L'essentiel à savoir au sujet des énergies fossiles et renouvelables

Dans le secteur de la production d’énergie, il faut bien distinguer :

Les énergies dites fossiles.

Les énergies renouvelables.

En pratique, il est possible de retrouver ces deux types d’énergie dans notre quotidien. Bien que les énergies renouvelables soient de plus en plus mises en lumière, les énergies fossiles sont toujours majoritairement mises à profit. Pour rappel, 70,9% d’énergie produite en 2020 est issu du nucléaire, qui est considéré comme une énergie fossile.

Aujourd’hui plus que jamais, les fournisseurs d’énergie parlent souvent d'énergie renouvelable et d'énergie fossile. En réalité, il s'agit-là de deux méthodes de production d'énergie totalement différentes. Pendant de nombreuses années, les producteurs d’électricité et de gaz se sont concentrés sur des procédés peu écologiques : nucléaire, charbon, pétrole gaz. De nos jours, ces ressources restent en première ligne lorsqu’il s’agit de produire de l'énergie pour l’injecter dans le réseau national.

Au contraire, l'énergie renouvelable provient de procédés davantage novateurs, tels que l’éolien, l’hydraulique ou encore les panneaux photovoltaïques. Ainsi, quelles sont réellement les différences entre les différents modes de production ? MaPetiteEnergie revient sur les caractéristiques des énergies renouvelables et fossiles et sur leur impact sur l’environnement.

Énergies fossiles : les procédés de production de l’électricité et du gaz

Les énergies fossiles prennent encore aujourd’hui une part importante dans les modes de production de l'énergie. En effet, malgré la nécessité de privilégier les ressources renouvelables, encore de nombreux acteurs optent pour les ressources vouées à disparaître. En effet, les énergies fossiles ont cela de particulier qu’elles existent en quantités limitées sur la planète.

De plus, leur mode d’extraction est particulièrement nocif pour la planète, sans parler des dangers liés à l’utilisation de certaines énergies comme le nucléaire. De ce fait, les énergies fossiles sont en partie responsables des émissions de gaz à effet de serre. Alors, quelles sont donc ces énergies nocives pour l’environnement ?

Quelles sont les différences à connaître entre les énergies fossiles et renouvelables ?

Dans le secteur de l'énergie, il faut en distinguer deux types : l'énergie fossile et l'énergie renouvelable.

Concrètement, qu’est-ce qu’une énergie fossile ?

Pour comprendre l’origine du terme énergie fossile, il convient d’établir les raisons de cette dénomination. Comme son nom l’indique, une énergie fossile se présente comme une énergie issue de ressources épuisables.

Autrement dit, il s’agit d’électricité ou de gaz produits à partir de charbon, pétrole, gaz naturel ou encore à partir d’uranium pour le nucléaire. Ces éléments sont présents depuis des millions d’années sous la terre et une fois extraits et utilisés, ils ne se reconstituent pas. On parle alors d’énergies non-renouvelables.

Pour résumer, voici les principales caractéristiques d’une énergie fossile :

une énergie stockée dans le sol de la Terre sous la forme d'hydrocarbure ;

les hydrocarbures s’avèrent eux-mêmes issus de la sédimentation de la matière organique ;

ces énergies sont présentes dans le sol depuis plus de 200 millions d’années ;

les énergies fossiles ne sont aucunement renouvelables à l’échelle de l’ère humaine.

Autrement dit, les énergies fossiles peuvent potentiellement ressurgir à nouveau dans les sous-sols de la Terre, mais il faudrait attendre encore des millions d’années. Pour cette raison, la surexploitation de ces énergies sans penser à d’autres alternatives est une démarche peu judicieuse. De ce fait, la démarche de transition énergétique mise en place dans de nombreux pays consiste à privilégier de plus en plus les alternatives renouvelables.

Faut-il choisir un contrat gaz naturel ou gaz vert et biogaz ?
À lire aussiDécouvrir les contrats de gaz vert des fournisseurs
Lire la suite

Différents types de ressources fossiles exploitées pour produire l'énergie

Maintenant que les énergies fossiles s’avèrent définies, il convient de présenter les caractéristiques de chacune d’entre elles. De ce fait, il est possible de distinguer trois grands groupes :

Pétrole Gaz naturel Charbon Uranium
Le pétrole s’avère issu de la sédimentation de matière organique en milieu marin. Cette énergie se transforme tout d’abord en kérogène, puis en pétrole à partir d’une certaine température de chauffe. Également généré par la sédimentation de matières organiques en milieu marin. En revanche, pour atteindre le stade de gaz cette énergie est soumise à des températures plus élevées. Le charbon est tout simplement issu du kérogène de biomasse végétale. Cette énergie est davantage extraite dans les couches sédimentaires terrestres. Ainsi, c’est la pyrolyse du kérogène végétal qui crée le charbon. L’uranium est un métal radioactif présent en grandes quantités sur la Terre. Ce n’est pas totalement une énergie fossile, puisque pour l’instant l’approvisionnement peut être assuré pendant 200 ans.

En somme, ces quatre énergies constitue aujourd’hui ce que l’on pourrait qualifier d’énergies fossiles. L’uranium, pour le nucléaire, déroge quelques peu à la règle étant donné qu’il n’est pas encore possible de déterminer quand cette ressource sera inutilisable. En revanche, il s’agit bel et bien d’une ressource limitée.

Quelles sont les différentes ressources fossiles ?

Résumé des différentes ressources fossiles disponibles.

En ce qui concerne les autres énergies, les ressources sont aujourd’hui relativement faibles. En outre, l’extraction des matières premières est très dangereuse, aussi bien pour la santé des ouvriers que pour l’environnement. De plus, la combustion du gaz naturel, du pétrole et du charbon émettent énormément de gaz à effet de serre, l’un des éléments déclencheur du réchauffement climatique.

La place des énergies fossiles dans le mix énergétique

Aujourd’hui, les énergies fossiles occupent les trois quarts du mix énergétique mondial. Autrement dit, les pays sont encore bien loin des objectifs de la transition énergétique, à savoir obtenir une plus grande part de ressources renouvelables dans les réseaux de distribution de l’électricité et du gaz.

De ce fait, le charbon reste encore la première source de production d’électricité dans le monde. En ce qui concerne le pétrole et le gaz naturel, leur utilisation n’est pas prête de s’arrêter étant donné qu’ils induisent des conflits géopolitiques entre plusieurs pays.

En France, le mix énergétique est fortement dominé par le nucléaire. En revanche, la production d’électricité s’avère assurée par différents modes de production :

centrales thermiques à combustible fossile : gaz naturel, fioul ou charbon ;

centrales nucléaires ;

panneaux photovoltaïques ;

éoliennes ;

géothermie ou biomasse ;

barrages hydroélectriques.

Ainsi, le territoire français est en avance par rapport aux statistiques mondiales. Par contre, la part de nucléaire est extrêmement élevée : 70,9% d’énergie nucléaire produite en 2020. Les énergies renouvelables ne sont donc pas encore suffisamment privilégiées, c’est indéniable.

En ce qui concerne les autres pays européens, le mix énergétique est davantage dominé par le gaz, le charbon ainsi que le fioul. La différence majeure avec la France est que de plus en plus de foyers français disposent d’un chauffage électrique. Autrement dit, l’électricité prend une très grande place au sein de la société française, même pour ce qui concerne le chauffage.

Quel chauffage électrique choisir pour plus d'économies ?
À lire aussiChoisir un chauffage électrique économique ?
Lire la suite

Les énergies renouvelables : un pas vers la transition énergétique

Les énergies renouvelables occupent une place importante dans la société. Étant donnée la situation actuelle de la planète, de plus en plus de gouvernement tentent de favoriser des énergies plus écologiques. De ce fait, de nouveaux modes de production de l'énergie voient le jour. D’autre part, des anciennes méthodes telles que les barrages hydroélectriques se voient favorisées.

Globalement, il est possible de dire que les énergies renouvelables sont tout simplement des énergies plus écologiques. Afin de pouvoir les identifier et les distinguer des énergies fossiles, il convient donc présenter les principales caractéristiques des énergies renouvelables.

Les différentes énergies renouvelables qui existent

Dans le secteur des énergies renouvelables, il en existe différents types à différencier.

Les énergies renouvelables : définition et mise en contexte

Tout comme les énergies fossiles ou énergies non-renouvelables, les énergies renouvelables disposent de leurs particularités. De ce fait, toutes les ressources naturelles ne peuvent pas se considérer comme des énergies renouvelables. À ce titre, il convient plus correctement de parler d'énergies issues de sources renouvelables.

En effet, ce sont bien les ressources qui se renouvellent régulièrement, et non l'énergie qui, quant à elle, une fois utilisée n’est plus exploitable. Pour résumer, les énergies renouvelables sont obtenues grâce à certaines matières premières présentes dans la nature et qui disposent d’un capital de reconstitution important. De ce fait, elles sont à l’opposé des énergies fossiles.

Ainsi, voici les principales caractéristiques des énergies renouvelables :

énergie issue d’un mode de production à base de ressources reconstituables ;

les énergies renouvelables peuvent concerner l’électricité verte et le gaz bio ;

la production et l'utilisation des énergies renouvelables ne doivent pas entraîner, ou peu, d’émissions de gaz à effet de serre ;

les énergies renouvelables s’obtiennent à partir d’éléments naturels, tels que le vent, le soleil, l’eau et la terre.

La production et la consommation d’énergies renouvelables permet de participer à la dynamique de transition énergétique. En effet, il s’avère de plus en plus primordial de privilégier les énergies vertes afin de limiter la casse en termes d’émissions de CO2. De plus, la France se présente comme un pays idéal pour la production d'énergie verte, grâce à ses nombreux fleuves notamment.

Réduire la consommation d'énergie : gaz ou électricité.
À lire aussiComment réduire sa consommation électrique ?
Lire la suite

Quels sont les types d’énergies renouvelables existantes ?

De la même manière que toutes les formes d'énergie, les énergies renouvelables proviennent de plusieurs sources. Les modes de production peuvent effectivement varier et le coût de production de l'énergie également. Ainsi, il est possible de faire émerger 5 principaux modes de production d’énergie écologique :

Solaire : ce mode de production d'énergie consiste à capter les rayons du soleil afin de les transformer en électricité ou en chauffage. Des capteurs spécifiques s’avèrent utilisés afin de pouvoir correctement absorber l'énergie solaire. À ce propos, deux modes de fonctionnement existent aujourd’hui : les panneaux photovoltaïques et les panneaux solaires thermiques ;

Hydraulique : le but de ce mode de production est d’utiliser l'énergie cinétique de l’eau pour faire fonctionner des turbines qui génèrent de l’électricité. Les sites de productions sont alors considérés comme des barrages hydroélectriques et peuvent se trouver en mer, rivière ou dans les fleuves ;

Énergie éolienne : cette fois-ci, c’est au tour du vent de produire de l'énergie. Au même titre que pour l’eau, c’est encore une fois l'énergie cinétique qui est utilisée pour faire de l’électricité. Les éoliennes disposent de grandes pales qui s’actionnent avec la force du vent. Différents types d’éoliennes existent également, telles que les terrestres, off-shore et flottantes ;

La Géothermie : ici, l'énergie s’avère issue de la chaleur émise naturellement par la Terre stockée dans le bas-sol. Les calories sont donc exploitées afin de produire de l’électricité ;

Biomasse : principalement utilisé pour le biogaz, ce mode de production consiste à faire fermenter des matières organiques. Les ressources peuvent être naturelles ou alors à base de tous types de déchets organiques mis en culture. Ainsi, trois catégories peuvent être relevées : le bois, les biocarburants et le biogaz.

Quels sont les avantages et les inconvénients des énergies renouvelables ?

Les énergies renouvelables représentent un enjeu majeur dans le cadre de la transition énergétique. Grâce à leur utilisation de plus en plus développée, le mix énergétique s’avère chaque fois un peu plus fourni en électricité et gaz vert. De ce fait, ce type d'énergie comporte de nombreux avantages, non seulement en termes d’économies, mais également en termes de sécurité des personnes. De plus, les ressources restent toujours disponibles, peu importe les conditions météorologiques.

En revanche, certaines de ces ressources naturelles ne sont justement pas exploitables tout le temps, c’est notamment le cas de l'énergie éolienne et de l'énergie solaire. Ainsi, comme tout mode de production, il est possible de déceler des avantages et des inconvénients à la production d’énergies renouvelables.

Pour résumer, voici les avantages induits par les modes de production d'énergie écologiques :

les énergies renouvelables sont propres en termes d’émission de CO2 et donc moins polluantes ;

il est possible de se procurer ces énergies gratuitement, étant donné qu’elles sont disponibles dans la nature ;

contrairement aux énergies fossiles, les énergies renouvelables sont inépuisables et seront toujours présentes. En effet, le soleil, l’air et la géothermie peuvent s’exploiter durant un nombre incalculable d’années ;

les énergies vertes sont sûres et entraînent peu ou pas d’accidents, contrairement au gaz naturel, par exemple, dont l’extraction est très dangereuse pour l’Homme ;

enfin, les énergies renouvelables sont recyclables et ne produisent pratiquement pas d’émissions nocives pour l’environnement.

Dans autre ordre d’idées, certains points négatifs peuvent également être relevés :

l'énergie éolienne dépend fortement du vent, qui n’est pas spécialement constant selon les régions ;

le coût d’installation des modes de production écologique est considérablement élevé ;

les barrages hydroélectriques peuvent influer de manière négative sur la faune et la flore de certains environnements.

Consommation d'électricité en France
À lire aussiQuelle est la consommation moyenne d'électricité en France ?
Lire la suite
Cet article vous a-t-il été utile ?
Oui
Non
90 % des lecteurs ont trouvé cet article utile
10 votes

Les bons plans du moment

Ovo Energy Electricité
Mint Energie
Mint Energie
Total Direct Energie