Orange

L'année 2020 s'annonce comme celle de l'arrivée de la 5G en France. L'hexagone devrait en effet rejoindre la liste des pays européens pouvant profiter du réseau.Le patron d'Orange s'exprime lors d'une émission sur Radio Classique concernant les prochains forfaits mobiles de l'opérateur historique. D'après Stéphane Richard, les prix pourraient augmenter un peu tout en restant abordables, sans trop s'éloigner des forfaits actuels en 4G. Le PDG annonce tout de même une hausse des data pour tous les forfaits, induisant ainsi forcément une revalorisation des tarifs. Tout devrait dépendre, finalement, de l'attribution des fréquences et du coût que cela va générer.

Orange prévoit ses premiers forfaits 5G pour juin 2020

Le déploiement de la 5G ayant encore été retardé par l'Arcep à fin juin 2020, Orange a bien évidemment décidé de se caler dessus. Le mouvement s'amorce en effet depuis maintenant quelques mois pour l'opérateur historique. En pratique, les consommateurs peuvent d'ores et déjà se procurer un smartphone compatible 5G via les boutiques en ligne de l'opérateur historique.

Un forfait 5G Orange avec plus de data, mais pas plus cher ?

Stéphane Richard, PDG d'Orange est venu il y a peu donné son point de vue lors d'une émission sur Radio Classique. Le patron de l'opérateur de téléphonie maintient que les futures offres de forfait mobile devraient conserver un tarif attractif afin d'encourager les clients. Les abonnés souhaitant changer leur forfait pour passer de la 4G à la 5G ne devrait, en principe, pas débourser beaucoup plus d'argent. Ces déclarations restent toutefois relativement vagues. Le coût de l'attribution par l'Arcep des antennes de réseau peut potentiellement peser dans la balance.

Stéphane Richard Orange

Le patron d'Orange souhaite d'ores et déjà fidéliser ses clients pour ses futurs forfaits 5G.

D'ici le début de l'été 2020, les usagers devraient ainsi pouvoir profiter de nouvelles offres 5G chez Orange. Malgré la volonté du PDG de ne pas augmenter les tarifs, une augmentation du volume data est à prévoir, ce qui semble quelque peu contradictoire. Stéphane Richard vise pour son opérateur mobile une augmentation considérable des débits et des données internet mobiles.

Orange se positionne ainsi à l'encontre de son concurrent, Free mobile. Xavier Niel avait déjà communiqué sur le sujet, attestant ne pas prévoir de hausses de prix lors du passage de son opérateur à la 5G. Quoi qu'il en soit, le patron de l'opérateur historique notifie un prochain communiqué prévu pour le printemps 2020. Ces déclarations en perspective devraient apporter davantage d'informations sur les conditions du déploiement du réseau ainsi que sur les offres à venir.

Forfaits mobiles 5G
À lire aussiTout ce qu'il faut savoir sur les forfaits mobiles 5G
Lire la suite

Les conditions d'attribution des fréquences 5G par l'Arcep prises en compte ?

Le 21 novembre 2019, l'Arcep dévoile le cahier des charges définitif fixant les règles d'attribution du réseau 5G. Le premier bloc de fréquence de 50 MHz va coûter pas moins de 350 millions d'euros aux opérateurs français. Dans un second temps, les opérateurs de téléphonie se disputeront des enchères pour les autres blocs de 10 MHz. Le prix de départ pour ces blocs : 70 millions d'euros.

Lors de la révélation de ces conditions dressées par l'Arcep et le gouvernement, les opérateurs n'ont pas tardé à montrer leur mécontentement. Les quatre grands opérateurs de téléphonie français estiment que le coût semble incohérent en vue des dépenses préexistantes pour ce qui concerne la fibre et la 4G. Reste à voir si la contrariété des opérateurs de téléphonie sera répercutée sur le prix de leurs futures offres.

Opérateurs Mobile 5G

Les quatre opérateurs mobiles se soumettront à des enchères afin de se partager les fréquences 5G.

Lors de son élocution, Stéphane Richard conçoit que l'attribution des fréquences 5G puisse avoir une influence sur les forfaits de l'opérateur. Le PDG se veut tout de même rassurant : le prix des forfaits mobiles ne sera pas forcément dépendant du tarif d'attribution. Pour rappel, les opérateurs français auront quinze ans pour rembourser la licence entourant les fréquences. Ce délai de paiement instauré par l'Arcep permet d'avoir une durée suffisante afin que les opérateurs mobiles ne soient pas forcés de pratiquer des augmentations excessives.

Où en est Orange du déploiement de sa 5G ?

Actuellement, Orange reste en phase de test pour le déploiement de son réseau 5G. Sur les sites autorisés par l'Arcep, l'opérateur historique en détient 334 et s'impose d'emblée comme premier sur le nouveau réseau. Diverses villes font l'objet de tests réseau, commencés en 2019 :

  • Paris : quartier Opéra, certains quartiers du Nord-Ouest ;
  • Marseille ;
  • Lille et sa banlieue ;
  • Nantes et sa banlieue ;
  • Montpellier et sa banlieue ;

En 2020, les tests évoluent en s'appuyant sur le réseau 4G existant. L'opérateur historique intervient en effet sur des antennes intelligentes, dites massive MIMO (Multiple-Input Multiple-Output). Les sites préexistants sont ainsi exploités par l'opérateur de téléphonie. Ce dispositif permet à Orange de déployer progressivement la 5G en augmentant les débits des données 4G. La dernière étape de déploiement atteindra son but lorsque le réseau 5G sera entièrement disponible sur le territoire français.

Partagez !

Forfait RED SFR

À lire aussi

Donnez votre opinion : commentez !

guest
2 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
doussau
Invité
doussau

Qu’au moins la pandémie du covid ne serve pas seulement à retarder la 5 G mais fasse prendre conscience qu’il faut abandonner la diffusion de la 5 G pour des raison de santé physique en premier et des raisons sociales liberticides. Qui souhaite vraiment Big Brother ?

cassart
Invité
cassart

avant de passer à la 5G une couverture en 4G serait formidable ainsi que le haut débit et enfin plus de coupure de la box (livebox)
merci