L'essentiel sur les compteurs gaz communicants Gazpar

Les compteurs communicants Gazpar sont l'équivalent, pour le gaz, des compteurs électriques Linky. Comme eux, ils sont amenés à être installés chez tous les ménages français, et comme eux, sont entourés d'un parfum de polémique. À tel point que certains souhaiteraient refuser leur installation dans leur domicile. Est-ce possible ?

Pour savoir s'il est possible de refuser l'installation du compteur Gazpar :

les utilisateurs peuvent envoyer une lettre avec A/R à GRDF, sans garantie de réponse ;

le compteur Gazpar ne présente aucun risque pour la santé des usagers ;

après un refus, GRDF peut sanctionner en privant de gaz les concernés, à terme.

Dans le monde de l’énergie, il est vrai que le nouveau compteur communicant au gaz est largement moins connu que son congénère, le compteur électrique Linky. La raison est relativement simple : en France de plus en plus de consommateurs se chauffent à l’électricité. Par conséquent, ils ont tendance à choisir cette énergie comme étant la principale pour leur foyer. Pour cette raison, les compteurs Gazpar font beaucoup moins parler d’eux.

Ce compteur communicant est prévu pour remplacer tous les anciens compteurs de gaz naturel. En somme, il s’agit de la version moderne et connectée des anciens compteurs de gaz en ville. Pour de nombreuses raisons, certains consommateurs ne souhaitent cependant pas installer le compteur Gazpar à leur domicile.

Refuser le compteur Gazpar, est-ce possible ?

Tout consommateur peut bien évidemment empêcher un technicien GRDF d’entrer chez lui afin d’installer le compteur Gazpar. Néanmoins, tous les anciens compteurs de gaz naturel sont prévus pour être changés d’ici 2022.

Les usagers peuvent toujours envoyer une lettre de refus, mais cette solution ne s’avère efficace que pour ceux possédant un compteur de gaz à l’intérieur de leur domicile. Autrement, il paraît difficile de s’opposer à l’installation des nouveaux compteurs de gaz communicants.

Est-il possible de refuser l'installation du compteur gaz Gazpar ?

Le compteur Gazpar suscite des inquiétudes. Est-il possible d'en refuser l'installation ?

À quelle adresse envoyer un courrier recommandé pour s’opposer au compteur Gazpar ?

Les usagers les plus déterminés peuvent bien évidemment écrire un courrier à GRDF afin de s'opposer explicitement à l'installation du compteur Gazpar. Cette lettre doit contenir le motif du refus, et doit être envoyée en recommandé avec accusé de réception, comme tout document officiel. GRDF n'est autre que le gestionnaire de réseau gaz en France, responsable du déploiement des compteurs communicants Gazpar.

L’adresse permettant d’envoyer la lettre de refus du compteur communicant Gazpar est la suivante :

Siège National GRDF – Monsieur le Représentant Légal
6 rue Condorcet
75009 Paris

À noter que le courrier ne peut en aucun cas être envoyé au fournisseur d’énergie. Celui-ci n’a tout simplement rien à voir avec le déploiement des compteurs Gazpar.

Courrier recommandé et adresse pour refus compteur Gazpar.

Pour refuser l'installation de Gazpar, les consommateurs doivent envoyer un courrier recommandé.

Par ailleurs, il est important de garder à l’esprit que si le compteur de gaz se trouve dans les parties communes d’un immeuble, ou dans un local extérieur pour les résidences, l’installation ne pourra définitivement pas être refusée. À moins, évidemment, que tous les voisins s’opposent également à l’installation du compteur Gazpar.

Que faire en cas de fuite de gaz
À lire aussiQue faire en cas de fuite de gaz ?
Lire la suite

Les mairies peuvent-elles refuser l'installation du compteur Gazpar ?

En France, certaines mairies ont refusé l’installation des compteurs Gazpar au sein de leurs communes. C’est notamment le cas de Tarnos, Saint-Macaire ou Varennes-sur-Seine. Les autorités locales craignent en grande partie les effets néfastes de ces appareils sur la santé des citoyens des communes. Le but principal est donc de protéger la santé des habitants en refusant catégoriquement l’installation de concentrateurs nécessaires au fonctionnement des compteurs de gaz Gazpar.

En revanche, les mairies ne peuvent pas véritablement s’opposer à l’installation des compteurs Gazpar. Il s’agit là d’un droit ne pouvant pas revenir aux collectivités territoriales, d’après la Direction Générale des Collectivités Locales. Ainsi, malgré le refus de certaines mairies, les nouveaux compteurs communicants pour le gaz naturel doivent bel et bien être installés d’ici fin 2022 partout en France.

Comment déplacer son compteur de gaz naturel ou Gazpar ?
À lire aussiEst-il possible de déplacer un compteur Gazpar ?
Lire la suite

Quels sont les risques après un refus d’installation du compteur Gazpar ?

Bien qu’il soit possible de refuser l’installation du compteur Gazpar via courrier postal en recommandé avec accusé de réception, la réponse ne pourra être que négative. L’installation est prévue par les autorités nationales et par les gestionnaires du réseau, coûte que coûte, avant fin 2022. Étant donné que le gestionnaire du réseau, à savoir GRDF, a pour devoir d’assurer la maintenance et l’entretien du réseau, les nouveaux compteurs communicants se présentent comme une évidence.

Ainsi, les risques sont tout de même faibles, mais les personnes refusant catégoriquement l’installation d’un compteur Gazpar pourraient potentiellement ne plus avoir de gaz naturel à leur domicile après 2022. En effet, les compteurs Gazpar doivent remplacer absolument tous les anciens compteurs de gaz naturel, rendant ainsi ces derniers totalement obsolètes.

Quels sont les motifs de refus du compteur Gazpar ?

Le compteur d’électricité Linky rencontre de nombreux opposants, notamment pour des raisons de protection des données. À l'inverse, le compteur de gaz Gazpar possède bien moins de détracteurs.

En revanche, certains usagers au fait de l’installation de ces nouveaux compteurs communicants pour le gaz ne souhaitent véritablement pas bénéficier de ce service. Pour cause, de nombreuses rumeurs sur les conséquences néfastes de Gazpar sur la santé, sur la protection des données personnelles des usagers, ainsi que des ouï-dires sur les frais d’installation supposément très élevés.

Compteur communicant Gazpar : les ondes électromagnétiques nocives ?

Le premier des arguments de refus retenus par les consommateurs est celui de la santé. Comme beaucoup de nouvelles technologies, le compteur communicant Gazpar souffre de rumeurs relatives aux ondes électromagnétiques. Les ondes qui émanent de nombreuses technologies récentes font aujourd’hui beaucoup débat dans la société française, et plus largement dans le monde entier.

Pour ce qui est du compteur de gaz Gazpar, les consommateurs craignent que le taux d’ondes électromagnétiques soit trop élevé. À ce titre, la présence des compteurs au sein même des domiciles ou dans les immeubles accentue la crainte des usagers qui témoignent de nombreux effets néfastes sur la santé. Par ailleurs, le système de compteurs communicant implique que de nouvelles antennes soient installées, ce qui accentue d’autant plus la gêne de ces quelques consommateurs de gaz naturel.

En revanche, l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire (ANSES) assure plus d’une fois que les données transmises par ondes électromagnétiques des compteurs Gazpar sont équivalentes à celles d’un téléphone portable. Cela signifie, dans un pays comme la France, que les ondes ne sont logiquement pas néfastes pour la santé de l’être humain.

Les ondes Gazpar : un motif légitime pour refuser son installation ?

Les ondes émises par Gazpar inquiètent, en dépit d'analyses rassurantes.

Protection des données et compteur Gazpar  : doit-on s'en inquiéter ?

La deuxième source principale d’inquiétude concernant l’installation du compteur communicant Gazpar concerne la protection des données personnelles. Au même titre que le compteur d’électricité Linky, largement installé dans les foyers à présent, le compteur de gaz naturel Gazpar pose la question de la sûreté des données transmises à GRDF, le gestionnaire du réseau de gaz français.

En réalité, les utilisateurs ne doivent pas réellement ressentir d’inquiétude à cet égard-là. De plus, les seules données transmises au gestionnaire du réseau sont les suivantes :

l’identifiant émetteur du compteur de gaz ;

le relevé d’impulsion quotidien ;

des renseignements sur le fonctionnement du compteur.

Ainsi, il ne s’agit pas là de données exploitables par une tierce personne ou une tierce société. De ce fait, aucune information relative à la localisation de l’appareil ne s’avère transmise. Les consommateurs n’ont donc, en principe, rien à craindre sur une potentielle diffusion de leurs coordonnées personnelles, soient-elles en rapport avec leur adresse ou leurs informations bancaires.

Par ailleurs, GRDF confirme à plus d’une reprise que toutes les données transmises et récoltées par le biais du compteur de gaz Gazpar sont 100% sécurisées et donc cryptées. Comme gage de garantie, la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (CNIL), appuie le fait que les données des usagers sont entièrement protégées et non exploitables par des tierces personnes.

Dangers du compteur gaz : une réalité ?
À lire aussiLe compteur Gazpar est-il dangereux ?
Lire la suite

Gazpar : l'installation du compteur communicant est-elle gratuite ?

La dernière des craintes des consommateurs concernant le compteur Gazpar est purement financière. Des rumeurs circulent concernant des éventuels frais supplémentaires de mise en service du nouveau compteur communicant de gaz naturel. Or, ces rumeurs s’avèrent totalement fausses, puisque l’installation du compteur est entièrement prise en charge par GRDF.

Aucun impact n’est donc à constater, a priori, sur les factures de gaz naturel. Un surcoût peut éventuellement apparaître dans les taxes d’acheminement du gaz naturel sur le réseau de distribution. Ce supplément s’élève à environ 2 € par an et par foyer. Toutefois, le coût n'est pas systématique, et dépend essentiellement du fournisseur de gaz naturel.

L’unique changement affectant la facturation, est le fait que Gazpar calcule en temps réel la consommation de gaz. Les anciens, quant à eux, calculent la consommation estimée. Cela oblige ainsi les fournisseurs d’énergie à régulariser les factures de gaz systématiquement.

En outre, le compteur Gazpar apporte de nombreux atouts d’un point de vue financier :

les interventions techniques sont très rares, étant donné que de nombreuses prestations peuvent être menées à distance ;

la plupart des interventions sont 100% gratuites ;

étant donné que le calcul se fait sur la consommation réelle, les ménages économisent en moyenne 1,5% d’énergie.

Cet article vous a-t-il été utile ?
Oui
Non
24 % des lecteurs ont trouvé cet article utile
25 votes

-20% sur l'électricité et le gaz !

Plus vous serez nombreux, plus l'offre d'énergie négociée sera competitive pour des économies garanties !

Je cherche

Suivant

Les bons plans du moment

TotalEnergies Offre
Ovo Energy Electricité
Total Direct Energie
Total Direct Energie