L'essentiel sur les dangers provoqués par les compteurs Linky

Depuis leur installation dans le domicile des Français en 2015, les compteurs Linky sont souvent critiqués pour les dangers qu'ils peuvent engendrer. Ondes cancérigènes, risques pour la vie privée, incendies : les maux qu'ils génèreraient peuvent aisément effrayer les foyers possédant ces boîtiers Linky.

Que faut-il savoir au sujet des dangers engendrés par les compteurs Linky ?

Les ondes des compteurs ne sont pas cancérigènes selon l'ANFR ;

les incendies touchent moins de 0,001% des compteurs Linky ;

ils proviennent d'une erreur humaine, qu'Enedis résoud avec des formations dédiées.

Bientôt installés dans tous les ménages français, les compteurs Linky inquiètent. Les inquiétudes des Français vis-à-vis des nouveaux compteurs Enedis concernent non seulement le respect de leur vie privée, mais aussi la nocivité de ces nouveaux dispositifs pour leur santé. Les compteurs Linky sont-ils dangereux pour la santé ?

Les ondes électromagnétiques des compteurs Linky, une source d’inquiétude

Les compteurs Linky sont communicants, une révolution dans le domaine de l’électricité. Cette innovation suppose l’utilisation de nouvelles technologies qui sont à l’origine de nombreux soulèvements. Les ondes émises par les compteurs Enedis inquiètent les Français. Quels sont les risques des compteurs Linky pour la santé ?

Les compteurs Linky présentent-ils des dangers pour la santé ? Quels sont les risques ?

Depuis leur annonce, les compteurs Linky inquiètent. Sont-ils vraiment dangereux pour la santé ?

Est-il possible de refuser l'installation d'un compteur électrique Linky dans son logement ?
À lire aussiRefuser Linky, est-ce possible ?
Lire la suite

Qu'est-ce que la technologie CPL à l’origine des mécontentements envers Linky ?

Les nouveaux compteurs Enedis mobilisent une technologie jusqu’à ce jour jamais utilisée par les compteurs électriques. Il s'agit de la technologie Courant Porteur en Ligne (CPL). Dans les faits, le CPL permet de transmettre des informations au travers de fils électriques. Révolutionnaire d’un point de vue technologique, ce nouveau mode de communication ne séduit pas pour autant tous les ménages français.

Les inquiétudes des foyers français reposent sur les ondes que cette nouvelle technologie CPL émet. Ils n’ont pas tort de s’inquiéter puisque les ondes électromagnétiques émises par les compteurs Linky sont classées “2B” par le Centre International de Recherche sur le Cancer. Cette classification signifie que les ondes générées par les compteurs Linky sont potentiellement dangereuses pour la santé.

Outre les risques pour la santé, les nouveaux compteurs Enedis ont fait l’objet d’autres contestations. En effet, de nombreux ménages se sont opposés à l’installation des compteurs Linky en les accusant de ne pas respecter leur vie privée. La fonctionnalité à l’origine de ces soulèvements est la transmission de données rendue possible grâce à la technologie CPL.

Les ménages français ne sont visiblement pas rassurés par les avancées technologiques qui permettent de transmettre les données relatives à leur consommation énergétique, ce qui est compréhensible. Cependant, pas de panique : Enedis n’a pas le droit de transmettre de données concernant les usagers sans obtenir leur accord.

Les ondes des compteurs Linky sont-elles cancérigènes ?

Enedis a pour ambition de remplacer tous les compteurs électriques français par des compteurs Linky d’ici 2021. Toutefois, les inquiétudes des Français et l’ambition d’Enedis ne sont pas compatibles. C’est pourquoi de nombreux consommateurs se sont opposés au gestionnaire de réseau électrique Français. Des organismes ont mené des études et analyses afin de déterminer si les ondes électromagnétiques dégagées par les compteurs Linky sont réellement nocives pour la santé.

Les compteurs Linky peuvent-ils provoquer un cancer à cause de leurs ondes ?

Selon l'Anfr, les ondes des compteurs Linky ne seraient pas cancérigènes.

Suite à la classification “2B” des ondes émises par les nouveaux compteurs Linky d'Enedis, l’Agence Nationale des Fréquences (ANFR) a réalisé une étude. Cette analyse démontre finalement que les ondes électromagnétiques des compteurs Linky ne sont pas nocives pour la santé. En effet, le rapport publié par l'ANFR, organisme de recherche montre que :

le champ électrique des compteurs Enedis (1 V/m) respecte le seuil conseillé par l’ANFR (87 V/m) ;

en revanche, il apparaît à travers les résultats de cette analyse que d’autres appareils électriques émettent bien plus d’ondes que les compteurs électriques.

Les écrans CRT ou encore les plaques à induction apparaissent comme bien plus nocifs que les compteurs Enedis. Leurs champs électriques sont respectivement de 56 et 17 V/m. Ainsi, il semblerait que les ondes des compteurs électriques Linky ne soient pas nocives pour la santé, mais que d’autres appareils du quotidien puissent l’être.

Les risques d’incendie des compteurs Linky

Les ondes électromagnétiques ne sont pas la seule raison de l'opposition des ménages aux compteurs Linky. En effet, l’augmentation des risques d’incendie liée aux nouveaux compteurs Enedis est aussi rapportée et inquiétée. Quels sont les risques d’incendie conférés par les compteurs électriques Linky ?

Linky et incendies : une phase d’expérimentation peu rassurante

Comme pour tout projet, Enedis a mené une phase d’expérimentation poussée pour les compteurs Linky. Les tests menés sur cinq années concernaient aussi bien le fonctionnement général du dispositif que sa susceptibilité de prendre feu ou les autres risques liés à son utilisation. Il est ressorti de ces années d’expérimentation que huit compteurs Linky ont généré un incendie.

Les compteurs Linky sont-ils des risques à incendies ?

Après de nombreux tests, Enedis assure que les incendies dus aux compteurs Linky viennent d'une erreur humaine.

Le chiffre des compteurs Linky ayant pris feu durant la phase d’expérimentation peut dans un premier temps inquiéter. Il est toutefois important de rappeler que les tests ont été menés sur 30 000 compteurs Enedis. Le ratio des compteurs ayant pris feu par rapport au total de dispositifs testés est finalement relativement acceptable. En effet, le pourcentage de compteurs Enedis à l’origine d’un incendie est, dans les faits, inférieur à 0,001%.

Contacter Enedis ERDF Distribution : raccordement, relève et panne.
À lire aussiPanne, urgences : numéros pour contacter Enedis
Lire la suite

Quelles solutions contre les risques d'incendie dus à Linky ?

En tenant compte de tous les paramètres des tests, le pourcentage de compteurs Linky ayant pris feu durant la phase d’expérimentation est finalement inférieur à 0,001%. L’entreprise à l’origine des compteurs électriques de la discorde a tout de même tenu à expliquer le contexte dans lequel les compteurs Linky ont pris feu. Un défaut de serrage serait alors à l’origine des court-circuits ayant entraîné les incendies des compteurs électriques Enedis en test.

Bien que les incendies des compteurs Linky soient très rares depuis 2015, Enedis redouble d’efforts pour sécuriser les ménages possédant ces compteurs électriques. Dans le but de rassurer les Français, Enedis communique sur la formation enseignée au personnel chargé d’installer les dispositifs électriques. Les défauts de serrage des compteurs Linky ne devraient alors pas refaire surface de si tôt, écartant ainsi le principal risque d’incendie des compteurs Linky.

Surtension du compteur électrique Linky : comment l'éviter ?
À lire aussiÉviter les surtensions du Linky
Lire la suite
Cet article vous a-t-il été utile ?
Oui
Non
50 % des lecteurs ont trouvé cet article utile
6 votes

Les bons plans du moment

Ovo Energy Electricité
Mint Energie
Total Direct Energie
Total Direct Energie