Smartphones

C'est désormais officiel. La loi concernant l'interdiction des téléphones portables dans les écoles primaires et les collèges a été adoptée ce lundi 30 juillet 2018. Dans les faits, c'est un texte de loi, datant de 2010, qui va être modifié. La loi a été votée par la majorité parlementaire, alors que l'opposition s'est abstenue. Selon elle, il s'agit d'une opération de communication, qui ne changera rien dans les faits. Il est vrai qu'aucune sanction n'a été prévue. Les établissements scolaires peuvent donc ne pas appliquer la loi, sans que rien ne puisse leur arriver. Enfin, quels sont les arguments pour l'interdiction du téléphone portable à l'école et au collège ?

Que dit le nouveau texte de loi qui a été adopté concernant l'interdiction des téléphones dans les écoles et les collèges ?

La loi de 2010 interdisait l'utilisation du téléphone mobile dans certaines conditions :

“Dans les écoles maternelles, les écoles élémentaires et les collèges, l’utilisation durant tout activité d’enseignement et dans les lieux prévus par le règlement intérieur, par un élève, d’un téléphone mobile est interdite.”

Ce texte a donc été mis à jour, après une proposition de loi des députés LREM datant du mois de mai. Il a été validé par le Sénat début juillet, et adopté ce lundi par l'Assemblé Nationale. La loi a été validée par la majorité parlementaire, qui se compose de LREM, du MoDem, et de l'UDI-Agir-Indépendant, à 62 voix contre une. L'opposition s'est quant à elle abstenue. La nouvelle loi étend donc les applications de l'interdiction de base :

“A l'exception des lieux où, dans les conditions qu'il précise, le règlement intérieur l'autorise expressément, l'utilisation d'un téléphone mobile par un élève est interdite dans les écoles maternelles, les écoles élémentaires, et les collèges.”

interdiction téléphone portable collège école

Il est désormais interdit d'utiliser son smartphone dans les cours de récréation.

Aujourd'hui, ce n'est donc plus uniquement l'utilisation du téléphone portable pendant une activité d'enseignement qui est proscrite. Toute utilisation de l'appareil est désormais interdite. Avant l'adoption de cette loi, certains collèges autorisaient l'utilisation du téléphone portable dans la cour de récréation.

À voir aussi : le forfait bloqué, idéal pour les enfants et les jeunes adolescents.

L'interdiction officielle du téléphone portable va-t-elle changer quelque chose ?

Le moins que l'on puisse dire, c'est que la question divise. L'opposition dénonce ainsi une opération de communication qui ne va rien changer. Il reste légitime de se poser la question, et d'autant plus en sachant que la loi ne prévoit aucune sanction pour les établissements ne la respectant pas. On ne peut donc pas savoir dans quelle mesure cette nouvelle loi sera appliquée. Elle devrait tout de même permettre de simplifier la rédaction du règlement intérieur des établissements scolaires, puisque dans le passé, il fallait préciser les lieux où les smartphones se retrouvaient interdits. Il faudra désormais préciser les lieux où ils sont éventuellement autorisés.

Dans ces conditions, cette loi apparaît relativement anecdotique. Elle est de surcroît difficilement applicable. Il paraît compliqué de simplement imposer aux élèves d'éteindre leur téléphone et de le mettre dans leur sac. Cela entrainera systématiquement des cas de pertes ou de vols des smartphones, et de refus d'obtempérer. Rien n'empêchera de plus les élèves de les utiliser à l'abri des regards. Une autre solution consiste alors à mettre en place des casiers individuels sécurisés dans lesquels les élèves déposent leur téléphone en début de journée, pour le récupérer à la fin.

Majorité adolescents ont un téléphone portable.

Aujourd'hui, la grande majorité des adolescents possède un smartphone.

À voir aussi : quel forfait mobile choisir pour son enfant ?

Partagez !

Forfait B&YOU

À lire aussi

Donnez votre opinion : commentez !

avatar