Smartphones

Samsung, fort de l'accueil positif reçu par son dernier Galaxy S9, dévoile un peu plus ses cartes. Le constructeur sud-coréen a récemment présenté les nouvelles itérations de ses smartphones, baptisées Galaxy A8 et A8+. Si peu de détails ont filtré concernant tant la date de sortie que le prix de ces smartphones, le constructeur a en revanche était plus disert quant aux spécificités techniques des appareils. Selon toute vraisemblance, les nouveaux terminaux de Samsung devraient remplacer la gamme Galaxy J du constructeur. Il s'inspire très clairement du Galaxy A8 sur de nombreux aspects.

Une photographie retravaillée pour le A6+ de Samsung

Si le constructeur sud-coréen n'a pas souhaité dévoiler ni les prix, ni les dates de commercialisation de ces deux smartphones, Samsung s'est montré plus loquace sur les détails de ces terminaux. Le Galaxy A6, tout d'abord, bénéficie d'un écran Super Amoled en HD+, de 5,6 pouces. Un processeur octocoeur cadencé à 1,6 GHz anime ce smartphone. Le nom de la puce, en revanche, n'a pas été précisé, mais de nombreux observateurs misent sur la Exynos 7870. L'autonomie est assurée par une batterie de 3000 mAh, lorsque les capacités photographiques profitent de deux capteurs. Le premier, situé sur la façade arrière du smartphone de Samsung, permet des clichés de 16 Mpx à ouverture f/1,7. Samsung a placé le second capteur de 16 Mpx à l'avant du Galaxy A6.

Les Galaxy A6 et A6+ de Samsung.

Samsung a très récemment dévoilé ses modèles de smartphones Galaxy A6 et A6+.

Un modèle un peu plus haut de gamme, le Galaxy A6+, est plus intéressant sur de nombreux aspects. Tout d'abord, il dispose d'une surface tactile plus grande, de 6 pouces de diagonale. La définition autorisée sur l'écran Super Amoled est cette fois la Full HD+. La batterie, rehaussée à hauteur de 3500 mAh, ainsi que le processeur de 1,8 GHz, sont optimisés par rapport à la version standard du smartphone. Par ailleurs, la photographie est beaucoup plus développée ici. Se servant de l'expérience glanée grâce aux Galaxy S9+ et Galaxy Note8, Samsung pare le Galaxy A6+ d'un double module photo sur la façade arrière du smartphone. Les capteurs de 16 Mpx (avec ouverture f/1,7) et 5 Mpx (en f/1.9) permettent de donner un effet bokeh aux clichés du terminal mobile. De plus, à l'avant se trouve un capteur de 24 Mpx.

À voir aussi : les prouesses photographiques du Samsung Galaxy S9 et S9+.

Des spécificités techniques augurant d'un très bon portable milieu de gamme

Évidemment, les deux smartphones présentés par Samsung fonctionnent tous deux sur la dernière version d'Android, baptisée Oreo 8.0. Petit écart du point de vue de la modernité à tout prix imposé par l'industrie de la téléphonie, ni le A6 ou le A6+ ne proposent de prise USB-C. En lieu et place, les détenteurs de ces modèles trouveront une prise Micro-USB. Une étonnante nouvelle, surtout quand le modèle A8, dont les A6 s'inspirent fortement, proposait une prise USB-C. Le format 18:9 inhérent au Samsung Galaxy A8 est repris ici, de la même manière que le dos en métal. Sur ce dernier, Samsung a placé le capteur d'empreinte et l'appareil photo.

Le Galaxy A6+ de Samsung.

Le Galaxy A6+ reprend nombre de propriétés du Galaxy A8.

Le constructeur sud-coréen n'a pour l'instant pas souhaité communiquer la date de sortie ou le tarif de ces deux modèles. Toutefois, de nombreuses sources s'accordent sur un prix aux alentours de 350€ pour le modèle A6+. Ces nouvelles itérations milieu de gamme de Samsung devraient remplacer sous peu le J7 de 2017. Avec ces arrivées futures dans son catalogue, Samsung complexifie un peu plus son offre en matière de milieu de gamme. Cependant, nul doute que ces smartphones, véritables versions condensées du Galaxy A8, sauront trouver rapidement acquéreurs à leur sortie. Au cours des prochaines semaines, le constructeur sud-coréen devrait donner plus d'informations sur les prix et la commercialisation de ces smartphones.

À voir aussi : le Galaxy A8 de Samsung proposé au prix de 1€ chez Bouygues Télécom.

Partagez !

Forfait B&YOU

À lire aussi

Donnez votre opinion : commentez !

avatar