L'essentiel pour bénéficier de la prime coup de pouce économies d'énergie

La prime énergie, promulguée à travers la loi POPE, peut aider bien des foyers à isoler idéalement leur domicile, tout en respectant l'environnement. Des conditions sont toutefois à respecter pour bénéficier de la prime coup de pouce économies d'énergie.

Voici quelques éléments pour saisir les conditions et bénéfices de la prime énergie :

elle permet de financer les travaux d'isolation ou remplacements d'appareils énergetiques ;

son montant dépend des travaux envisagés, et du revenu du foyer ;

elle nécessite l'intervention d'un professionnel RGE.

Le gouvernement français a mis en place la prime énergie, aussi appelée prime coup de pouce économies d’énergie. Cette aide de l’État permet à tous les Français de payer moins cher les travaux favorisant les économies d’énergie. Par exemple, un ménage qui souhaite remplacer sa chaudière ou encore faire des travaux d’isolation peut prétendre à la prime énergie. Quelles sont les conditions et les démarches pour profiter de la prime coup de pouce économies d’énergie ?

Prime énergie : définition et conditions d’accès

La prime énergie est une aide gouvernementale qui découle de la loi POPE. Les dispositions de cette loi votée en 2005 visent à rendre l’énergie propre davantage accessible aux Français, mais aussi à réduire les émissions de gaz à effet de serre. Ainsi, la prime coup de pouce économies d’énergie suppose de respecter certaines conditions pour être obtenue.

Prime coup de pouce énergie : une aide pour les travaux d'isolation.

La prime coup de pouce permet d'accéder à une aide pour les travaux d'isolation.

Impact de l'isolation thermique sur la consommation et la facture d'électricité
À lire aussiImpact financier de l'isolation thermique
Lire la suite

Qu’est-ce que la prime coup de pouce économies d’énergie ?

Partant du constat que de nombreux Français ne réalisent pas de travaux nécessaires à la réduction de leur consommation énergétique en raison de leur prix, l’État prend certaines mesures. Ainsi, la prime coup de pouce économies d’énergie est mise en place grâce à la loi POPE. Cette aide gouvernementale vise notamment à financer une partie des travaux nécessaires à l’isolation :

des combles ;

d’une toiture ;

de planchers bas.

Travaux et remplacements d'équipements énergétiques : le financement par la prime énergie

La prime énergie permet de financer différents travaux ou remplacements d'équipements.

Outre les travaux d’isolation, d’autres réparations et modifications peuvent aider à réduire sa consommation d’énergie. C’est pourquoi la prime énergie aide non seulement les ménages qui le souhaitent à renforcer l’isolation de leur logement, mais aussi ceux qui désirent remplacer leurs équipements énergétiques. En effet, la prime énergie permet de financer partiellement le remplacement d’une chaudière au fioul, au gaz ou au charbon. Attention, la prime énergie n’est octroyée que pour le remplacement par un dispositif utilisant des énergies renouvelables.

Les conditions pour obtenir la prime énergie

D’une façon générale, toute aide gouvernementale telle que la prime énergie suppose le respect de certaines conditions. Concernant la prime coup de pouce économies d’énergie, il apparaît que tous les foyers français peuvent y prétendre. En effet, aucune condition de ressource n’est exigée pour cette aide de l’État. Ainsi, il apparaît que la seule condition à respecter pour obtenir la prime énergie est de faire réaliser les travaux par un professionnel reconnu garant environnement (RGE).

La prime énergie ne nécessite aucune condition de ressource, mais elle est plus généreuse pour les ménages aux revenus modestes. Ces modalités d’attribution s’inscrivent dans une démarche et une volonté d’égalité entre les ménages français. Le tableau ci-dessous recense les plafonds de revenus à ne pas dépasser pour être considéré comme un ménage modeste.

Nombre de personnes
au sein du foyer
Ressources annuelles maximales
en France
Ressources annuelles maximales
en Île-de-France
1 19 074€ 25 068€
2 27 896€ 36 792€
3 33 547€ 44 188€
4 39 192€ 51 597€
5 44 860€ 59 026€
Par personne supplémentaire + 5 650€ + 7422€

Les ressources susmentionnées correspondent aux revenus fiscaux de référence, qui apparaissent sur l’avis d’imposition des personnes qui constituent le ménage.

Cheque energie
À lire aussiBénéficier des chèques énergie
Lire la suite

Prime coup de pouce économies d’énergie : démarches et montant

Demander une aide gouvernementale est une procédure qui suppose de suivre certaines étapes. Aussi, avant de se lancer dans des travaux d’amélioration thermique, il est possible de calculer le montant qui sera versé au titre de la prime énergie. Zoom sur les démarches et le montant de la prime coup de pouce économies d’énergie.

Comment demander la prime énergie ?

Comme évoqué précédemment, les travaux d’isolation thermique ou le remplacement de chaudière doivent être effectués par des professionnels RGE pour bénéficier de la prime énergie. Cet agrément atteste la qualité des travaux opérés au sein du logement. Ainsi, l’agrément RGE prouve que les travaux permettent de réduire la consommation énergétique du ménage. Si cette condition est respectée, alors il est possible de demander la prime énergie.

Conditions pour obtenir la prime coup de pouce économies d'énergie.

Les étapes pour obtenir la prime coup de pouce économies d'énergie.

Demander la prime coup de pouce économies d’énergie nécessite de suivre les quatre étapes suivantes :

sélectionner l’entreprise titulaire de l’agrément RGE qui sera en charge des travaux ;

accepter le devis de l’entreprise sélectionnée en le signant ;

faire réaliser les travaux nécessaires à la réduction de sa consommation énergétique ;

retourner les factures des travaux à l’entreprise agréée RGE sélectionnée afin qu’elle procède au remboursement équivalent à la prime énergie.

Calculer le montant de ma prime coup de pouce économies d’énergie

Tous les ménages peuvent bénéficier de la prime énergie. Cependant, comme mentionné précédemment, le montant de la prime coup de pouce économies d’énergie varie selon les revenus du ménage qui la demande. En effet, les Français les plus modestes bénéficient d’une prime plus élevée. Quels que soient les revenus du ménage, les travaux réalisés influent sur la somme versée au titre de la prime énergie.

Équipement ou travaux Montant de la prime énergie pour les ménages modestes Montant de la prime coup de pouce économies d’énergie pour les autres ménages
Installation Chaudière biomasse performante 4 000€ 2 500€
Pompe à chaleur (eau/eau, hybride ou air/eau)
Système solaire combiné
Chaudière à gaz à très hautes performances énergétiques 1 200€ 600€
Appareil de chauffage au bois très performant 800€ 500€
Travaux Raccordement du logement à un réseau de chaleur d’énergies renouvelables 700€ 450€
Isolation de combles et de toitures 20€ par mètre carré 10€ par mètre carré
Isolation de planchers bas 30€ par mètre carré 20€ par mètre carré

Cet article vous a-t-il été utile ?
Oui
Non
0 votes
Mint Energie
Total Direct Energie