Smartphones

Pour la première fois, le prix des smartphones grand public dépasse la barre des 1000 euros. Ce qui pourrait bien représenter le début d’une nouvelle ère pour le secteur de la téléphonie mobile ? 

Cet automne, un cap psychologique va être franchi par les consommateurs. Avec la sortie imminente de l’iPhone X et du Samsung Galaxy Note 8, les flagships des grandes marques sont en passe de devenir des objets luxueux. Ce qui n’est pas sans conséquences pour les consommateurs, ni pour les opérateurs de téléphonie mobile.

Les consommateurs répondent à l’appel

Débourser l’équivalent d’un SMIC dans un téléphone ? L’idée semble absurde. On pensait avoir déjà franchit un cap avec la présentation du Samsung Galaxy Note 8, proposé à 1009€. C’était sans compter sur l’iPhone X d’Apple, qui est proposé à partir de 1159€. Et encore, ce prix ne correspond qu’au modèle avec 64Go de capacité. Il faut en effet être prêt à dépenser plus de 1300€. Notons que le salaire minimum en France est aujourd’hui de 1149€ par mois pour un 35h.

Ces prix exorbitants ne semblent pourtant pas rebuter les consommateurs. 21% des Américains déjà en possession d’un iPhone déclarent ainsi avoir prévu d’acheter un nouvel iPhone d’ici la fin de l’année 2018. Et vu le peu de différences qu’il existe entre l’iPhone 7 et l’iPhone 8, la balance pencherait largement en la faveur de l’iPhone X, qui a le mérite de représenter une véritable innovation. Même constat du côté des émules de Samsung, qui a dépassé les 700.000 précommandes pour son Galaxy Note 8.

Comment expliquer que les consommateurs soient prêts à dépenser autant ? Selon les experts, le marché du smartphone actuel ne vise plus vraiment les premiers achats. La plupart des gens sont déjà en possession d’un smartphone, et ont déjà pris leurs habitudes chez telle ou telle marque. L’heure est aujourd’hui au renouvellement et à la montée en gamme. Quand on a dépensé 400€, 600€, puis 800€ pour ses précédents appareils, on n’est pas vraiment choqué à l’idée d’en dépenser 1000. D’autant plus quand on connaît le marché de l’occasion et du reconditionné. Il est en effet possible de revendre son iPhone 7 jusqu’à 600€ sur des sites de ventes d’occasion.

Les smartphones sont de plus en plus cher, la preuve avec Apple.

Apple ne cesse d’augmenter le prix de son iPhone à chaque nouveau modèle.

L’avantage d’un appareil tout en un

Les smartphones remplissent aujourd’hui de nombreux usages. Avec des processeurs plus performants, des batteries plus autonomes et des écrans toujours plus grands, ils parviennent peu à peu à remplacer les autres appareils. Nombreux sont ceux aujourd’hui qui ne possèdent qu’un smartphone, et ne se servent éventuellement d’un ordinateur que dans le cadre de leur travail. Même ceux qui possèdent un ordinateur ont tendance à moins l’utiliser. S’il leur sert d’outil de travail ou d’écran pour regarder leurs séries préférés, il est délaissé au profit du smartphone le reste du temps.

Les smartphones remplissent aujourd’hui de nombreux usages. Au-delà des appels, des sms, et de l’internet mobile, ils servent de lecteur de musique, de caméra, d’appareil photo. Et ce sans négliger la qualité du son et des images ! Ils remplacent les GPS, les podomètres, les liseuses…Certains embarquent même des moyens de paiement sans contact, des vidéos projecteurs. Si on fait le compte, acheter séparément tous ces équipements électroniques reviendrait bien plus cher que 1000€.

Les opérateurs se préparent

Même si les consommateurs se disent prêts à franchir le pas, les opérateurs doivent proposer ces smartphones haut de gamme à des prix assez intéressants pour attirer les clients. Un client qui est prêt à dépenser 1000€ dans un smartphone est une véritable mine d’or pour les opérateurs, qui considèrent alors que ces consommateurs n’auront pas peur de payer cher leur forfait mobile.

Mais comment les séduire ? Pour ne pas perdre trop d’argent, les opérateurs ne peuvent se permettre de trop baisser le prix upfront de leurs smartphones. Autrement dit, le prix payé pour le téléphone lors de la souscription du forfait. Mais il ne peuvent pas non plus proposer leurs modèles à des prix trop élevés, sous peine de voir leurs clients opter pour des forfaits sans engagement. Certains proposent de racheter les anciens modèles de leurs clients, mais cela est souvent moins rentable pour ces derniers que de les revendre eux-même à un particulier.

Les opérateurs baissent le prix des smartphones en proposant des forfaits plus chers.

Orange propose l’iPhone 8 à partir de 229€ avec un forfait à 39€ par mois pendant 24 mois.

Les opérateurs jouent alors sur le prix du forfait subventionné. Le client rembourse alors le prix de son smartphone à travers le coût de son forfait. L’arrivée des smartphones à 1000€ risquerait alors de faire monter les prix des forfaits subventionnés pour l’ensemble des abonnés, ce qui n'empêchera pas les opérateurs les plus racoleurs de perdre de l’argent. Aux Etats-Unis, on évalue le coût pour les opérateurs à environ 200 dollars par client.

[infogram id= »7e1972d2-1797-4586-b686-2a21b68421fb » prefix= »yBX »]

Voir plus : le détail des prix de l’iPhone 8 avec un forfait.

Partagez !

À lire aussi

Donnez votre opinion : commentez !