Contrats de gaz vert chez les fournisseurs d'énergieAujourd’hui, de plus en plus de consommateurs semblent éveillés à la réalité écologique. Pour cette raison, de nombreux fournisseurs de gaz se positionnent en tant que fervents supporters de la transition énergétique. À ce titre, bon nombre d’opérateurs énergétiques disposent d’une offre de gaz vert. D’autre part, certains fournisseurs alternatifs font leur apparition sur le marché du gaz écologique en commercialisant des gammes de biogaz ou biométhane. Ces derniers sont en réalité ceux que l’on pourrait considérer comme fournisseurs de gaz “vraiment verts”.

Concernant les autres fournisseurs, la plupart se lancent dans la commercialisation de gaz vert uniquement compensé carbone. Comment identifier les vraies offres de biogaz ? Qui sont les principaux acteurs sur ce marché naissant et où se situe leur gamme de tarifs ? Autant de questions auxquelles il convient de répondre afin de mettre la main sur le fournisseur biogaz le moins cher.

Contrat de biogaz, gaz vert : comment choisir la meilleure offre ?

  • Abonnements gaz
TTC/and'économie possible
kWh/ande consommation de gaz
code postal
Filtres
  • Fournisseur
  • Offre
  • Description / Option
  • Prix

De nombreux fournisseurs de gaz proposent aujourd’hui des contrats de gaz verts aux consommateurs. Cependant, il peut paraître difficile de s’y retrouver dans toutes les dénominations, car, en effet, le biogaz et le gaz vert ne désignent pas réellement la même chose. Le gaz vert concerne davantage les fournisseurs de gaz achetant des crédits carbone afin de compenser la consommation des usagers. Le biogaz, ou gaz biométhane est un gaz produit à partir de ressources renouvelables. À ce titre, les fournisseurs de gaz vert et de biogaz sont maintenant quelques uns à proposer des offres de gaz vert pas chères.

Quelle offre de gaz vert choisir parmi les fournisseurs d'énergie ?

Aujourd'hui, le gaz vert prend de plus en plus de place dans la consommation des particuliers.

Quels sont les fournisseurs de gaz vert et de biogaz les moins chers ?

Dans un premier temps, il convient de garder à l’esprit que les dénominations gaz vert et gaz biométhane ou biogaz ne définissent pas la même chose. Le gaz vert doit normalement désigner également le gaz biométhane. Or, les fournisseurs employant cette terminologie se réfèrent davantage à du gaz compensé en carbone. Autrement dit, les fournisseurs de gaz vert commercialisent des offres de gaz naturel avec une compensation en achat de crédits carbone par la suite. Les fournisseurs de gaz biométhane, ou biogaz, proposent des gammes faites à partir de gaz 100% vert issu de ressources renouvelables.

Aujourd’hui, les acteurs sur ce nouveau marché de la transition écologique sont nombreux. Voici ceux proposant les meilleurs tarifs pour des contrats de gaz vert et biogaz pas chers :

Les fournisseurs de gaz vert et gaz biométhane les moins chers
Fournisseur Offre Prix de l’abonnement TTC
Prix au kWh TTC Avantage  Offre
Total Direct Energie 10% de biogaz 8,49 € à
20,74 €/mois
de 0,0722 à 0,0479 € 2% de remise sur le prix du kWh Voir
ENI Astucio Planète, 100% gaz compensé en carbone de 10,53 à
23 €/mois
 de 0,07477 à 0.04955 € Prix bloqué 3 ans durant, uniquement révisable à la baisse Voir
Ilek Gaz bio 100% écologique prix fixe ou indexé de 8,48 à
20,72 €/mois
0,0735 € ou
0,0488 €
Gaz biométhane à 100% en provenance de producteurs de gaz locaux Voir
Gaz de Bordeaux 33% de gaz biométhane 8,62 à 21,26 €/mois 0,0571 à 0,0851 € Prix fixe pendant deux ans Voir
Iberdrola Digigaz, 100% compensé en carbone de 9,02 €/mois à 20,85 €/mois 0,045622 € à 0,06822€ 12% de remise sous réserve d'adhésion à facture électronique et prélèvement bancaire Voir
EkWateur 5% ou 100% gaz vert 25,71 €/mois ou 25,72/mois 0,0455 € ou
0,0590 €
Possibilité de bénéficier de biogaz à 100% Voir

À noter que les tarifs du gaz évoluent en fonction de la zone d’acheminement. Au même titre que pour les abonnements de gaz naturel, les prix au kWh et de l’abonnement peuvent donc légèrement évoluer en fonction de la localisation et des habitudes de consommation.

Quel fournisseur propose le contrat de gaz pas cher le plus avantageux ?
À lire aussiComparatif des contrats de gaz les moins chers
Lire la suite

Biogaz, gaz biométhane, gaz vert et gaz compensé carbone : définition de ces gaz écologiques

Avant de se lancer dans l’aventure du gaz écologique, il convient peut-être de correctement distinguer les différents types présents sur le marché. Comme précédemment évoqué, la dénomination de gaz vert recouvre de nombreux termes. Bien que cette appellation puisse définir le gaz biométhane, c’est généralement le gaz compensé carbone qu’elle désigne. En outre, les utilisations faites par les fournisseurs de gaz vert ne sont pas les mêmes.

Quel est le principe du biogaz, l’énergie renouvelable en plein essor ?

En réalité, le gaz vert ne devrait définir que le biogaz ou gaz biométhane. Ce type de gaz est tout simplement une énergie renouvelable obtenue à partir de la méthanisation. Autrement dit, le gaz bio se produit à partir de la fermentation de matières organiques dans un milieu fermé manquant d’oxygène. Les déchets utilisés pour la méthanisation du biogaz proviennent de différentes sources, mais en France ce sont principalement des ordures ménagères, les boues de stations de dépuration ou encore de déchets issus du monde agricole.

Au niveau de sa composition, le biogaz contient environ 60% de méthane et 40% de gaz carbonique. Il s’agit donc d’un bon compromis par rapport au gaz naturel qui est composé, quant à lui, à 99% de méthane. Dans le cadre d’un abonnement à 100% de gaz vert, les opérateurs énergétiques injectent directement la consommation des usagers sur le réseau de gaz français. De cette manière, le biogaz prend de plus en plus de place sur le réseau et la transition énergétique peut prendre réellement forme.

Quel gaz vert pour circuler en voiture avec un fournisseur d'énergie ?

Le gaz vert biométhane peut alimenter les véhicules routiers.

Quelles sont les différences entre le biogaz/gaz biométhane, le gaz vert et le gaz compensé carbone ?

Biogaz, gaz biométhane, gaz vert et gaz compensé carbone : tous ces termes parlent de la même chose, mais disposent-ils vraiment des mêmes définitions ? Pour certains, l’origine est la même, tandis que pour d’autres, la nuance s’avère un peu plus complexe.

Pour commencer, le biogaz et le gaz biométhane sont en réalité un seul et même type de gaz. Le biogaz prend la forme naturelle obtenue suite à la fermentation de matières organiques en tous genres. Le gaz biométhane, ce n’est en fait que la version travaillée et épurée du biogaz. Au même titre que le gaz naturel après extraction, le biogaz doit être purifié afin d’enlever toutes les impuretés présentes dans les déchets habituellement.

Viennent ensuite le gaz vert et le gaz compensé carbone. Dans le jargon de la fourniture d’énergie, le gaz vert et l’énergie verte en général veut tout et rien dire. Une offre de gaz vert peut aussi bien contenir 5% de biogaz injecté sur le réseau que 100%. De plus, les fournisseurs de gaz sont très nombreux à définir leurs offres de “vertes” lorsque la consommation de gaz des usagers s’avère simplement compensée par l’achat de crédits carbone.

Pour résumer :

le biogaz et le gaz biométhane désignent le même type de gaz sous deux formes différentes ;

le gaz vert peut aussi bien définir un contrat incluant seulement 2% de biogaz qu’un offre vraiment écologique ;

le gaz compensé carbone est souvent ramené à l’appellation de gaz vert.

Faut-il choisir un contrat gaz naturel ou gaz vert et biogaz ?
À lire aussiQuelles différences entre le gaz naturel ou le biogaz ?
Lire la suite

Quels éléments influent sur le prix final des contrats gaz vert ?

Le prix final des abonnements au gaz vert dépendent de divers facteurs. Premièrement, le tarif d’achat du gaz va fortement influencer le prix du contrat. De ce fait, le tarif même de l’achat dépend de deux facteurs : le genre et la taille de l’installation du fournisseur de gaz ainsi que la nature des déchets utilisés. Ainsi, selon les opérateurs énergétiques, le tarif d’achat évolue et donc le prix de l’abonnement aussi.

Autrement, le prix du gaz vert est calculé presque de la même manière que le gaz naturel. Les paramètres entrant donc en compte dans le calcul du prix des abonnements s’avèrent presque identiques. La seule différence réside dans le fait que les offres contenant du biogaz sont exonérées de la TICGN qui ne concerne que le gaz naturel.

Voici comment se compose donc le prix d’un abonnement au gaz vert :

TVA : 5,5% sur l’abonnement mensuel et la CTA, 20% sur le kWh de consommation ;

Fourniture d’énergie à hauteur de 51% ;

Acheminement et stockage du biogaz : 28%.

En outre, la provenance du gaz vert peut potentiellement avoir une influence sur le prix final. Un biogaz produit localement, en France, pas des petits producteurs locaux d’énergie peut potentiellement davantage chiffrer. Enfin, la qualité et la quantité de gaz vert injecté dans le réseau gazier pèse énormément sur la balance. Une offre de gaz vert avec 5% de gaz biométhane reversé dans le réseau de gaz est forcément moins coûteuse qu’un contrat à 100% écologique.

Le biogaz : une énergie qui coûte vraiment plus cher ?

Le procédé de production du biogaz s’avère davantage écologique, mais beaucoup plus contraignant en termes de coût. Lorsque les producteurs de gaz naturel se mettent à produire leur propre gaz vert, cela ne leur demande pas énormément de moyens, puisque ces derniers disposent d’emblée du matériel nécessaire. Or, quand la production vient de l’initiative d’un petit producteur, le montant de la production augmente très vite car la production de biogaz nécessite tout de même de grands moyens.

En réalité, le gaz biométhane n’est pas réellement plus cher que le gaz naturel. Il suffit de comparer toutes les offres de gaz vert avec celles au tarif réglementé. Il paraît ainsi évident que les prix ne sont pas si éloignés que cela. Le seul fournisseur de gaz vert pratiquant des prix relativement disparates pour ses abonnements n’est autre qu’ekWateur. La plupart du temps, les opérateurs énergétiques tentent de proposer un abonnement à prix indexé et un prix du kWh se rapprochant au maximum du tarif réglementé.

Comparaison d’un fournisseur de biogaz avec les tarifs réglementés du gaz
ilek – prix de l’abonnement mensuel TTC (6 MWh) – Zone 1 ilek – prix au kWh TTC (6 MWh) – Zone 1 Tarif réglementé – abonnement mensuel TTC (6 MWh) – Zone 1 Tarif réglementé – prix au kWh TTC (6 MWh) – Zone 1
9,00 € 0,0687 € 10,13 € 0,0740

Le gaz vert : quelles différences selon le fournisseur de gaz sélectionné ?

Une chose apparaît comme certaine : la notion de gaz vert ne doit vraiment pas être prise à la légère. Comme précédemment survolé, de nombreux fournisseurs se targuent de vendre une offre d’énergie verte sous couvert d’achat de crédits carbone. Autrement, d’autres fournisseurs d’énergie proposent des pourcentages parfois questionnables de biogaz injecté sur le réseau par rapport à la consommation de leurs clients. Pour toutes ces raisons, le choix d’un fournisseur de biogaz doit se faire en connaissance de cause et pas seulement par rapport à l’aspect financier.

En toute transparence, de nombreux opérateurs énergétiques jouent beaucoup sur l’aspect marketing qu’implique la notion de “gaz vert” ou “énergie verte”. Dans un monde de plus en plus conscient des déboires écologiques à rattraper, notamment au niveau de la consommation d’énergie, les fournisseurs ont tout intérêt à proposer ce type d’offres. De cette manière, les contrats de gaz correspondent point par point aux préoccupations actuelles des consommateurs. Malheureusement, la plupart du temps la démarche est bien loin d’être honnête. Concrètement, cela se dénomme du greenwashing, verdissage ou écoblanchiment en français.

De toutes les manières, lorsqu’il s’agit de sélectionner un fournisseur de gaz vert, voici ce qui doit principalement attirer l’attention :

le type d’offre : est-ce vraiment une offre proposant du biogaz ou simplement une compensation carbone  ;

le prix du kWh à la consommation ainsi que celui de l’abonnement ;

la provenance du gaz vert et surtout la quantité de ce dernier : à combien s’élève le pourcentage de biométhane injecté dans le réseau ;

les différentes qualités d’un fournisseur d’énergie : service client, modes de paiement acceptés.

Les meilleures offres pour un contrat d'électricité verte
À lire aussiChoisir le bon fournisseur d'électricité verte
Lire la suite

Changer gratuitement de fournisseur pour un contrat de gaz vert

À l’instar des offres de gaz naturel ou de celles proposant de l’électricité, le changement de fournisseur est une procédure relativement simple. Les consommateurs souhaitant améliorer leur mode d’approvisionnement du gaz peuvent donc bien évidemment se tourner à tout moment vers un contrat gaz vert. Pour ce faire, rien de plus simple : il faut contacter le futur fournisseur de biogaz afin de souscrire une nouvelle offre.

De ce fait, aucune résiliation n’est à prévoir avec l’ancien fournisseur de gaz naturel. Le changement de fournisseur est réellement la solution idéale pour tous les usagers ne souhaitant pas s’embarrasser d'innombrables démarches.

Ainsi, les deux seules préoccupations des utilisateurs sont :

la facture de clôture de contrat du précédent abonnement au gaz naturel ;

le choix de l’opérateur énergétique proposant une offre de gaz biométhane.

Afin d'aiguiller tous ses lecteurs à la recherche d’un contrat gaz plus écologique, MaPetiteEnergie dispose d’ailleurs d’un comparateur. Les meilleurs contrats gaz vert s’avèrent indéniablement au rendez-vous.

Changer de fournisseur d'énergie pour une offre de gaz vert ou biogaz.

Comment changer de fournisseur pour une offre de gaz vert ?

Une fois que le fournisseur de gaz vert est trouvé, une simple souscription s’avère suffisante pour pouvoir rompre le précédent contrat. Que ce soit par téléphone, formulaire en ligne ou même par chat, les consommateurs doivent fournir certaines informations :

le numéro PCE ou Point de Comptage et d’Estimation pour trouver le compteur de gaz ;

coordonnées personnelles du titulaire de la ligne ;

adresse du logement, avec l’étage et le numéro de l’appartement le cas échéant.

De plus, la procédure de changement de fournisseur est 100% gratuite et peut intervenir à n’importe quel moment du contrat préalablement souscrit. Tous les contrats des fournisseurs d’énergie sont, en effet, sans engagement de durée et sans frais de résiliation.

Au cours d'un déménagement, les clients peuvent changer de contrat gaz aisément.
À lire aussiChanger facilement de fournisseur de gaz en quelques clics
Lire la suite
Cet article vous a-t-il été utile ?
Oui
Non
0 votes
Mint Energie
Total Direct Energie