Smartphones

La nouvelle vague de smartphones aura fort à faire pour déloger les anciens modèles de leur succès. Les premiers résultats du troisième trimestre concernant le secteur de la téléphonie mobile viennent d'être dévoilés. Si les leaders du marché restent inchangés, les smartphones les plus vendus pourront en étonner plus d'un.

Un podium possédant la moitié du marché mobile

Le cabinet d'étude Canalys a publié les résultats de l'analyse des ventes des smartphones lors du dernier trimestre. Les résultats révèlent un trio de tête inchangé chez les constructeurs. Samsung est ainsi le champion de la téléphonie mobile. Sa croissance est estimée à 8,2% par rapport à la même période, l'an passé. Le constructeur coréen a écoulé 82,3 millions d'appareils durant ce trimestre, bien aidé en cela par une stratégie agressive concernant la dernière édition de son flagship. Le Galaxy S8 a effectivement été soldé dans bien des pays peu de temps après sa sortie. L'entreprise a ainsi pu écouler plus de 10 millions d'unités de cette gamme de modèles lors du troisième trimestre.

Classement constructeurs téléphones

Le classement des constructeurs de smartphones révèle un trio de tête inchangé.

La concurrence n'est toutefois pas en reste, et tant Apple que Huawei sont de coriaces rivaux. La marque à la pomme, tout d'abord, ne présente qu'une progression de 2,6% par rapport à l'année précédente. 14 millions d'unités de la gamme iPhone 8 d'Apple se sont écoulées. Néanmoins, pour la première fois de l'histoire de la compagnie, la version iPhone Plus s'est davantage vendue que le modèle original.

Le constructeur de la Silicon Valley pourrait voir sa position de dauphin de ce classement menacée par la progression inexorable de Huawei. Avec une progression de 17% par rapport à l'an dernier, l'entreprise chinoise confirme son statut d'outsider. Les unités vendues n'atteignent tout de même pas les niveaux de Samsung et Apple. À elles trois, les compagnies se partagent 45% du marché.

Podium des ventes de smartphones

Samsung, Apple et Huawei trônent toujours sur le classement des ventes de smartphones.

Le classement est ensuite complété par deux marques pour l'instant assez méconnues des Français. Toutes les deux basées en Chine, Oppo et Xiami constituent près de 16% de parts du marché. Pourvue d'une filiale commercialisant dans notre pays le OnePlus T, Xiaomi affiche la meilleure progression du classement. Avec 87% d'évolution par rapport à l'année précédente, le constructeur justifie sa stratégie à base de tarifs extrêmement agressifs.

Des ventes de smartphones surprenantes

Les portables les plus vendus lors du troisième trimestre 2017 pourront en étonner plus d'un. En effet, ni Huawei ni Xiaomi ne figurent dans ce classement. Possédant le plus de parts de marché, Samsung ne parvient à placer que le seul Galaxy J2 Prime dans ce classement. Il en aurait écoulé 7.8 millions d'unités, soit 100 000 unités de moins qu'Apple avec l'iPhone 6S sur la même période.

Classement des smartphones par unités vendues

Les modèles plus anciens se sont mieux vendus au troisième trimestre 2017.

La présence de deux “anciens” modèles de la compagnie californienne constitue là aussi une certaine nouveauté. Elle participe de la stratégie plus abordable établie par Apple. Le constructeur dispose en effet désormais de 5 modèles d'iPhone à des tarifs variés, permettant de toucher un plus large public. L'entreprise américaine justifierait ainsi presque le prix jugé très haut de gamme du dernier iPhone X. Les personnes déçues par son prix pourront aisément se rabattre sur un modèle ayant déjà convaincu le public. Il n'est ainsi pas étonnant de constater que, si la gamme iPhone 8 ne figure pas sur ce classement, ce dernier est dominé par l'iPhone 7. Après une révision de son prix en septembre, le constructeur a réussi à écouler 13 millions d'appareils de ce modèle.

Dernier smartphone d'OPPO.

L'arrivée prochaine du OnePlus 5T devrait permettre à Oppo de s'établir en France.

Le classement est ensuite complété par deux modèles de la marque Oppo. La firme chinoise confirme ainsi sa notoriété à l'international. La présence de modèles haut de gamme tels que le OnePlus 5T devrait lui permettre d'être plus présente en France à l'avenir.  Si l'iPhone 7 est assez largement devant, les quatre modèles complétant le classement se tiennent dans un mouchoir de poche. D'après les analyses du cabinet Canalys, moins d'un million d'unités séparent l'iPhone 6S, deuxième du classement, du R11 d'Oppo, cinquième. Si celui-ci clôt le classement, les chiffres très proches du peloton de tête révèlent une concurrence dont seul l'iPhone 7 ressort gagnant. Seulement 5 millions d'unités séparent en effet le leader de ce classement de son dauphin.

Une consolidation du trio de tête, mais gare aux outsiders

Cette analyse révèle ainsi la place toujours sans égale qu'occupent Samsung, Apple et Huawei au panthéon des constructeurs de smartphones. Toutefois, il convient de rester mesuré à l'égard de ce constat. La progression impressionnante de Xiaomi pourrait annoncer une surprise de taille lors des bilans de la prochaine année. À l'inverse, Apple marque quelque peu le pas, et commence à sentir le souffle de Huawei dans son cou. Les investissements de la marque californienne dans la recherche de nouvelles technologies devraient toutefois payer dans le futur. Il n'a cependant aucune garantie de conserver la deuxième place de ce classement à l'horizon 2018.

Samsung semble être un leader serein, mais tout peut aller très vite dans le secteur du mobile. Apple et Huawei ont pris une certaine avance sur des terrains pouvant s'avérer décisifs dans le futur. Le développement d'Intelligences Artificielles comme la Réalité Virtuelle nécessitent des investissements importants, déjà consentis par ces compagnies. Combler ce retard nécessitera des efforts de la part du constructeur coréen. L'innovation technologique a toujours constitué un attrait certain auprès du public, et Samsung ne doit pas rater ce train-là. Le plus serein des trois apparaît finalement être Huawei. Ce dernier, fort d'une progression constante et de faibles coûts d'usine, menace le duo historique de tête. L'arrivée des modèles Mate 10 permettra un peu plus à la marque chinoise de gagner en notoriété sur le marché des portables haut de gamme.

Partagez !

Forfait B&YOU

À lire aussi

Donnez votre opinion : commentez !

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments