L'essentiel à savoir au sujet du RTE

Dans le secteur de l’énergie, il existe plusieurs acteurs incontournables. Parmi eux, on retrouve le RTE. Cet organisme est :

Le transporteur de l’électricité en France.

Il est l’unique acteur à assurer cette fonction.

Bien qu’initialement filiale d’EDF, il agit pour tous les opérateurs énergétiques.

Il est financé par différents dispositifs, dont le TURPE.

Le réseau national d’électricité en France dispose de nombreux acteurs. En effet, les intervenants permettant d’acheminer l’électricité jusqu’aux fournisseurs d’énergie sont relativement variés. À ce titre, RTE se présente comme l’unique gestionnaire du transport de l’électricité en France. Cette société dispose donc d’un rôle majeur sur le marché de l’électricité français, étant donné que le transport de l'énergie ne dépend que de ses actions.

Les objectifs principaux de cet acteur du marché de l'énergie tournent autour de l’optimisation constante du réseau de transport, de la sûreté du fonctionnement du système électrique et la garantie de proposer un prix abordable. Globalement, RTE peut donc se considérer comme un allié essentiel de Enedis dans la chaîne de fourniture d’électricité aux consommateurs. En somme, RTE possède donc différents rôles et missions qu’il convient de détailler afin d’en savoir plus sur cette entité clé dans le processus d'approvisionnement de l’électricité.

RTE : rôles et financement du transporteur d’électricité

RTE est l’acteur en charge de connecter les consommateurs et les industriels au réseau électrique. Concrètement, c’est le transporteur d’électricité qui se charge exclusivement de l’acheminement de l’électricité auprès des utilisateurs. Ainsi, cet acteur essentiel gère l’optimisation et le bon fonctionnement du réseau électrique pour que les usagers profitent amplement de l'énergie, et ce en toute sécurité.

Le transporteur d’électricité se présente donc comme un service public, et se finance par le TURPE, mais pas uniquement. En effet, RTE dispose également d’autres sources de rémunération, tout aussi précieuses. Alors, quelles sont les principales missions du transporteur d'énergie français et comment s’organise-t-il au quotidien ?

Définition et rôle du RTE

Le RTE est l'organisme en charge du transport de l'électricité en France.

Rôles et missions de RTE pour le transport de l’électricité

Globalement, RTE s’occupe principalement d’assurer le bon fonctionnement du marché de l’électricité au travers de missions variées. De ce fait, c’est le transport de l’électricité qui gère, l’acheminement de l’électricité haute et très haute tension du producteur d'énergie au distributeur énergétique.

En outre, RTE gère également l’entretien et l’optimisation de tout le réseau de transport de l’électricité. Autrement dit, la mission principale de RTE est de garantir, à tout moment, un accès équitable à l'énergie pour tous les acteurs du marché, y compris les consommateurs. Pour ce faire, cet acteur de l'énergie se concentre sur trois rôles essentiels :

optimiser le fonctionnement du système électrique en permanence ;

sécuriser l’alimentation des utilisateurs de l’électricité, tout en garantissant un accès économique, sûr et propre ;

adapter le réseau de transport et les outils permettant de tendre de plus en plus vers la transition énergétique.

Par le biais de ces trois rôles, RTE assure donc le transport et l’approvisionnement en énergie sur tout le territoire français. De plus, le transporteur d’électricité français veille également au maintien de l’équilibre entre production d’électricité et consommation.

Par ailleurs, voici les missions qu’impliquent les trois rôles adoptés par RTE :

garantir le bon fonctionnement à tout moment du réseau électrique ;

optimiser constamment le réseau de transport afin de toujours être à la pointe de la technologie et de l’innovation sur les outils d’aide au transport ;

veille constante sur toutes les lignes électriques haute et très haute tension pour que l’approvisionnement soit adapté à la demande d’une agglomération donnée ;

permettre un approvisionnement électrique fluide et sécurisé, avec une analyse des besoins faite en temps réel.

En outre, RTE met également un point d’honneur à favoriser grandement le transport d’électricité verte.

Quelles sont les normes d'enfouissement pour les réseaux gaz, eau, et électricité ?
À lire aussiBien comprendre les normes d'enfouissement des différents réseaux
Lire la suite

Quelle est l’organisation de RTE pour mener à bien ses missions ?

Véritable entreprise à part entière, RTE dispose d’une organisation propre à elle. En effet, le transporteur d’électricité français dispose de quatre filiales, parfois localisées à l’international. En somme, les filiales de RTE permettent d’ajouter une source supplémentaire de revenus, tout en augmentant l’autorité de cet acteur dans différents secteurs. Pour ce qui concerne le financement, différents moyens sont mis en oeuvre par RTE pour rémunérer ses techniciens et valoriser son activité en tant qu’unique transporteur d’électricité en France.

Les modes de financement : comment se rémunère le transporteur d'électricité ?

En tant que service public, la principale source de revenus de RTE prend la forme d’une taxe. Cet impôt, nommé TURPE, s’avère récupéré par le biais des factures d’électricité éditées par les opérateurs énergétiques aux consommateurs. Autrement dit, RTE le récupère auprès des fournisseurs d'énergie qui eux-mêmes le facture aux clients. En revanche, cela ne constitue pas le seul mode de financement du transporteur d’électricité, qui mise notamment sur les revenus de ses filiales ainsi que sur certains crédits et emprunts.

Pour résumer, voici tous les modes de financement de RTE :

le TURPE : facturé aux fournisseurs d'énergie qui eux mêmes le facturent aux consommateurs ;

lignes de crédit à la Banque Européenne d’Investissement ;

emprunts à court terme auprès de la Banque de France ;

facilités de crédit divers ;

Euro Medium Term Notes : programme d’emprunts de moyen à courts terme mis en place depuis 2006.

En outre, trois actionnaires permettent également de financer RTE. Ainsi, dans la liste des actionnaires se trouvent :

EDF, avec 50,1% des parts ;

CNP Assurances, avec 20,9% des parts ;

Caisse des Dépôts et Consignation, à hauteur de 29,9% des parts.

Quelles sont les filiales du gestionnaire de réseau de transport d’électricité ?

Comme évoqué précédemment, RTE dispose de nombreuses filiales lui permettant de se financer. En outre, ces sociétés permettent également d’étendre le champ d’action de RTE dans d’autres pays européens. En outre, les filiales assoient aussi l’autorité du gestionnaire du réseau de transport d’électricité, au-delà du simple marché de l'énergie.

Qui sont les filiales de RTE ?

Le RTE possède plusieurs filiales afin de l'aider dans ses missions.

Ainsi, à l’heure actuelle, RTE possède quatre filiales distinctes :

RTE International : cette filiale permet de valoriser l’expertise du transporteur d’électricité dans le monde entier. Les services proposés reposent sur la mise à disposition de compétences d’ingénierie et techniques. Ces services prennent part aux accords de coopération signés entre tous les gestionnaires de réseaux ;

Artelis : promulgation et commercialisation de prestations de services pour les travaux héliportés, en France et dans d’autres pays étrangers. Cette filiale dispose des compétences nécessaires pour intervenir en urgence et de manière sécurisée sur les travaux de construction de réseaux électriques ;

Arteria : filiale télécom de RTE permettant de réduire les inégalités en termes d’accessibilité au réseau mobile français. Arteria intervient notamment dans les zones rurales afin de développer le très haut débit. En outre, cette filiale optimise la couverture des opérateurs de téléphonie ;

Cirtéus : filiale spécialement conçue pour les industriels, producteurs et tous les autres acteurs du secteur de l'énergie. Des formations s’avèrent notamment proposées, toujours en lien avec l’entretien, l’optimisation et le développement des lignes électriques.

Transition énergétique : quel est le rôle de RTE dans cette dynamique ?

À présent, il convient d’aborder le rôle de RTE dans la dynamique de transition énergétique. En effet, au même titre que Enedis, cet acteur possède un rôle majeur dans la mise en avant des énergies renouvelables sur le réseau électrique français. Cela s’explique notamment par le fait que le transporteur d’électricité français s’occupe principalement de la maintenance du réseau de transport de l'énergie. Pour cette raison, RTE doit également prendre part aux innovations permettant à l’électricité verte de circuler de plus en plus dans les lignes de haute et très haute tension. Pour ce faire, le gestionnaire du réseau de transport doit favoriser la circulation des énergies renouvelables pour les rendre accessibles à tous et par tous, au même titre que l’électricité classique.

Effectivement, RTE intervient auprès des régions en tant que conseiller dans les débats politiques liés à la transition énergétique. Le gestionnaire du réseau de transport produit effectivement un bilan énergétique, par le biais duquel il transmet aux autorités une vision globale du marché de l'énergie sur les 5 prochaines années. Par ailleurs, RTE veille également au bon raccordement des énergies renouvelables dans le réseau national. Le transporteur d’électricité favorise ainsi la multiplication des sites de production d’électricité verte. En réalité, plus il y a de sites de production, plus cela permet de pallier l’intermittence des variations de l'énergie solaire ou éolienne, par exemple.

Globalement, voici les rôles joués par RTE dans le cadre de la transition énergétique :

favorisation de l’apparition de multiples sites de production d'énergie verte ;

prise en compte des grands flux d’électricité verte en provenance de toute l’Europe ;

rôle de conseil auprès des régions dans le cadre de la démocratisation de la transition énergétique ;

mutualisation du réseau d'énergie verte afin de pallier les différences entre régions sur le territoire français.

Quelles sont les différences à connaître entre les énergies fossiles et renouvelables ?
À lire aussiFaire la différence entre énergie fossile et énergie renouvelable
Lire la suite

Historique de RTE, gestionnaire national du réseau de transport d’électricité

RTE, ou Réseau de Transport d’Électricité, est une entreprise française en charge du réseau de transport de l’électricité sur tout le territoire français. Véritable filiale d’EDF, cette société ne reste pas moins un service public indépendant. En effet, depuis la libéralisation du marché de l'énergie, les entités liées à la distribution de l’électricité doivent s’avérer bien distinctes.

Pour cette raison, RTE se présente actuellement comme l’unique acteur en charge de gérer le réseau de transport national d’électricité. En termes d’évolutions de ses activités, RTE se présente qui plus est comme un maillon essentiel dans l’optimisation technique et intelligente des réseaux électriques.

Dates clés et historique de l’entreprise RTE

RTE se présente comme une ancienne filiale de EDF, le fournisseur d’électricité historique. De ce fait, à la base, cette société se dénomme Centre Régional de Transport et de Télécommunication, ou CRTT. Le but de la création de cette entité est de pouvoir assurer une fourniture égale pour tous les consommateurs d’électricité. Créée dans un premier temps en 2000 en tant que filiale de EDF, RTE prend son indépendance juridique en 2005 suite à la décision de la Commission de Régulation de l'Énergie.

Le but est, en effet, de correctement séparer toutes les activités liées à la commercialisation de l'énergie afin d’assurer pleinement l’ouverture à la concurrence. Aujourd’hui, le gestionnaire du réseau de transport de l’électricité siège en tant qu’unique intervenant du secteur. Autrement dit, RTE est le seul transporteur d’électricité en France.

Voici les dates clés dans l’historique de la société RTE :

2000 → création de l’entreprise RTE : sa mission principale est d’entretenir, exploiter et développer le réseau de transport d’électricité de manière équitable, en respectant l’ouverture du marché de l'énergie ;

2000 → la libéralisation du marché de l'énergie pour les industries entraîne une nouvelle mécanique de marché pour l’équilibre entre l’offre et la demande en électricité, un rôle que RTE doit assurer ;

2001 → création de la bourse pour l’électricité Powernext ;

2005 → RTE devient une société anonyme et indépendante tout en restant une filiale du groupe EDF ;

2008 → lancement de Coreso, le le tout premier centre de coordination technique permettant de renforcer la coopération entre gestionnaires de réseau de transport et ainsi augmenter la sécurité électrique en Europe ;

2015 → raccordement de Cestas, le plus grand parc photovoltaïque en Europe. Cette initiative permet de démultiplier les bénéfices de la production d'énergie renouvelable.

Actuellement, le but pour RTE est de toujours oeuvrer pour l’amélioration et l’optimisation du réseau de transport d’électricité. En outre, le gestionnaire tente de répondre à la nouvelle demande des consommateurs concernant les énergies renouvelables.

Définition et rôle de l'ADEME
À lire aussi Quel est le rôle de l'Agence de la Transition Écologique ?
Lire la suite

Quelles sont les principales évolutions dans l’action de RTE ?

Les principales évolutions de l’action de RTE sur le réseau d’électricité en France sont nombreuses. Dans un premier temps, cette entreprise agit en tant qu’intervenant principal sur le réseau de transport de l’électricité. En effet, lors de sa création, le gestionnaire du réseau de transport agit en tant que filiale de EDF sur le développement, l’entretien, l’exploitation et le transport de l’électricité.

Le principal but était alors de préparer la prochaine ouverture du marché de l'énergie. RTE s’installe donc en tant qu’acteur essentiel dans la dynamique d’ouverture du marché de l'énergie à la concurrence. Le transporteur d’électricité dispose ainsi du rôle d’assurer une équité parmi les fournisseurs d'énergie dans la distribution de l’électricité aux consommateurs.

Un rôle vraiment important pour RTE

RTE joue un rôle clef pour assurer une équité à tous les fournisseurs d'énergie.

À présent, RTE endosse toujours son rôle de protecteur des lignes électriques et plus largement de gestionnaire du réseau de transport d’électricité. En revanche, les enjeux ne sont pas les mêmes concernant l'énergie.

La transition énergétique et donc les énergies renouvelables prennent beaucoup de place et impliquent une gestion différente des réseaux de transport. En outre, il convient de garder à l’esprit que la grande ligne de conduite de RTE est de pouvoir proposer un accès sûr, économique et propre à l’électricité. Le tout, bien sûr, dans la recherche constante d’innovation.

Cet article vous a-t-il été utile ?
Oui
Non
0 votes

Les bons plans du moment

Ovo Energy Electricité
Mint Energie
Mint Energie
Total Direct Energie