Téléphonie Mobile

Dans l'univers de la téléphonie mobile, il y a des sujets qui reviennent régulièrement sur le tapis. Parmi eux, il y a l'éternel marronnier qu'est la 5G.

Son déploiement et les premières offres commerciales font l'objet de moult débats. Mais en ce moment, cette nouvelle technologie qui va remplacer la 4G est plus que jamais au cœur de l'actualité. Mais pas forcément pour de bonnes raisons. Pétition, réunion au gouvernement, nouveau contrat, vandalisme, forfaits mobiles pointés du doigt… La 5G est dans la tourmente. Petit tour d'horizon et explications.

Le calendrier de la 5G remis en cause par une pétition signée par plus de 82 000 personnes ?

Plusieurs associations françaises se sont liguées contre le calendrier du déploiement de la 5G. Priartem, France nature environnement, Agir pour l'environnement ou encore le Conseil national des associations familiales laïques ont travaillé main dans la main pour obtenir une réunion avec des membres du gouvernement.

pétition 5G

La pétition a d'ores et déjà récolté près de 83000 signatures.

Objectif ? Demander à l'exécutif de revoir son planning et de reporter le lancement de la 5G prévu cette année 2020. L'idée était d'annuler la procédure d'attribution des nouvelles fréquences en attendant d'en savoir plus sur l'impact sanitaire de ce nouveau réseau. Mais l'Etat n'a pas plié : le ministère de l'Economie a assuré à l'AFP que le calendrier actuel était maintenu. Pourtant, ces associations n'étaient pas venu les mains vides. Elles ont présenté une pétition signée par 83000 personnes contre le déploiement de la 5G.

Pas suffisant pour convaincre le gouvernement, qui a néanmoins cédé sur un point : plusieurs services de l'Etat vont réaliser un bilan des premiers déploiements de la 5G dans le reste du monde. Il devrait être présenté en septembre, juste avant les enchères pour les fréquences en France, prévues fin septembre sauf rebondissement. En attendant, Elisabeth Borne et Olivier Véran, respectivement ministre de la transition écologique et ministre de la santé, ont envoyé une lettre au Premier ministre demandant d'attendre d'en savoir plus sur les effets environnementaux et sanitaires de la 5G avant d'entamer le déploiement. Alors, vrai bâton dans les roues ou simple obstacle ?

Aides réseaux mobiles
À lire aussiLa liste complète des différents réseaux mobiles qui existent
Lire la suite

Des antennes 5G vandalisées et endommagées en France et en Europe

Clairement, le déploiement de la 5G ne fait pas du tout l'unanimité. Ces dernières semaines, les actes de vandalisme s'enchaînent. Trois antennes-relais ont été volontairement dégradées à Grenoble, quatre à Toulouse, et au final plus d'une cinquantaine dans toute la France depuis le début du confinement lié au Covid-19. Mais ce n'est que la partie émergée de l'iceberg, ces dégradations ayant en fait lieu dans toute l'Europe, notamment aux Pays-Bas et au Royaume-Uni.

antenne 5G

Des antennes 5G ont été vandalisées dans toute la France ces derniers mois.

Les auteurs sont souvent très difficiles à repérer, malgré la surveillance active des forces de l'ordre. Mais ces actes sont revendiqués sur des sites anarchistes ou liés à l'ultragauche, avec des groupuscules visant à déstabiliser le gouvernement.

Les forfaits mobiles 5G de Bouygues Telecom dans la ligne de mire d'UFC-Que Choisir

Sur son site, UFC-Que Choisir n'y va pas par quatre chemins. “Bouygues Telecom bricole de faux forfaits 5G”, ajoutant qu'ils sont trop chers et sans intérêt. Alors que l'opérateur vient tout juste de dévoiler ses nouveaux forfaits mobiles compatibles 5G, l'association de consommateurs ne compte pas laisser passer ça si facilement.

5G bouygues

Car le problème, pour UFC-Que Choisir, c'est que ce nouveau réseau 5G reste flou et les utilisateurs peuvent se faire avoir. S'engager sur un ou deux ans sans savoir si son smartphone est compatible, sans savoir si sa localisation permettra d'en profiter apparaît “peu judicieux”.

L'association de consommateurs voit là le début d'une guerre pour la 5G chez les opérateurs téléphoniques. Une lutte stratégique qui pourrait nuire aux futurs utilisateurs, qui auront du mal à s'y retrouver et à tout comprendre au milieu de ce champ de bataille.

Nokia va construire un réseau 5G à Taïwan pour 400 millions d'euros

Il n'y a pas que des informations négatives dans l'univers de la 5G. Petit rayon de soleil pour l'entreprise de télécommunications finlandaise Nokia ! Un contrat de 400 millions d'euros a été signé avec l'opérateur taïwanais Taiwan Mobile (TWN) afin d'assurer la construction du réseau 5G dans le pays asiatique.

Ce contrat est prévu pour une durée de trois ans. Nokia est le seul lauréat et va donc pouvoir s'en donner à cœur joie. Pour rappel, l'équipementier finlandais est le numéro 3 mondial dans l'activité d'équipementiers en réseaux télécom et a réalisé son premier bénéfice en 2019 (7 millions d'euros) depuis 2015. L'horizon s'annonce un peu plus radieux.

Forfait mobile 4G
À lire aussiLes forfaits mobiles avec la 4G/4G+
Lire la suite

Partagez !

Forfait RED SFR

À lire aussi

Donnez votre opinion : commentez !

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments