L'essentiel de l'impact de la température de chauffage sur les factures d'énergie

La température de chauffage d'un logement a un impact direct sur la consommation d'énergie et donc les factures.

En fonction du système de chauffage, on estime que :

1°C de plus en chauffage électrique fait augmenter la consommation de 6% à 11%.

1°C supplémentaire augmente en moyenne de 7% la facture de gaz.

Une des meilleures méthodes pour faire des économies d'énergie, et donc d'argent, est de baisser la température du chauffage.

Avec l'augmentation du prix de l'énergie d'année en année, de plus en plus de foyers cherchent à faire des économies sur leurs factures d'électricité et de gaz. Qu'ils se rassurent, réduire sa consommation d'énergie et donc ses factures est à la portée de tous. De plus, pour la plupart des méthodes applicables, elles sont faciles à mettre en place et ne consistent qu'en de petits gestes au quotidien. Une des premières choses à faire est de diminuer la température du chauffage du logement ou tout simplement de ne pas surchauffer.

En plus de faire du bien à leur portefeuille, les particuliers prennent soin de la planète. Quel est l'impact de la température du chauffage électrique ou au gaz sur les factures énergétiques ? Quels sont les autres paramètres qui ont une incidence sur ces dernières ? Comment réduire sa consommation d'énergie et faire des économies ? Réponse dans la suite de ce guide.

L'impact de la température du chauffage avec un système électrique

Les chauffages électriques sont maintenant majoritaires dans les foyers français. Même si le particulier a choisi un système de chauffage électrique économique, l'augmentation des prix de l'énergie et d'autres paramètres tels que la température peuvent faire exploser ses factures. En effet, il n'est pas utile d'investir dans un système performant et économique si le particulier ne respecte pas quelques règles de base concernant la température de chauffage. Malgré ce que la plupart des personnes peuvent penser, un simple degré Celsius de différence peut entraîner une consommation d'énergie bien plus importante. C'est pourquoi il est nécessaire de chauffer son logement à la bonne température.

Quel est l'impact d'un degré de température sur la facture de chauffage ?

La température du radiateur ou du chauffage a-t-elle un impact sur les factures d'énergie ?

1°C de plus en chauffage électrique fait augmenter la consommation de 6% à 11%

La température du chauffage à un impact direct et assez important sur la consommation en électricité d'un logement. De ce fait, s'ils souhaitent faire des économies, les particuliers peuvent jouer sur ce paramètre. Bien entendu, il n'est pas question de diminuer la température de manière trop importante, sous peine de subir d'autres désagréments. Cependant, il ne faut pas surchauffer non plus. Le plus important est de trouver la température de chauffage la plus confortable pour tous les habitants.

Par exemple, il est tout à fait envisageable de diminuer d'un seul degré Celsius la température. Le confort des résidents ne sera pas impacté. Pourtant les économies sur les factures d'énergie seront bien au rendez-vous. En effet, en passant de 21°C à 20°C, la consommation d'électricité diminue de 9%. Un chiffre qui est loin d'être anecdotique, si l'objectif est de faire baisser ses factures. En résumé, une température ambiante stable et correcte est un des moyens les plus efficaces pour limiter la consommation énergétique et faire des économies.

Quels sont les fournisseurs d'énergie et d'électricité pas cher ?
À lire aussiComparatif des abonnements d'électricité
Lire la suite

Comment chauffer son habitation à la bonne température pour éviter une surconsommation ?

Outre le fait de baisser d'un degré la température du chauffage électrique, il est important de chauffer son logement à la bonne température pour limiter sa consommation d'énergie. D'après, l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (ADEME), la température moyenne conseillée est de 19°C. Cette température est considérée comme largement supportable pour un organisme même en position statique. Bien entendu, cela sous-entend de porter des vêtements de saison, comme un pull bien chaud en hiver.

Pour les personnes frileuses qui se disent que cette température est trop basse, il faut savoir que le seuil des 19°C permet de diminuer de manière conséquente les factures d'énergie. En effet, si l'on augmente la température du logement de seulement 1°C, passant de 19°C à 20°C, la consommation de chauffage grimpe de 7 à 8%. Au vu de cette augmentation, il est peut-être plus judicieux d'enfiler des chaussettes en laine et un pull bien chaud.

L'impact de la température avec un système de chauffage au gaz

Le chauffage au gaz possède quelques avantages par rapport au chauffage électrique. Peu polluante et plus économique que l'électricité, cette énergie fossile permet de chauffer un logement de manière efficace. Le système de chauffage au gaz repose une chaudière reliée à un circuit de chauffage central alimentant des radiateurs ou encore un plancher chauffant. De plus, il permet également de produire de l'eau chaude sanitaire.

Avec ce type d'équipement, la température du chauffage a aussi un grand rôle à jouer dans les économies qu'il est possible de faire sur les factures énergétiques. Ici, aussi un seul degré Celsius de différence peut entraîner une consommation plus ou moins importante. Enfin, il est essentiel de bien régler la température de sa chaudière à gaz pour éviter la surconsommation.

1°C supplémentaire augmente en moyenne de 7% la facture de gaz

Tout comme le chauffage électrique, la consommation d'énergie du chauffage au gaz est étroitement liée à la température ambiante qui règne dans un logement. De ce fait, la première chose à faire, si un particulier souhaite faire des économies sur ses factures énergétiques, est de vérifier la température de son habitation. S'il fait plus que 21°C, il peut régler son thermostat pour que son système de chauffage au gaz maintienne une température de 19°C en moyenne. Comme énoncé plus haut, c'est le seuil idéal entre confort et économie d'énergie.

Baisse de température du chauffage et économies.

En abaissant la température du chauffage, les économies s'accumulent.

Il est important de retenir, qu'en moyenne, sur une chaudière au gaz, le fait d'abaisser la température intérieure d'1°C permet d'économiser 7% sur sa facture d'énergie. Parfois, il vaut mieux mettre une paire de chaussettes ou un pull supplémentaire plutôt que d'augmenter la température du chauffage. En plus de faire des économies, cela permet de limiter son impact sur l'environnement.

Quels sont les meilleurs contrats et abonnements gaz parmi les fournisseurs d'énergie ?
À lire aussiComparatif des abonnements de gaz
Lire la suite

Quels sont les critères influençant la consommation d'un chauffage au gaz ?

Pour faire des économies, il est possible de mettre en place d'autres astuces relatives à la température de chauffage. Tout d'abord, il est important de bien paramétrer sa chaudière. Cette étape est essentielle pour que les radiateurs puissent fournir les températures indiquées par le thermostat connecté ou non. En fonction du type de chaudière gaz, il faut :

70°C pour des radiateurs haute température ;

60°C pour des radiateurs moyenne température ;

45°C pour des radiateurs basse température ;

35°C pour un plancher chauffant.

Il est important de respecter ses réglages pour bénéficier du rendement de la chaudière gaz annoncé par le fabricant. Si elle n'est pas bien paramétrée, les gains de consommation promis ne seront pas atteints.

Ensuite, concernant l'eau chaude sanitaire, il est nécessaire de régler sa chaudière gaz entre 45 et 55°C. Normalement, c'est un professionnel qui effectue ces réglages lors de l'installation, d'un dépannage ou d'un entretien obligatoire. Cependant, les particuliers qui souhaitent faire des économies ou augmenter la sensation de confort dans leur logement peuvent ajuster eux-mêmes ces températures.

Comment réduire sa consommation de chauffage ?

Différentes pistes existent afin de réduire la consommation d'électricité ou de gaz liée au chauffage. En premier lieu, des astuces, concrétisés à travers de petites habitudes, peuvent se prendre dans cette perspective. Toutefois, le choix de l'équipement, ainsi que l'utilisation d'autres matériels peuvent faire une profonde différence également.

Conseils pour réduire la consommation liée à la température

En plus de choisir la bonne température dans son logement et de chauffer seulement quand c'est nécessaire, il existe d'autres méthodes pour diminuer sa consommation de chauffage. Voici quelques gestes à appliquer au quotidien qui permettent de faire des économies sur ses factures d'énergie.

Chauffage : comment réduire la consommation ?

Quelques conseils pour réduire la consommation du chauffage.

Bien aérer les pièces : c'est une habitude à prendre tous les jours, même en hiver. Le fait d'aérer les pièces de son logement 10 minutes par jour permet de renouveler l'air et d'évacuer la vapeur d'eau produite par la cuisson, la respiration, etc. Ces paramètres ont une incidence directe sur le chauffage, car l'air humide demande plus d'énergie pour être chauffé, ce qui a pour effet d'augmenter la consommation. Bien entendu, lors de cette opération, il faut réduire le chauffage au minimum.

Éviter les courants d'air : si une porte ou une fenêtre laisse passer de l'air frais, il faut impérativement trouver une solution pour empêcher ce courant d'air. Ils ont un effet direct sur la surconsommation de chauffage et la sensation de confort au sein d'une habitation. Pour boucher les parties laissant entrer l'air, il est possible de placer des joints.

Empêcher la chaleur de s'échapper : il est conseillé de limiter le plus possible les fuites de chaleur au sein même d'un logement. Si la température du chauffage du salon est de 19°C, mais que le couloir est à 17°C, il est recommandé de mettre une séparation entre les deux pièces. Un simple rideau fera l'affaire. Si elles sont séparées par une porte, il faut fermer cette dernière afin d'éviter les fuites de chaleur. La nuit, il faut aussi fermer les volets pour conserver un maximum de la chaleur emmagasinée pendant la journée.

Profiter de la chaleur du soleil : lorsque les températures extérieures sont plus clémentes et que le soleil fait son retour, il faut en profiter. Pendant la journée, il est possible d'ouvrir les volets pour laisser entrer la chaleur du soleil.

Entretenir régulièrement ses équipements : enfin, il est important d'entretenir régulièrement ses équipements. Les radiateurs doivent être dépoussiérés plusieurs fois dans l'année et la chaudière à gaz doit faire l'objet d'un entretien annuel obligatoire, notamment pour éviter les fuites de gaz comme le monoxyde de carbone.

Les applications pour suivre la consommation d'électricité ou de gaz chez les fournisseurs d'énergie.
À lire aussiSuivre sa consommation de gaz et d'électricité
Lire la suite

L’importance d’équipement de qualité pour éviter de trop consommer

Les systèmes de chauffage, qu'ils fonctionnent au gaz ou à l'électricité, sont assez onéreux. Bien sûr, lors d'une rénovation ou d'une construction, il est possible de choisir des équipements peu chers pour faire des économies. Cependant, ce choix n'est pas conseillé. Il est préférable d'investir dans du matériel de qualité pour éviter de trop consommer par la suite. Certes, le coût initial sera plus élevé, mais les économies sur les factures énergétiques réalisées chaque année rentabiliseront vite l'achat d'un matériel plus performant.

Pour un mode de chauffage à l'électricité, il est souvent recommandé de privilégier les radiateurs électriques à inertie. Leur coût est certes plus élevé que la moyenne, il faut compter entre 400 et 1500€ pour un radiateur, mais ils offrent un meilleur confort thermique. De plus, ils sont moins énergivores que les convecteurs électriques. Enfin, ils sont dotés de thermostats programmables et de systèmes à accumulation qui permettent d'avoir le contrôle sur sa consommation au quotidien. De belles économies sur ses factures de chauffage en somme.

En ce qui concerne le mode de chauffage au gaz, il est aussi important de s'équiper de matériel performant et de qualité. De base, le gaz est un mode de chauffage qui allie confort thermique et économie. Cependant, cette énergie s'adapte à plusieurs types de matériels comme les chaudières à condensation, les radiateurs ou les planchers chauffants. Le premier équipement possède plusieurs atouts. La chaudière à haute performance énergétique est certes plus onéreuse, mais elle permet de réaliser jusqu’à 30% d’économies d’énergie en comparaison à une chaudière traditionnelle.

Les climatisations réversibles, une alternative consommant moins

Les climatisations réversibles apparaissent de plus en plus comme un système de chauffage à part entière. Leur coût élevé s’explique par le fait qu’elles produisent du froid pour rafraîchir l’habitation en été et de la chaleur pour la chauffer en hiver. Également appelée pompe à chaleur air/air, c’est un matériel de qualité qui consomme moins et qui est écologique.

En comparaison à un système de chauffage électrique classique, les climatisations réversibles consomment entre 25% et 40% moins. Cette performance s’explique simplement par le fait que la pompe à chaleur air/air extrait les calories de l’air extérieur, une ressource écologique et gratuite, pour chauffer le logement. La seule dépense en électricité sert donc à faire fonctionner le compresseur. Ainsi, ce type d’appareil consomme 4 fois moins d’énergie qu’un radiateur électrique classique pour produire la même quantité de chaleur. Une alternative vraiment très intéressante donc. D’autant plus que le financement de ce matériel peut ouvrir à des aides de l’Etat pour les revenus les plus bas.

Quels sont les fournisseurs d'énergie et d'électricité pas cher ?
À lire aussiChoisir un abonnement d'électricité pas cher
Lire la suite
Cet article vous a-t-il été utile ?
Oui
Non
0 votes

-20% sur l'électricité et le gaz !

Plus vous serez nombreux, plus l'offre d'énergie négociée sera competitive pour des économies garanties !

Je cherche

Suivant

Les bons plans du moment

TotalEnergies Offre
Ovo Energy Electricité
Total Direct Energie
Total Direct Energie