L'essentiel sur la transition énergétique

La transition énergétique est l'un des objectifs formulés par le gouvernement français afin de réduire l'impact environnemental des offres des fournisseurs. Par ce biais, les consommateurs accèdent à de l'énergie renouvelable, permettant d'utiliser du gaz ou de l'électricité de manière écoresponsable.

Les éléments à retenir au sujet de la transition énergétique sont notamment :

les opérateurs favorisent la transition en injectant sur le réseau de l'énergie renouvelable ;

celles-ci sont tirées d'énergie solaire, hydraulique, éolienne, ou de gaz bio ;

l'objectif, à terme, est de minimiser l'émission de gaz à effet de serre.

La transition énergétique est une notion très présente de nos jours lorsqu’ils s’agit d’aborder le thème de la fourniture et de la production de l’énergie. De ce fait, la plupart des opérateurs énergétiques se mettent à commercialiser des offres vertes, aussi bien pour le gaz que pour l’électricité. En somme, la transition énergétique désigne toutes les actions et dispositions mises en place par les fournisseurs d’énergie et l’État afin de rendre la consommation d’énergie plus écologique.

Autrement dit, la transition énergétique consiste à produire et consommer davantage d’énergie verte afin de réduire l’empreinte CO2 du pays. Cette tendance apparaît principalement face à la fatalité du réchauffement climatique, obligeant de nombreux pays à revoir leurs habitudes de consommation. Pour l’électricité et le gaz, cela signifie donc consommer différemment, à partir d’énergies renouvelables.

Origine et enjeux de la notion de transition énergétique

La transition énergétique se réfère à tous les changements devant être opérés dans le secteur de l’énergie pour tendre vers un mode de consommation davantage écologique. Pour ce faire, la transition énergétique doit prendre part aux différentes stratégies de développement durable mises en place par les gouvernements.

Ainsi, en ce qui concerne tout particulièrement la fourniture d’énergie, la transition s’opère en privilégiant les énergies dites vertes, l'électricité renouvelable et le gaz biométhane. En injectant de plus en plus ces formes d'énergies sur les réseaux de distribution, l’impact carbone du territoire se verra normalement fortement réduit.

La transition énergetique, un élément essentiel pour favoriser l'écologie

Écologie rime avec énergie grâce aux moyens de la transition énergétique.

À quand remonte l'apparition du concept de transition énergétique ?

Dans un premier temps, il convient de garder à l’esprit que la notion de transition énergétique est avant tout concept. La notion fait surface en 1980 en Allemagne et en Autriche. Le but premier, est de passer progressivement sur des énergies plus propres que le nucléaire et le charbon d’un point de vue de l’écologie. Les énergies privilégiées dans le cadre de la transition énergétique sont donc :

éolienne ;

hydraulique ;

solaire avec des installations photovoltaïques ;

géothermique ;

marémotrice.

L’utilisation de ces nouvelles formes de production d’énergie a pour but de les injecter directement dans les réseaux nationaux de distribution. De cette manière, la consommation d’énergie des particuliers produit nettement moins de gaz à effet de serre. En outre plus il y a d’énergie renouvelable dans les réseaux nationaux, moins il y a de besoin en production d’énergie fossile. C’est bien là que réside le principe de la transition énergétique.

Quelles sont les énergies favorisant la transition énergetique ?

La transition énergétique passe par des moyens de production spécifiques.

De ce fait, l’apparition du concept de transition énergétique permet de répondre à de nombreux enjeux :

diminution des gaz à effet de serre nocifs pour l’environnement et responsables du réchauffement climatique ;

amoindrissement de la consommation d’énergie chez les particuliers ;

protection de la population en abandonnant les modes de production très dangereux tels que les centrales nucléaires ;

réductions des inégalités de l’accès à l’énergie avec la mise en avant de l’autoconsommation à base d’énergies renouvelables.

En France, les objectifs ci-dessus sont validés au travers de la promulgation d’une loi le 17 août 2015 relative à la transition énergétique.

Concrètement, les objectifs du texte de loi sont les suivants :

réduire la consommation énergétique d’énergies fossiles ;

augmenter la part d’énergies renouvelables ;

obtenir une part de 50% de nucléaire d’ici 2025 ;

amoindrir les émissions de gaz à effet de serre ;

réduire la consommation énergétique générale.

La compensation carbone dans les offres des fournisseurs
À lire aussiCompensation carbone : définition
Lire la suite

Pourquoi tendre vers une transition énergétique en France ?

La transition énergétique laisse entrevoir de nombreux enjeux économiques, écologiques et sociétaux. Aujourd’hui, la notion est au centre de toutes les préoccupations politiques, et fait couler beaucoup d’encre du côté des médias. Les particuliers, quant à eux, ont tendance à beaucoup plus tendre vers des fournisseurs d’énergie verte.

Ainsi, bien que les enjeux et les objectifs d’une transition énergétique soient nombreux, le sujet principal est celui de l’écologie et de la sécurité nationale. En France, l’électricité dépend énormément du nucléaire, une énergie fossile hautement dangereuse en cas de problème, sans parler des déchets hautement toxiques pour l’environnement.

Autrement, voici les principaux enjeux et objectifs d’une transition énergétique en France :

le climat : les énergies fossiles sont la cause principale du réchauffement climatique, et ce à cause d’émanations de gaz à effet de serre lors de la production et lors de la consommation de ces énergies ;

l’écologie : le but de la transition énergétique est de réduire les émanations toxiques globales de tous les modes de production d’énergies fossiles. Par exemple, les usines à charbon émettent des particules fines toxiques pour l’humain et l’environnement ;

réduction des déchets : le processus de transition énergétique permet à la longue de réduire considérablement les déchets, notamment ceux produits par les producteurs d’énergies fossiles ou nucléaires ;

sécurité et santé nationale : la pollution de l’air aujourd’hui est fortement liée à la production d’énergies fossiles, de nouveau à cause des particules fines. Ces petites particules sont la cause de cancers et autres maladies graves. Produire moins d’énergie fossile, c’est donc protéger la santé de tous.

À noter qu’en France, l’enjeu principal est de petit à petit délaisser le nucléaire, cette énergie au centre de nombreux débats écologistes.

Quels sont les enjeux et objectifs de la transition énergetique ?

La transition énergétique dessert des objectifs favorisant l'écoresponsabilité des consommateurs.

Les meilleures offres pour un contrat d'électricité verte
À lire aussiLes offres d'électricité verte chez les fournisseurs
Lire la suite

Quelles sont les énergies renouvelables au service de la transition énergétique ?

De nos jours, de plus en plus de productions d’énergie renouvelable apparaissent sur le territoire. Cela s’explique notamment par des textes de loi qui permettent de bénéficier de subventions, sous certaines conditions, pour la mise en place d’une installation d’énergie verte.

En outre, certains fournisseurs d’énergie alternatifs, tels que Planète Oui, encouragent les consommateurs à opter pour l’autoconsommation. Ce mode de fonctionnement permet aux individus en ayant la possibilité de s’auto-suffire en termes d'énergie, et ainsi participer à la transition énergétique du pays.

Les modes de production d’énergies renouvelables sont aujourd’hui relativement variés. Pour l’électricité, de l’énergie verte peut être obtenue à partir des :

éoliennes : grâce à la force du vent, de grandes pales s’avèrent actionnées afin de transmettre de l’énergie à un générateur qui convertit le tout en électricité ;

barrages hydrauliques : ici, c’est la force de l’eau qui permet d’obtenir un courant électrique. Différents types de barrages hydroélectriques existent, tous permettant d’obtenir de l’énergie verte à partir de courants d’eau ;

panneaux photovoltaïques : le soleil est indéniablement l’énergie du futur, puisque celle-ci n’est pas prête de s’épuiser.

En ce qui concerne le gaz, la production de biogaz est encore peu répandue en France, mais certains sites existent tout de même. Ici, un seul type d’énergie : le gaz biométhane. Cette forme de gaz s’obtient par la macération de déchets organiques et ressemble très fortement au gaz naturel, puisqu’ils sont tous les deux composés majoritairement de méthane.

Quels sont les avantages et les inconvénients de la transition énergétique ?

Dans l’ensemble, il est évident que la transition énergétique est foncièrement bénéfique pour beaucoup d’aspects de la société. En outre, il s’agit aujourd’hui d’une obligation de tendre davantage vers les énergies renouvelables, étant donné que les ressources s’épuisent et que le réchauffement climatique ne fait qu’empirer.

En revanche, les installations d’énergie renouvelables dépendent la plupart du temps des conditions météorologiques, les rendant ainsi relativement instables. De fait, il convient d’établir quels sont les avantages et les inconvénients de la transition énergétique.

Quels sont les avantages de la transition énergétique ?

Le premier des avantages induits par la transition énergétique est bien évidemment d’ordre écologique. Moins il y a de productions d’énergies fossiles, moins il y a de gaz à effet de serre. En outre, les particules fines des usines à charbon sont vouées à fortement diminuer, voire à disparaître, un autre facteur édifiant de ce mouvement sociétal écologiste.

Autrement, les avantages sont tout aussi nombreux que variés et concernent tous les domaines de la société :

les énergies éoliennes et hydrauliques coûtent moins cher que certaines énergies conventionnelles, en prenant en compte les impacts sur l’environnement et la pollution de l’air ;

l’approvisionnement en énergie coûte considérablement moins cher sur le long terme ;

au niveau national, un accroissement de la richesse peut s’observer grâce à l’arrêt de l’importation des énergies fossiles ;

mise à bas des conflits liés aux ressources, comme cela a été le cas en Irak pour le pétrole ;

une plus grande indépendance économique vis-à-vis de nombreux pays exportateurs d’énergies fossiles ;

une réduction notable des gaz à effet de serre et donc du réchauffement climatique ;

aucun risque d’explosion de centrales nucléaires ou de centrales à charbon ;

les déchets radioactifs cessent d’être un problème, puisqu’ils ne sont plus produits ;

plus aucune destruction de l’environnement liée à l’extraction du gaz naturel.

Quels peuvent être les inconvénients d’une transition énergétique ?

Bien que cela puisse paraître étonnant, la transition énergétique ne comporte pas que des avantages. En réalité, la mise en place d’un fonctionnement entièrement basé sur les énergies renouvelables est relativement risqué et coûteux. De plus, pour parvenir à une transition énergétique complète, d’importants travaux d’aménagement doivent être mis en place, sans parler des moyens à déployer pour de nombreux pays déjà précaires en termes d’énergie.

Ainsi, voici les principaux inconvénients induits par une transition énergétique dans le monde actuel :

les énergies renouvelables, quelles qu’elles soient, dépendent exclusivement des conditions météorologiques ;

pour pallier l’instabilité des énergies renouvelables en termes d’approvisionnement, un système de stockage doit être mis en place. Or, les besoins de stockage nécessaires sont incompatibles avec les ressources mondiales actuelles ;

concernant le stockage, certaines techniques obligent à bénéficier de beaucoup d’espace, parfois indisponible dans certains pays ;

une concurrence peut émerger entre les pays producteurs de biocarburants et les pays producteurs de produits d’alimentation. En effet, les prix des terres agricoles peuvent potentiellement augmenter ;

les coûts de production de l’énergie renouvelable se reportent sur l’ensemble des consommateurs, étant donné que peu de concurrence existe sur le marché pour l’électricité renouvelable ;

la transition énergétique telle qu’elle est pensée aujourd’hui ne concerne que les pays développés, créant ainsi de nouveau de fortes inégalités.

En somme, bien que majoritairement positive, la transition énergétique entraîne de gros coûts de mise en place. De plus, de nombreux paramètres doivent être pris en compte pour que les choses se réalisent de la manière la plus juste possible.

L'électricité hydraulique
À lire aussiQu'es-ce que l'électricité hydraulique ?
Lire la suite

Souscrire une offre d’énergie verte favorisant la transition énergétique

Les particuliers peuvent, à leur échelle, décider de se tourner vers des solutions davantage écologiques pour la consommation d’énergie. De fait, de nombreux acteurs se lancent de plus en plus dans la commercialisation d’offres d’énergie verte. Cela concerne principalement l’électricité, mais quelques opérateurs énergétiques proposent également des contrats donnant accès à du gaz biométhane.

L’acteur énergétique possédant le plus de choix à ce niveau-là n’est autre que le fournisseur Ilek. Les consommateurs peuvent choisir leur producteur d’énergie, que ce soit pour le gaz ou pour l’électricité. Toutes les offres sont à base d’électricité et/ou de gaz 100% d’origine renouvelable.

Autrement, d’autres acteurs existent également et permettent de participer à la transition énergétique :

Fournisseur d’énergie Offre
ilek Toutes les offres
Wekiwi Remises sur le kWh et le digital
Planète Oui Eco, Safe et Temps Réel + possibilité de souscrire au gaz bio en tant que client électricité
Total Direct Energie 10% de gaz vert et une remise sur le kWh
Iberdrola Gaz 100% compensé carbone + remise sur le kWh
Ohm Énergie Option compensation carbone + remise sur le kWh
EkWateur Gaz bio 5 ou 100%, petits producteurs locaux

À noter que la compensation carbone ne donne pas accès à du gaz biométhane. Le fournisseur d’énergie s’engage simplement à acheter des crédits carbone à hauteur de la consommation de gaz de ses clients. La plupart du temps, les opérateurs énergétiques annoncent 100% de compensation, mais cela peut parfois être moins.

Conseils de MaPetiteEnergie

Étant donné que le gaz bio est aujourd’hui peu répandu, les opérateurs énergétiques proposant de telles offres sont moins nombreux que pour l’électricité verte. En revanche, justement par rapport à la transition énergétique, cela risque de changer et de plus en plus de fournisseurs d’énergie proposeront alors des offres de gaz biométhane aux particuliers.

Cet article vous a-t-il été utile ?
Oui
Non
0 votes
Mint Energie
Total Direct Energie