L'essentiel à savoir au sujet des couleurs des câbles électriques

Afin d'assurer la sécurité des usagers, il existe un code couleur en vigueur pour les câbles électriques. Cela est valable pour la France, mais pas seulement. Ce même code couleur est en effet valable pour tous les pays de l'Union européenne. Depuis les années 1970, les principales couleurs sur les fils électriques sont les suivantes :

Rouge.

Bleu.

Jaune.

Vert.

Que ce soit pour entamer des petits travaux ou bien juste par curiosité, de nombreux consommateurs s’interrogent sur la signification des couleurs de fils électriques. Dans les faits, il ne s’agit pas de couleurs choisies au hasard, bien au contraire. Les couleurs sont en effet utilisées pour différencier les types de fils et jouent un rôle majeur dans la sécurité d’une installation électrique.

Tous les consommateurs qui souhaitent faire de petits travaux d’électricité chez eux doivent ainsi prendre connaissance des différents codes couleurs qui existent. Cela leur permet concrètement de ne pas se mettre en danger. Quels sont les codes couleurs des fils électriques ? À quoi correspondent le rouge, le bleu ou bien encore le jaune dans le secteur de l’électricité ? Pour aider chaque consommateur, MaPetiteEnergie fait aujourd’hui le point sur les différentes couleurs des fils électriques et leur signification.

Bien comprendre les codes couleurs de fils électriques

Les couleurs des fils électriques n’ont pas vocation à être esthétiques, bien au contraire. Depuis les années 1970, toutes les installations électriques doivent suivre un code couleur bien précis. Cela permet concrètement d’assurer la sécurité des installations et de permettre à n’importe quel professionnel de l’électricité de se s’y retrouver au moment de faire des travaux.

Différencier les câbles électriques à l'aide de leur couleur

Pour différencier les types de câbles électriques, il est possible de se rapporter à leur couleur.

Pourquoi les couleurs des câbles électriques sont essentielles ?

L’électricité est une énergie qui peut se révéler dangereuse si elle n’est pas manipulée avec précaution. Il a donc été primordial pour l’État de sécuriser au maximum l’installation électrique présente dans le pays. De fait, depuis 1970, il existe une norme que toutes les installations électriques doivent respecter : la NF C 15-100. Cette dernière régule notamment les couleurs choisies pour les câbles électriques. Elle est valable aussi bien pour la France que pour les autres pays de l’Union européenne.

Dans les faits, cette norme propose des avantages non négligeables. S’il fallait résumer, on pourrait dire que les principales raisons justifiant l’usage d’un code couleurs pour les fils électriques sont :

permettre à chacun de distinguer en un seul coup d’œil la nature des câbles électriques présents sur une installation ;

assurer la sécurité de tous les usagers ;

aider les électriciens à travailler sur des installations ayant été mises en place par d’autres professionnels.

Conseils de MaPetiteEnergie

Ce n’est pas parce qu’un consommateur a une idée de la signification de chaque câble électrique qu’il peut les manipuler n’importe comment sans mettre sa vie en danger. Dans les faits, il reste primordial d’effectuer tous les travaux hors tension.

En outre, en cas de doute, il est toujours préférable de faire appel à un professionnel de l’électricité plutôt que d’entamer des travaux soi-même sur des fils électriques. En cas de problème plus général sur son installation électrique, il peut par ailleurs être nécessaire de prendre contact avec Enedis, le gestionnaire du réseau électrique en France.

Phase, neutre et terre : trois types de fils à distinguer et leur code couleur

Toutes les installations électriques ayant été mises en place après les années 1970 répondent aux mêmes couleurs. Cette norme est valable en France, mais pas seulement. En effet, comme évoqué précédemment, la norme est applicable dans tous les pays de l’Union européenne afin d’assurer au maximum la sécurité des consommateurs.

Les différents types de câbles électriques

Dans le secteur de l'électricité, il existe plusieurs types de câbles électriques.

Pour comprendre la couleur des fils électriques, il faut distinguer trois types de câbles :

les conducteurs de phase : il s’agit des câbles par lesquels arrive le courant électrique ;

les conducteurs neutres : ces derniers permettent une répartition correcte du courant ;

les conducteurs de mise à terre (ou conducteurs de protection) : ils assurent la mise en terre du courant électrique.

Selon la norme NF C15-100, chacun de ses câbles doit répondre à une couleur bien précise. À noter par contre que, plusieurs couleurs peuvent être utilisées pour un même type de fils électriques. Les codes couleurs se répartissent de la façon suivante :

rouge, marron ou noir pour les câbles de phase ;

bleu pour les câbles neutres ;

jaune et vert pour les conducteurs protection.

À noter qu’il est possible, dans certains cas, de ne pas trouver de câble jaune ou vert sur son installation électrique. Cela signifie concrètement que cette installation n’est peut-être pas aux normes. Pour des questions de sécurité, il reste désormais important de faire mettre en place une mise en terre.

Quelles sont les anciennes couleurs de câbles qu’il est possible de retrouver ?

Toutes les installations électriques domestiques ayant été mises en place après l’entrée en vigueur de la norme NF C 15-100 se doivent de respecter le code couleur précédemment cité. Il est cependant possible, dans certaines situations, de se retrouver face à une installation électrique plus ancienne. Le cas échéant, il faut rester particulièrement vigilant puisque certaines couleurs peuvent désigner d’autres types de câbles électriques.

Les anciens câbles électriques

Manipuler une installation électrique ancienne nécessite l'intervention d'un technicien.

Pour les installations électriques d’avant 1970, le code couleur des fils est le suivant :

rouge pour les câbles neutre (à ne pas confondre donc avec le rouge des conducteurs de phase en vigueur désormais) ;

gris ou blanc pour les conducteurs de protection ;

vert pour les conducteurs de phase (à ne pas confondre avec les conducteurs de protection utilisant désormais la couleur verte).

Dans tous les cas de figure, la manipulation d’un circuit électrique datant d’avant 1970 ne peut pas se faire soi-même. Le cas échéant, il reste indispensable de faire appel aux services d’un professionnel de l’électricité.

Comprendre le rôle du disjoncteur électrique
À lire aussiBien comprendre le fonctionnement d'un disjoncteur électrique
Lire la suite
Cet article vous a-t-il été utile ?
Oui
Non
0 votes

-20% sur l'électricité et le gaz !

Plus vous serez nombreux, plus l'offre d'énergie négociée sera competitive pour des économies garanties !

Je cherche

Suivant

Les bons plans du moment

TotalEnergies Offre
Ovo Energy Electricité
Total Direct Energie
Total Direct Energie