Téléphonie Mobile

Depuis quelques années, le Royaume-Uni a annoncé sa volonté de sortir de l'Union européenne. À l'origine, le Brexit devait avoir lieu le 29 mars 2019. Le parcours a été semé d'embûches, ce qui a reporté à plusieurs reprises leur date de sortie. Les Britanniques ont dû négocier avec l'Union européenne pour établir des accords sur certains points. Il y a eu plusieurs reports donc, mais la date butoir de leur transition est désormais maintenue au 31 décembre 2020. Ainsi, à partir du 1er janvier, le Royaume-Uni ne fera plus partie de l'Union européenne. Cette décision va donc forcément avoir des répercussions sur les citoyens britanniques et français.

Pas de frais d'itinérance supplémentaires pour les Français suite au Brexit

Les opérateurs Bouygues Telecom, SFR et Orange se sont confiés auprès du Figaro. Rien ne devrait changer pour les citoyens de l'Hexagone en ce qui concerne le roaming. C'est une bonne nouvelle, puisqu'ainsi, il est toujours possible d'appeler en France depuis l'Angleterre. L'inverse, par contre, n'est pas possible puisque c'est considéré comme un appel vers l'international.

Les frais d'itinérance ne changent pas pour les français suite au Brexit.

Les frais d'itinérance ne changent pas pour les Français suite au Brexit.

À l'issue du Brexit qui aura donc lieu ce soir en même temps que le passage à la nouvelle année, les télécoms semblent tout de même épargné par cette sortie de l'Union européenne. Bouygues Telecom et Orange ont affirmé maintenir leurs tarifs tel quel, ce qui est un avantage considérable pour leurs clients. Du côté de Free, la Grande-Bretagne fait bien toujours partie des destinations sans surcoût affichées sur son site internet. SFR a également affirmé qu'aucun coût ne serait ajouté suite à la sortie du Royaume-Uni.

Le 24 décembre dernier, un accord global sur le Brexit a été rendu public. C'est un document de plus de 1 200 pages qui représente les accords entre l'Union européenne et le Royaume-Uni. La seule directive donnée aux opérateurs français, c'est de rester transparent. Ainsi, en cas de changements de modalités au sujet de l'itinérance en Grande-Bretagne, les opérateurs télécoms se doivent d'avertir leurs clients. Les informations concernant la facturation de SMS, MMS, appels ou roaming doivent être rendues publiques.

En bref, les Français n'ont pas de souci à se faire. Après les douze coups de minuit, il sera toujours possible d'utiliser son forfait mobile 5G ou 4G depuis le Royaume-Uni, malgré le Brexit. Il est tout de même préférable de bien se renseigner sur les conditions chez son opérateur en cas de changements d'ici-là, pour éviter le hors-forfait pendant ses voyages chez nos voisins anglais.

Telephone compatible 4G international
À lire aussiUtiliser son smartphone 4G à l'étranger
Lire la suite

Les britanniques peuvent-ils toujours téléphoner sans surcoût en France ?

En ce qui concerne les Français au Royaume-Uni, il n'y a donc pas de changement prévu chez les opérateurs historiques. Mais qu'en est-il de l'autre côté de la Manche ? Il est certain que leur décision peut avoir, par la suite, un impact du côté français. Il est bon à savoir que lorsqu'un étranger vient en France, son opérateur doit payer l'opérateur français pour le service rendu à son client. Les tarifs de roaming ne devraient pas baisser de suite, même si cela avait déjà été évoqué.

Le Brexit n'impact pas les opérateurs télécom français et britanniques.

Le Brexit n'impacte pas les opérateurs télécoms français et britanniques.

En prenant la décision de quitter l'Union européenne, la Grande-Bretagne a bien prévenu que le pays s'est donc également affranchi des accords tarifaires dans le domaine des télécoms. Londres a tout de même demandé aux opérateurs britanniques de bien informer leurs clients sur les nouvelles modalités en ce qui concerne le roaming suite au Brexit. Les opérateurs doivent d'ailleurs ne pas dépasser 45 livres de facturation de hors forfait avant de demander aux clients s'ils souhaitent continuer à utiliser leur smartphone à l'étranger.

Le choix reste ensuite entier pour EE et Vodafone, deux opérateurs britanniques. Les citoyens anglais devraient, eux aussi, pouvoir passer des appels depuis les pays de l'Union européenne, sans avoir à débourser plus. Le Brexit ne change donc rien vis-vis des télécoms. Autant les Français que les Britanniques peuvent conserver leur droit à l'itinérance européenne, sans surcoût.

Forfaits Europe sans engagement
À lire aussiLes forfaits sans engagement pour l'Europe
Lire la suite

Partagez !

Forfait RED SFR

À lire aussi

Donnez votre opinion : commentez !

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments