L'essentiel à savoir au sujet de la RT 2012

La réglementation thermique 2012 est une loi qui concerne la construction :

De bâtiments tertiaires.

De bâtiments résidentiels.

Les objectifs principaux de la RT 2012 sont :

Favoriser une baisse de la consommation énergétique.

Tendre vers la transition énergétique.

La réglementation thermique de 2012 concerne principalement la construction de bâtiments tertiaires et résidentiels. Depuis l’établissement de cette nouvelle réglementation, les maisons, immeubles ou bâtiments commerciaux doivent respecter certaines règles liées à la consommation d’énergie. Ainsi, les constructions neuves datant d’après 2012 ne doivent pas dépasser un certain seuil de consommation d’énergie primaire. Par ailleurs, il convient de connaître toutes les spécificités de cette réglementation thermique, puisque selon la localisation le seuil peut être plus ou moins élevé.

Toutes les infos à connaître au sujet de la RT 2012

La réglementation thermique 2012 concerne plus particulièrement les bâtiments tertiaires et résientiels.

En somme, le but de la RT 2012 est de généraliser une moindre consommation pour ainsi tendre de plus en plus vers la transition énergétique. Alors, quelles sont les spécificités de la réglementation thermique de 2012 et quels sont ses champs d’application ? MaPetiteEnergie fait aujourd'hui le point sur la réglementation thermique 2012.

RT 2012 : définition, objectifs et domaines d’application

La loi sur la réglementation thermique de 2012 oblige toutes les nouvelles constructions à respecter un certain protocole pour ce qui trait à la consommation d’énergie. Également appelés “bâtiments de basse consommation”, les bâtisses respectant la réglementation thermique de 2012 sont dans l’obligation de ne pas dépasser un certain seuil de consommation d’énergie primaire. Cela passe, de ce fait, par un ensemble d’éléments à réunir lors de la construction d’un bâtiment tertiaire ou résidentiel. Toutes ces dispositions doivent, à terme, permettre de réduire la consommation d’énergie générale sur le territoire français et ainsi agir pour l’environnement.

Concrètement, qu’est-ce que la réglementation thermique 2012 ?

Tous les logements dont le permis de construire a été déposé après janvier 2013 doivent respecter la réglementation thermique 2012. Le but de cette disposition de loi est de réduire considérablement la consommation d’énergie des logements neufs. Ainsi, un certain seuil de consommation ne doit pas être dépassé par les bâtiments. Selon la localisation de la bâtisse ou de l’habitation, le seuil peut être plus ou moins important.

Les différentes caractéristiques de la réglementation thermique 2012

Les caractéristiques à respecter pour la réglementation thermique 2012.

Afin de pouvoir respecter la RT 2012, certaines caractéristiques doivent être réunies par les nouveaux bâtiments :

une consommation maximale de 50 kWh par mètre carré et par an, les immeubles collectifs peuvent aller jusqu’à 57 kWh ;

les énergies prises en compte sont le chauffage, la climatisation, l’éclairage, l’eau chaude et les auxiliaires d’aération et/ou de chauffe ;

les bâtiments doivent jouir d’une isolation optimale afin d’éviter les infiltrations d’air ;

un système de ventilation efficace doit également être prévu dans les nouveaux bâtiments ;

l’architecture se doit de respecter une structure bioclimatique, avec ⅙ de la surface habitable composée de fenêtres et de préférence orientées vers le sud.

À savoir que toutes les recommandations à respecter dans le cadre d’une nouvelle construction en accord avec la RT 2012 sont vérifiées par des test en fin de chantier. Par exemple, concernant l’isolation thermique, un professionnel certifié se charge de réaliser un test d’étanchéité pour vérifier qu’il n’y ait pas d’infiltrations.

La réglementation thermique 2012, des exigences à respecter

Dans le cadre de l’application de la réglementation thermique 2012, trois exigences doivent principalement être respectées afin d’atteindre les résultats escomptés. Autrement dit, lors d’une nouvelle construction, les professionnels doivent respecter trois grands axes qui permettent d’atteindre les objectifs de performance globale des nouvelles habitations.

Quels sont les objectifs de la RT 2012 ?

La RT 2012 a plusieurs objectifs.

Pour résumer, voici les trois grandes règles de la construction d’une bâtisse certifiée RT 2012 :

le confort d’été et la TIC : limitation au maximum de l’utilisation de la climatisation dans les nouveaux bâtiments. La RT 2012 prévoit effectivement de privilégier les méthodes de construction “naturelles” afin de ne pas avoir recours à la climatisation. Ces nouvelles formes de constructions prennent la dénomination de catégories CE1 et CE2 ;

le respect du seuil maximum de consommation : la valeur maximale est établie à 50 kWh par m2 et par an sur les bâtiments RT 2020. La valeur peut potentiellement varier en fonction de la localisation, mais celle-ci ne dépasse pas les 65 kWh par m2 et par an. En réalité, le sud de la France dispose du plus faible seuil, tandis que le Nord peut se permettre une plus grande consommation d’énergie, de manière assez logique ;

respect du besoin bioclimatique : le besoin bioclimatique peut se définir comme un coefficient tenant compte de la bâtisse, indépendamment des systèmes de climatisation et/ou de chauffage. Ainsi, le but ici est le prendre en compte l’éclairage naturel d’un logement plutôt que de privilégier l’utilisation de l’électricité. Autrement dit, le coefficient B bio permet d’agir sur la limitation naturelle de l’utilisation de l’énergie.

Tout savoir sur les bâtiments bepos
À lire aussiTout savoir au sujet des bâtiments BEPOS
Lire la suite

Application des solutions liées à la RT 2012 sur une habitation neuve

La réglementation thermique 2012 implique donc de respecter certains paramètres liés à l’isolation du bâtiment. En outre, les constructeurs doivent également prévoir une structure compatible avec de plus grandes performances thermiques et ainsi assurer une utilisation écologique de l’énergie.

Pour ce faire, la RT 2012 implique certaines recommandations concernant l'installation des dispositifs prévus pour la chauffe, la climatisation ou la consommation d’énergie :

Solution Exigences RT 2012
Puits canadien Utilisation d’énergies renouvelables pour les maisons individuelles
Plancher chauffant Très basse température
Ballon d’eau chaude solaire Pour les maisons individuelles, utilisation d’énergies renouvelables
Chaudière électrogène à gaz Systèmes retenus : chauffage via une pompe à chaleur, électrique ou gaz, chaudière gaz à condensation, chaudière électrogène et chaudière à granulés de bois
Capteurs thermodynamiques verticaux Standardisation dans le cadre de la RT 2012
Pompe à chaleur à capteurs horizontaux Alimentation par de l’énergie photovoltaïque
Ventilation double-flux Généralisation de la ventilation double-flux dans le Nord-Est de la France
Onduleur + compteur électrique Utilisation de l’énergie photovoltaïque
Isolation en matériaux naturels Privilégier l’isolation par l’extérieur. Un test de la porte soufflante obligatoire dans les maisons individuelles et systématique pour les logements collectifs
Panneaux photovoltaïques Recours aux énergies renouvelables dans les maisons individuelles
Chauffe-eau solaire Usage de l’énergie renouvelable en maison individuelle et standardisation des énergies renouvelables en maison individuelles, notamment le solaire
Les meilleures offres pour un contrat d'électricité verte
À lire aussiComparatif des meilleures offres d'éléctricité verte
Lire la suite

Quels sont les objectifs de la réglementation thermique 2012 ?

Les objectifs de la réglementation thermique 2012 sont relativement clairs : réduire les consommations énergétiques des bâtiments neufs. Comme toutes les autres réglementations liées aux performances techniques des bâtisses, la RT 2012 est censée faire baisser les demandes en énergie des consommateurs particuliers et professionnels. En principe, toutes les constructions datant d’après 2013 sont censées diviser par trois la consommation d’électricité et de chauffage par rapport à la réglementation précédente.

Ainsi, il est possible d’avancer que la RT 2012 permet d’envisager la construction de bâtiments pauvres en consommation d’énergie. De cette manière, l’enjeu s’avère non seulement écologique, car une moindre utilisation des appareils chauffants et de l’électricité entraîne des conséquences positives sur l’environnement ; mais également des économies sur les factures d’énergie. En somme, la réglementation thermique 2012 rejoint toutes les dispositions prises actuellement pour la transition énergétique et écologique du territoire français. D’autant plus que la RT 2012 prévoit également une standardisation de l’usage des énergies renouvelables pour les logements individuels.

En termes de conséquences, l’économie thermique et financière est censée être bien plus élevée par rapport à toutes les réglementations thermiques antérieures, et ce depuis plus de trente ans. Pour l’avenir 2020 et au-delà, les bâtiments neufs pourront être autosuffisants au niveau énergétique avec une production supérieure à la consommation même.

Conseils de MaPetiteEnergie

La réglementation thermique 2012 peut être consultée à tout moment en format PDF via le site de ecologie.gouv.fr : RT 2012 en PDF.

Cet article vous a-t-il été utile ?
Oui
Non
0 votes

-20% sur l'électricité et le gaz !

Plus vous serez nombreux, plus l'offre d'énergie négociée sera competitive pour des économies garanties !

Je cherche

Suivant

Les bons plans du moment

TotalEnergies Offre
Ovo Energy Electricité
Total Direct Energie
Total Direct Energie