Contrat énergie, gaz ou électricitéLes acteurs sur le marché de la fourniture de gaz naturel sont aujourd’hui très nombreux. De ce fait, le fournisseur historique Engie n’est plus le seul à proposer des offres de gaz. Divers fournisseurs de gaz alternatifs disposent d’une place de plus en plus importante sur le marché de cette énergie existant depuis de très nombreuses années. À cet égard, les contrats d’abonnement au gaz naturel ne présentent pas tous la même forme et les tarifs sont très variables en fonction de l’opérateur énergétique. En réalité, la tarification de base, à savoir les taxes et l’abonnement sont assez similaires d’un fournisseur à l’autre.

En revanche, les remises appliquées diffèrent complètement d’un opérateur à l’autre. Comment bien choisir un fournisseur de gaz naturel et quelles sont les différentes options disponibles ? Zoom sur les modalités d’un contrat gaz et sur les subtilités existant chez les fournisseurs d’énergie.

Contrat de gaz naturel : quel est le meilleur fournisseur de gaz ?

  • Abonnements gaz
TTC/and'économie possible
kWh/ande consommation de gaz
code postal
Filtres
  • Fournisseur
  • Offre
  • Description / Option
  • Prix

En réalité, la question de savoir quel est le meilleur fournisseur de gaz devrait se poser au pluriel. Comme précédemment mentionné, les acteurs sont nombreux sur le marché de la fourniture de gaz. De ce fait, chaque opérateur énergétique dispose d’une offre pouvant convenir à un certain type de consommateur. La réelle question est de savoir quel est le critère permettant d’avancer qu’un fournisseur de gaz naturel est le meilleur : tarifs, éthique, types de contrats ?

Quels sont les meilleurs contrats et abonnements gaz parmi les fournisseurs d'énergie ?

Qui propose, parmi les fournisseurs d'énergie, le contrat d'énergie le plus adapté à votre consommation ?

Le prix : l’un des critères les plus recherchés dans un contrat gaz

Dans un premier temps, il convient de se pencher sur les fournisseurs d’énergie proposant les offres de gaz les moins chères. Les consommateurs souhaitent généralement réaliser des économies et se tourne ainsi vers les fournisseurs proposant les abonnements de gaz les moins chers. Les fournisseurs d'énergie mettent en avant de multiples avantages et promotions afin de se démarquer les uns des autres.

Fournisseur de gaz Cdiscount Energie Total Direct Energie ENI Wekiwi
Offre Gaz 10% moins cher que le tarif réglementé Offre Online, 10% de remise sur le kWh de gaz Webeo avec 15% de réduction sur le prix du gaz WekiWEB Gaz, avec deux remises après une année
Avantage Prix bloqué pendant 2 ans Contrat 100% en ligne Prix du gaz naturel bloqué pendant un an 0,045€/kWh de remise au bout d'un an
Offre
Voir Voir Voir Voir

Les fournisseurs de gaz susmentionnés sont actuellement les plus compétitifs en termes de prix au kWh. Généralement, le prix du kWh est bien en dessous du tarif dit réglementé grâce à des remises spéciales valables 1 an. Certains fournisseurs proposent également des tarifs fixes pendant plusieurs années afin de ne pas être impacté par les variations de prix du gaz.

Quel fournisseur propose le contrat de gaz pas cher le plus avantageux ?
À lire aussiComparatif des contrats de gaz les moins chers
Lire la suite

Les meilleurs fournisseurs de biogaz ou gaz vert

Ensuite, pourquoi pas ne pas s’intéresser aux fournisseurs de gaz les plus écologistes ? Cela devient un critère de choix de plus en plus présent chez les consommateurs. Les individus prennent conscience de la réalité du monde actuel et souhaitent tout simplement consommer davantage vert :

Fournisseur de gaz vert Ilek Total Direct Energie ENI Iberdrola
Offre 4 producteurs de gaz bio au choix Offre verte Astucio Planète Digigaz
Avantage Biogaz 100% renouvelable et local
  • 10% de gaz vert
  • 2% de réduction/kWh HT
  • 100% gaz compensé carbone
  • Prix HT bloqué révisable à la baisse
  • 100% gaz compensé carbone
  • 12% de remise sur le prix du kWh HT
Offre
Voir Voir Voir Voir

Ces acteurs sont, pour l’instant, ceux proposant les contrats de gaz bio les plus intéressants. Les tarifs ne s’avèrent pas non plus excessifs et les consommateurs peuvent ainsi profiter d’une consommation éthique et écologique tout en faisant des économies.

Contrats de gaz vert chez les fournisseurs d'énergie
À lire aussiComparaison des abonnements de gaz vert
Lire la suite

Prix fixe du gaz : les contrats les plus avantageux

Le dernier des paramètres pouvant entrer en ligne de mire pour choisir un fournisseur de gaz est le type de contrat. Plus concrètement, la période de fixité du prix du gaz permet de réaliser de nombreuses économies, puisque parfois le prix du gaz ne bouge pas pendant 4 ans. À ce titre, certains fournisseurs proposent de très grandes périodes de fixité du prix du gaz :

Fournisseur de gaz naturel à prix fixe Cdiscount Energie ENI Vattenfall Sowee
Offre Gaz – Prix bloqué pendant 2 ans Astucio Éco et Astucio Planète Gaz Fixe 36 mois Offre Gaz
Avantage 10% de remise sur le prix du kWh HT Tarif bloqué pendant 3 ans uniquement révisable à la baisse 10% de remise sur le tarif réglementé à la souscription Prix HT bloqué pendant 3 ans
Offre
Voir Voir Voir Voir

Ces fournisseurs de gaz naturel ne proposent pas nécessairement de remise sur leurs tarifs, mais les périodes de fixité du prix du gaz permettent de rester tranquille pendant un long laps de temps. De plus, le prix de l’énergie évolue de manière récurrente, un contrat à prix fixe permet donc d’échapper aux éventuelles augmentations.

Les contrats de gaz : des promotions et bons plans sur les abonnements
À lire aussiLes promotions du moment sur les abonnements gaz
Lire la suite

Contrat de gaz : comment ça marche et comment se tourner vers le bon contrat ?

L’élection d’un contrat gaz dépend en réalité de plusieurs choses. Premièrement, les habitudes de consommation doivent être prises en compte. Un grand consommateur de gaz naturel n’aura pas les mêmes besoins qu’un petit consommateur seul, par exemple.

D’autre part, le budget doit également être un vecteur de décision. De nombreuses offres de gaz naturel existent, parfois à des prix très compétitifs. Pour toutes ces raisons, il convient d’établir son profil de consommateur afin de pouvoir se tourner vers le contrat gaz le plus adapté.

Comment estimer sa consommation de gaz naturel ?

Pour calculer une consommation de gaz naturel, il suffit simplement de se concentrer sur ses habitudes de consommation. Par ailleurs, en fonction de l’utilisation faite du gaz naturel au sein du foyer, la consommation d’énergie peut être plus ou moins élevée.

Voici les paramètres à prendre en compte pour l’estimation de la consommation d’énergie :

surface du logement en m2 : plus une habitation s’avère grande, plus la consommation de gaz est élevée ;

type de logement : un appartement est davantage facile à chauffer au gaz qu’une maison sur plusieurs étages, par exemple ;

énergies utilisées : le gaz naturel est-elle la seule énergie utilisée dans le foyer ou est-elle accompagnée de l’électricité ? ;

le nombre de personnes dans le même foyer : cela influe également sur l’estimation de la consommation puisque plus il y a de personnes, plus il y a de besoin en gaz, notamment lorsque le gaz naturel s’utilise pour chauffer l’eau.

Ainsi, l’estimation de la consommation peut se faire assez simplement en fonction des appareils utilisés nécessitant une alimentation au gaz :

le chauffage ;

l’eau chaude ;

la cuisson.

En règle générale, lors de la souscription d’un nouveau contrat, le fournisseur de gaz demande au consommateur quelles sont ses habitudes et appareils utilisés au gaz. De cette manière, une estimation au plus près de la réalité peut se dresser.

Quels éléments influencent le prix du gaz naturel ?

Le prix du gaz naturel s’avère déterminé par de nombreux facteurs. Premièrement, la zone tarifaire est le premier élément permettant de fixer le prix du gaz. Par ailleurs, au même titre que l’électricité, les tarifs des abonnements et du kWh de gaz sont fixés par rapport à plusieurs éléments plus ou moins influents sur le prix final. Le prix du gaz est également variable en fonction du type d’abonnement souscrit. La plupart du temps, les consommateurs ont le choix entre un abonnement à prix fixe ou un à prix indexé. Enfin, le type de gaz se présente également comme facteur déterminant.

Ainsi, voici comment se répartit le coût du gaz naturel sur les factures des fournisseurs d’énergie :

le coût de l’approvisionnement, à savoir l’achat des fournisseurs d’énergie aux producteurs au travers de contrats ;

le prix de l’acheminement qui couvre également le réseau de distribution et le transport ;

la commercialisation, à savoir l’accueil client, le traitement des dossiers et la marge du fournisseur de gaz ;

le coût du stockage du gaz naturel.

Quelles sont les différentes taxes applicables sur un abonnement au gaz naturel ?

En plus des différents paramètres jouant un rôle important dans le prix du gaz naturel, il s’avère également nécessaire de compter les taxes. Comme pour la fourniture d’électricité, les fournisseurs de gaz naturel sont redevables d’un certain nombre d’impôts. Afin de gagner au change et récupérer les sommes nécessaires, les opérateurs énergétiques incluent donc les taxes dans le prix de l’abonnement.

Voici donc les taxes imputables sur les abonnements au gaz naturel :

la CTA ou Contribution Tarifaire d’Acheminement : finance la retraite des usagers faisant partie du régime des industries électriques et gazières ;

la TVA à 5,5% sur le montant de l’abonnement et sur la CTA, à 20% sur le montant des consommations et sur la TICGN ;

la Taxe Intérieure sur Consommation de Gaz Naturel pour financer l’État.

À noter que le prix du gaz naturel peut également varier selon les périodes. La plupart du temps, c’est la température qui va jouer un rôle dans la baisse ou l’augmentation des prix du gaz. En effet, plus il fait froid, plus les usagers ont tendance à utiliser le chauffage. En outre, la situation économique mondiale joue également un rôle important dans la détermination du prix du gaz.

Les zones tarifaires du gaz naturel

Au delà des taxes et de la composition du prix de vente du gaz naturel, il apparaît comme important de mentionner les zones tarifaires. Ces dernières sont, en effet, les principaux éléments ayant une influence sur le prix du gaz. Avec les habitudes de consommation, ce sont les éléments qui déterminent véritablement le prix à payer par consommateur de gaz. De ce fait, les zones d’acheminement du gaz naturel s’avèrent généralement mentionnées dans les grilles tarifaires des fournisseurs d’énergie. Au total, les zones tarifaires françaises sont au nombre de 6.

Ainsi, la première zone tarifaire correspond au tarif du kWh le moins élevé, tandis que la dernière, la sixième, correspond au tarif le plus haut. Les zones tarifaires, ou zones d’acheminement du gaz, sont déterminées en fonction de leur proximité ou leur éloignement avec l’endroit où l’énergie est stockée.

Afin de connaître sa propre zone tarifaire du gaz, deux options s’avèrent disponibles :

consulter une des factures de gaz ;

se rendre sur le site internet de GRDF ou de certains fournisseurs de gaz naturel, comme Engie par exemple.

Prix fixe et prix indexé : quelles sont les différences permettant choisir un contrat gaz ?

Les fournisseurs de gaz naturel proposent généralement deux options d’abonnement. Le prix fixe permet de profiter, pendant une plus ou moins longue période, d’un abonnement au gaz à prix fixe. Autrement dit, les tarifs ne bougent pas pendant toute la durée du contrat. Au contraire, l’abonnement à prix indexé suit tout simplement la courbe de variation des prix du tarif réglementé d’Engie.

Dans les deux cas, les consommateurs sont face à des avantages et des inconvénients :

abonnement au gaz à prix fixe : le prix du gaz s’avère bloqué pendant 1,2,3 ou 4 ans mais l’abonnement mensuel peut parfois être considérablement plus cher ;

abonnement à prix indexé : le prix du kWh évolue en fonction de celui du tarif réglementé. Parfois, le prix de consommation du gaz peut jouir d’une remise durant la première année d’abonnement.

Le choix à faire dépend donc en réalité des habitudes de consommation de l’usager. L’abonnement à prix fixe peut être une solution idéale pour les consommateurs souhaitant s’assurer de payer le même prix pendant une longue période. Cela permet, en effet, de ne pas subir les éventuelles hausses du tarif du gaz naturel. En outre, l’abonnement à prix indexé se présente comme la solution la plus privilégiée. Généralement, les fournisseurs de gaz naturel proposent des remises sur le prix du kWh, notamment les opérateurs alternatifs.

Quelle est la différence entre le gaz de ville et le gaz naturel ?
À lire aussiQuelles différences entre le gaz de ville et le gaz naturel ?
Lire la suite

Gaz naturel ou biogaz / gaz biométhane : quel est le moins cher ?

En ne prenant en compte que les éléments de type abonnement et prix du kWh de gaz, le gaz naturel est vraisemblablement moins cher que le gaz vert. En réalité, le gaz naturel est, avec le nucléaire, l’énergie la moins chère à l’heure actuelle. La production de biogaz s’avère, en effet, plus coûteuse bien que plus simple et moins nocive à mettre en place. Pour ces raisons, les abonnements au gaz biométhane s’avèrent généralement plus onéreux que ceux au gaz naturel.

Certains fournisseurs d’énergie, tels que Total Direct Energie, proposent cependant des offres avec un petit pourcentage de biogaz. Pour ce qui est du fournisseur d’énergie alternatif, son offre inclut 10% de biogaz pour un prix du kWh 10% moins cher que le tarif réglementé. D’autres fournisseurs pratiquent d’ailleurs ce mode de fonctionnement : c’est le cas de Eni, EDF ou encore Engie. Dans le pire des cas, les fournisseurs d’énergie misent sur la compensation carbone, une nouvelle manière de consommer un peu mieux tout en ayant la possibilité de payer moins cher.

Changer facilement d’offre de gaz, déménager : comment procéder ?

Aujourd’hui, le changement de fournisseur de gaz est devenue une démarche très simple à entreprendre. La libéralisation du marché de l’énergie permet aux consommateurs de jouir d’une certaine liberté quant à leur choix d’opérateur énergétique. Ainsi, tous les contrats proposés s’avèrent sans engagement de durée et sans frais de résiliation. À cet égard, un changement de fournisseur dans le cadre d’un déménagement peut potentiellement nécessiter de faire une demande de raccordement au gaz.

Comment changer de fournisseur de gaz sans effectuer de démarches ?

Comme précédemment évoqué, le changement de fournisseur se présente comme une procédure très simple. Les consommateurs doivent simplement se lancer à la recherche d’un nouveau fournisseur de gaz naturel. Pour ce faire, il suffit simplement de comparer toutes les offres du marché pour trouver le contrat le plus adapté et plus compétitif. À ce titre, MaPetiteEnergie met à disposition de ses lecteurs un comparateur de fournisseurs de gaz, une solution idéale pour trouver son bonheur en fonction des différents critères de sélection.

Pour changer de fournisseur de gaz, voici comment procéder :

sélectionner un opérateur énergétique correspondant à ses critères de sélection ;

contacter le fournisseur d’énergie afin de souscrire un nouveau contrat ;

fournir les informations utiles à la création du nouveau contrat, à savoir le numéro de compteur et les coordonnées personnelles et bancaires ;

patienter le temps de percevoir la nouvelle énergie.

La résiliation du précédent contrat s’effectue automatiquement. Les deux fournisseurs de gaz font en sorte d’assurer la continuité dans la fourniture pour que les consommateurs ne subissent pas de coupures.

Comment résilier un contrat d'énergie, électricité ou gaz ?
À lire aussiComment résilier son contrat de gaz ?
Lire la suite

Comment demander un raccordement au gaz lors d’un déménagement ?

Selon la situation, le changement de fournisseur d’énergie peut très bien intervenir durant un déménagement. De ce fait, dans le cas où le nouveau logement se présente comme une habitation neuve, ou que celui-ci n’a pas été habité depuis longtemps, un raccordement au gaz peut s’avérer nécessaire.

Pour ce faire, les usagers peuvent se rendre directement sur le site internet de GRDF :

sur la rubrique “Particuliers”, sélectionner l’onglet “Obtenir le gaz dans votre logement” ;

se rendre sur “Faire une demande de raccordement au gaz” ;

introduire les informations sur le logement pour vérifier que la commune est bien desservie par GRDF.

Une fois le premier formulaire rempli, le gestionnaire du réseau de gaz est en mesure de proposer diverses offres pour le raccordement au gaz du logement.

Les tarifs du raccordement au gaz naturel dépendent du type de prestation nécessaire. Ainsi, en fonction des besoins en gaz, les prix peuvent considérablement évoluer.

Besoins en gaz Tarif du raccordement
en gaz HT
TVA 5,5% TTC TVA 10% TTC TVA 20% TTC
Chauffage 374,96 € 395,58 € 412,46 € 449,95 €
Eau chaude et cuisson seulement 843,66 € 928,03 TTC 1012,39 €

D’autre part, les consommateurs peuvent également demander aux techniciens de GRDF d’installer un coffret de comptage sur socle en limite de leur propriété. Pour cette prestation, d’autres tarifs s’appliquent :

Travaux Montant HT TVA 20% TVA 10% TVA 5,5%
Insertion en clôture 120 € 144 € 132 € 126,60 €
Encastrement en muret 170 € 204 € 187 € 179,35 €
Comment changer ou conserver son contrat gaz au cours d'un déménagement ?
À lire aussiQue faire de son contrat de gaz en cas de déménagement ?
Lire la suite

Quelle est l'utilité du compteur de gaz Gazpar ?

Le compteur communicant Gazpar devrait rejoindre tous les foyers français d’ici 2022. En effet, cet appareil doit logiquement remplacer tous les anciens compteurs de gaz naturel. Gazpar fonctionne sur le même principe que le compteur électrique Linky. Les informations de consommation s’avèrent donc transmises en temps réel. Cela permet, entre autres, d’établir une facturation plus juste, au plus près de la consommation réelle des usagers.

Le compteur Gazpar, pour une estimation juste des contrats de gaz

Gazpar est le nouveau compteur de gaz, permettant une évaluation plus juste de la consommation.

En somme, voici les principales fonctionnalités du compteur de gaz naturel Gazpar :

mainmise quotidienne sur les données de consommation de gaz, au jour le jour ;

consommation calculée en temps réel ;

la relève de compteur de gaz s’effectue de manière automatique ;

les erreurs et bugs techniques sont tout de suite identifiés et peuvent être solutionnés à distance.

Toutes ces fonctions permettent, en définitive, de jouir d’une plus grande tranquillité par rapport à sa consommation de gaz naturel. Les factures sont plus justes et la régularisation ayant lieu chaque année disparaît de plus en plus pour ne laisser place qu’à une facturation en direct.

Pour résumer, le compteur communicant Gazpar se présente comme un allié idéal permettant de réaliser des économies. À ce titre, les consommateurs économisent à la fois de l’énergie et de l’argent. De plus, l’installation du compteur communicant est entièrement prise en charge par le gestionnaire du réseau.

Est-il possible de refuser l'installation du compteur gaz Gazpar ?
À lire aussiPeut-on refuser l'installation du compteur Gazpar ?
Lire la suite
Cet article vous a-t-il été utile ?
Oui
Non
0 votes
Mint Energie
Total Direct Energie