L'essentiel sur le tarif bleu d'EDF et les tarifs réglementés

Le tarif bleu d'EDF n'est autre que le tarif réglementé par l’État du kWh. La grille tarifaire de cette offre d'EDF varie selon l'option choisie (base, heures pleines/heures creuses ou Tempo). Il faut savoir qu'il s'agit de l'offre historique d'EDF et que depuis, de nombreux fournisseurs d'énergie proposent des contrats parfois moins chers que le tarif bleu d'EDF.

Ce qu'il faut retenir d'un tarif bleu d'EDF :

Le tarif bleu d'EDF correspond au tarif réglementé du kWh ;

L'offre d'EDF se décline en 3 options (base, HP/HC et Tempo) ;

Le tarif bleu est concurrencé par de nombreux nouveaux fournisseurs d'énergies ;

Depuis 2007, les abonnements électricité ont changé. Les consommateurs peuvent en effet choisir entre EDF et le fournisseur d’énergie de leur choix depuis cette date. Les offres ont alors évolué et sont de plus en plus nombreuses. Entre tarif bleu, tarifs réglementés et tarifs libres, comment s’y retrouver ?

Qu'est-ce que le tarif bleu EDF ?

Tout d’abord, le tarif bleu EDF correspond au tarif réglementé par les pouvoirs publics. En effet, le fournisseur d’énergie est tenu de respecter certaines tarifications depuis quelques années.

Tarifs réglementés bleu d'EDF

En quoi consiste le tarif bleu réglementé d'EDF, et est-il avantageux face aux autres abonnements ?

Le tarif bleu d’EDF est proposé sous forme de trois options par le fournisseur. Les options de base, heures pleines et heures creuses ainsi que l’option Tempo désignent toutes trois des modalités de tarification différentes.

Options du tarif bleu EDF Prix du kWh d’énergie Tarif réduit du kWh d’électricité
Option de base Un seul prix fixe Un seul prix fixe
Option heures pleines et heures creuses Plus cher hors des périodes heures creuses Tarif heures creuses applicable huit heures par jour
Option Tempo Variable selon les jours, plus cher sur les jours rouges (22 par an) et modéré pour les jours blancs (43 par an) Disponible les jours bleus, soit pendant 300 jours par an

Les grilles tarifaires du tarif bleu EDF

Il apparaît que EDF est le seul fournisseur autorisé à proposer les tarifs réglementés. Les tarifs EDF réglementés peuvent être souscrits avec différentes options. Le prix du tarif bleu EDF varie selon :

la puissance sélectionnée ;

les options choisies par l’abonné.

Variations de prix pour le tarif bleu EDF

Quelles variations de prix peuvent subir les prix du tarif bleu d'EDF ?

EDF : estimer sa facture d'électricité
À lire aussiEstimer sa facture d'électricité EDF
Lire la suite

Tarif bleu EDF : quel est le prix d’un kWh d’électricité pour l’option de base ?

L’abonnement de base du tarif bleu permet de profiter d’un coût fixe concernant le kWh d’électricité. Le prix mensuel de l’abonnement de base du tarif bleu chez EDF est fonction de la puissance souscrite.

Puissance souscrite (en kVA) Tarif Bleu EDF – option de base
Prix de l’abonnement mensuel Prix du kWh d’énergie
3 8,26€
6 10,10€
9 11,97€ 0,1587€
12 13,85€
15 15,62€
18 17,56€
24 21,84€
30 25,90€
36 29,66€

Le coût de l’abonnement heures pleines et heures creuses du tarif bleu EDF

Les heures creuses correspondent à un système de tarification qui permet de bénéficier de prix réduits. En effet, les personnes ayant souscrit à l’option heures pleines et heures creuses du tarif bleu chez EDF peuvent profiter de réductions sur le prix du kWh d’électricité durant certaines journées. À savoir que le prix mensuel de cet abonnement diffère selon la puissance nécessaire à la consommation énergétique du ménage.

Puissance de l’abonnement (en kVA) Prix – option heures pleines et heures creuses du tarif bleu EDF
Coût de l’abonnement par mois Prix du kWh d’énergie en heures pleines Tarif du kWh d’électricité en heures creuses
6 11,10€ 0,1781€ 0,1337€
9 13,62€
12 16,00€
15 18,23€
18 20,30€
24 24,97€
30 27,32€
36 31,00€
Les contrats dotés de l'option Heures Pleines / Heures Creuses chez les fournisseurs d'énergie
À lire aussiLes offres de contrat Heures Pleines Heures Creuses des fournisseurs
Lire la suite

Tout savoir sur l’option Tempo du tarif bleu chez EDF

L’option Tempo du tarif bleu EDF permet de profiter d’une tarification relativement intéressante durant une grande partie de l’année. La contrepartie de cet abonnement est que les jours rouges et blancs impliquent une sur-tarification. Comme tous les autres forfaits du tarif bleu, le prix de cet abonnement est dépendant de la puissance souscrite.

Puissance souscrite (en kVA) Prix du kWh d’électricité
Prix de l’abonnement mensuel Jour bleu – heures creuses Jour bleu – heures pleines Période blanche – heures creuses Période blanche – heures pleines Jours rouges – heures creuses Jours rouges – heures pleines
9 13,34€ 0,1242€ 0,1531€ 0,1392€ 0,1738€ 0,1488€ 0,6371€
12 14,89€
15 16,65€
18 18,29€
30 26,21€
36 30,08€

Le tarif bleu EDF est-il le moins cher du marché ?

Si le tarif bleu de chez EDF est à ce jour le plus répandu en France, il n’est pas pour autant le moins cher. Il apparaît en effet que depuis 2007 les offres des fournisseurs d’électricité n’ont de cesse de se multiplier et la concurrence se fait de plus en plus rude. Quelles offres sont moins chères que le tarif bleu EDF ?

Les fournisseurs d’électricité moins chers que le tarif bleu EDF

Il existe aujourd’hui de nouveaux fournisseurs d’électricité qui sont parfois des filiales de grands noms du domaine. Aujourd’hui, les fournisseurs d’énergie moins chers que le tarif bleu sont les suivants :

Happ-e by Engie ;

Total direct energie ;

Cdiscount Energie ;

Mint Energie.

Tarifs bleu et réglementés d'EDF : quel opérateur est le moins cher ?

Avec l'ouverture à la concurrence, les fournisseurs tiers ne se privent pas pour concurrencer les tarifs bleu EDF.

Les fournisseurs d’énergie susmentionnés permettent d’économiser entre 5 et 17% par rapport aux prix pratiqués par EDF dans le cadre du tarif bleu.

Énergie moins chère que le tarif bleu EDF : les démarches pour changer de fournisseur

Certains abonnés au tarif bleu EDF se renseignent sur la concurrence et identifient un fournisseur d’électricité moins cher. Ces consommateurs peuvent, suite à leurs recherches, changer de fournisseur d’énergie.

Il apparaît qu’il n’est pas nécessaire, voire déconseillé, de résilier son contrat EDF dans le cadre d’un changement de fournisseur. La résiliation du contrat dans ces situations peut en effet mener à une coupure de courant. Le nouveau fournisseur d’énergie s’occupe de transférer le contrat d’électricité et de prévenir EDF du changement opéré.

Après avoir comparé les offres d'électricité ou de gaz, il suffit donc de souscrire directement en ligne à l'offre du nouveau fournisseur sélectionné. Ce dernier se chargera de toutes les modalités de résiliation de votre ancien contrat sans qu'il n'y ait aucune intervention nécessaire et aucun impact visible pour les consommateurs.

Cet article vous a-t-il été utile ?
Oui
Non
0 votes

Guides utiles pour comprendre les démarches auprès des fournisseurs

Mint Energie
Total Direct Energie