des traitements spécifiques afin de le rendre apte à la consommation pour les particuliers ;

c’est une énergie économique et, dans une certaine mesure, écologique.

Extraction du gaz naturel par les fournisseurs d'énergie.

L'extraction du gaz naturel se fait uniquement par le biais des fournisseurs d'énergie.

Le biogaz : une alternative durable et écologique

Le biogaz peut se définir tout simplement comme une énergie verte. Au même titre que l’électricité verte obtenue à partir de sources de production renouvelables, le biogaz ou gaz biométhane s’obtient à partir de matières organiques. Une nuance s'impose toutefois ; si le gaz naturel se forme par la macération de matières organiques d’origine terrestre ou marine, le biogaz quant à lui peut se produire de manière totalement naturelle dans certains environnements propices. Ainsi, il est notamment possible d’en retrouver dans les marais, étangs et même dans les décharges.

Ainsi, il est notamment possible de retrouver du gaz biométhane dans la nature, dans les marais ou encore les rizières. Autrement, il est également possible d’en retrouver dans les décharges publiques, qui abritent tous les déchets organiques de la ville.

À la différence du gaz naturel, le biogaz peut donc avoir diverses compositions, puisqu’il s’agit d’une énergie 100% naturelle et renouvelable. Selon les types de déchets et matières organiques utilisées, la composition peut donc évoluer.

En règle générale, voici les principaux composants des biogaz en France :

gaz carbonique inerte, ou CO2 ;

sulfure d’hydrogène ;

eau ;

impuretés, variables selon les matières organiques utilisées ;

méthane.

Le biogaz peut donc très bien être fabriqué à partir de ses propres ordures ménagères, de fumier ou de pomme de terre en décomposition.

Faut-il choisir un contrat gaz naturel ou gaz vert et biogaz ?
À lire aussiLes contrats de gaz vert des fournisseurs
Lire la suite

Quels sont les avantages et les inconvénients du gaz naturel ?

Le gaz naturel est certainement l’énergie alimentant le plus de foyers avec l’électricité. Historiquement, les Français sont en grande majorité fournis en gaz naturel pour le chauffage de leurs maisons et de leurs appartements. Cette énergie fossile possède d’ailleurs de nombreux atouts qui en font une alternative parfois plus économique que l’électricité.

Voici les principaux atouts qui émergent d’une utilisation du gaz naturel en tant qu’énergie :

praticité : le raccordement au gaz naturel est relativement simple puisqu’il est disponible en permanence ;

confort : les performances du gaz naturel sont très correctes, avec un apport calorifique plus que suffisant ;

écologie : le gaz naturel reste tout de même une énergie peu polluante bien que fossile, et peut très bien s’adapter avec les biogaz ;

économie : le prix du gaz naturel est extrêmement compétitif par rapport à l’électricité ou aux autres énergies ;

performance : les systèmes de chauffe obtenus grâce au gaz naturel sont très performants et permettent de chauffer de très grandes surfaces en peu de temps.

En revanche, et malgré de très nombreux atouts, le gaz naturel possède également des inconvénients :

il s’agit d’une énergie fossile et donc périssable au fil des années ;

l’extraction du gaz naturel dans l’environnement est particulièrement lourde ;

la présence de soufre dans les gisements de gaz naturel rend l’extraction dangereuse pour les ouvriers.

Quelle est la différence entre le gaz de ville et le gaz naturel ?
À lire aussiGaz de ville et gaz naturel : quelle différence ?
Lire la suite

Le biogaz, de nombreux avantages pour très peu d’inconvénients

Pour finir, il convient également de passer en revue tous les avantages et les axes d’améliorations du gaz biométhane. En réalité, le biogaz possède bien plus d’avantages que d’inconvénients puisqu’il s’agit d’une énergie 100% naturelle et entièrement renouvelable. De plus, cette énergie permet de valoriser les déchets, un véritable plus dans le monde d’aujourd’hui

Pour résumer, voici les atouts qui ressortent de l'utilisation du biogaz :

écologie : valorisation des déchets organiques et des matières organiques non-utilisées et limitation des émissions de gaz à effet de serre ;

emploi : la production de biogaz crée des emplois locaux et favorise le développement économique local ;

économie : la production de biogaz s’avère accessible par tous ceux souhaitant créer un site de digestion anaérobie de matières organiques. De cette manière, il est possible de percevoir des revenus supplémentaires en vendant l’énergie verte aux fournisseurs d’énergie.

Quels sont les avantages du biogaz, ou gaz vert ?

Le biogaz présente de nombreux avantages, favorisant la souscription des consommateurs écoresponsables.

En outre, la production de biogaz peut également apporter certains inconvénients :

financier : les équipements permettant de créer du biogaz sont relativement onéreux et nécessitent d’avoir de la trésorerie afin de se lancer dans un projet et pouvoir en tirer de véritables profits ;

contraintes techniques : la production de gaz biométhane nécessite un grand investissement personnel et se présente comme une démarche relativement chronophage. Les mélanges de matières doivent être savamment menés et une certaine température des déchets maintenue.

Cet article vous a-t-il été utile ?
Oui
Non
100 % des lecteurs ont trouvé cet article utile
2 votes
Mint Energie
Total Direct Energie