Téléphonie Mobile

Comme chaque nouvelle année qui débute, de nombreux changements viennent chambouler la vie quotidienne des Français dès le mois de janvier. Hausse du prix des timbres, du prix du gaz ou encore hausse du SMIC, pour la bonne nouvelle, entrent en vigueur dès le 1er janvier 2021. Ce n'est pas tout, 2021 voit apparaître un indice de réparabilité chez les fabricants de produits électroniques et électroménagers. Lumière sur cette nouvelle législation et sur tous les bénéfices inhérents à cette règle.

Qu'est-ce que l'indice de réparabilité ?

C'est une note obligatoire qui doit désormais apparaître sur tous les produits électriques ou électroniques au moment de leur achat. Cette mesure a été votée dans le cadre de la loi anti-gaspillage promulguée le 10 février 2020. Elle porte sur plusieurs types d'appareils. Parmi eux, on note les smartphones, les ordinateurs portables mais aussi les machines à laver ou téléviseurs.

L'objectif ? Sensibiliser le consommateur à la réparation du produit en l'informant sur sa réparabilité dès son achat. Ainsi, chaque constructeur attribue une note sur chaque critère et en fonction des grilles de notation imposées par le ministère de la transition écologique. La note finale est une moyenne des critères représentée par une note sur 10 au client.

La notation de l'indice de réparabilité

L'indice de réparabilité sera disponible sur chaque étiquette produit, du rouge au vert pour des notes allant de 0 à 10.

Il existe même un site dédié à cet indice afin de guider les fabricants et consommateurs dans cette nouvelle démarche. Des grilles de calculs sont disponibles en français et en anglais par catégorie d'appareils. En effet, chaque typologie dispose de différents critères et sous-critères de notation avec des coefficients distincts entre 0,2 et 2.

Pour autant, l'indice de réparabilité se base sur 5 critères principaux :

  • la disponibilité de la documentation pendant une durée minimale de 7 ans ;
  • la démontabilité, les accès et outils à disposition ;
  • la disponibilité des pièces détachées et des délais de livraison courts ;
  • un prix des pièces détachées qui doit être compétitif par rapport à un équipement neuf ;
  • les autres sous critères spécifiques à la catégorie d'équipements concernée.

La note sur dix apparaîtra donc sur l’étiquette de chaque produit concerné. Elle sera assortie d'un code couleur : rouge pour les notes égales ou inférieures à 2/10, au vert foncé pour celles entre 8 et 10. Ainsi, plus la note est élevée plus le consommateur sait que le produit est facilement réparable. Il est toutefois intéressant de savoir que ce sont les fabricants eux-mêmes qui notent leurs produits.

Piratage téléphone Android
À lire aussiComment protéger son smartphone des piratages ?
Lire la suite

Indice de réparabilité : des bénéfices pour le consommateur, mais pas que

Bien souvent, les consommateurs renoncent à faire réparer leurs appareils défectueux. En effet, la démarche reste coûteuse et souvent compliquée pour le client. Ainsi, des millions de produits ont été jetés à la poubelle alors que bon nombre auraient pu voir leur durée de vie prolongée. Et pour cause, en France, seulement 40% des appareils électriques et électroniques en panne ont été réparés sur l'année 2020.

Pour pallier ce triste constat et réduire progressivement ses déchets, le gouvernement tend à passer à 60% d'ici 5 ans. En effet, selon l'ADEME, l'agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie, réparer des appareils permettrait de produire deux fois moins de déchets. Grâce à cette nouvelle législation, la France se place en pionnier de la lutte contre le gaspillage avec l’intronisation de l’indice de réparabilité bien avant ses voisins.

L'indice de réparabilité pour réduire ses déchets

L'indice de réparabilité aidera-t-il le consommateur à réduire ses déchets ?

Si les consommateurs font de plus attention à ce qu'ils consomment pour notamment réserver une planète en bonne santé pour les générations futures, ils restent nombreux à se laisser influencer par les lobbies de la surconsommation. Cette nouvelle législation tend heureusement, à bousculer les habitudes de consommations des clients et à responsabiliser l'ensemble de ses achats. Il en est de même pour les fabricants qui devront apprendre à changer leurs modes de production en adoptant une démarche novatrice et responsable avec notamment l'achat de matières premières réparables et recyclables.

Toutefois, cette nouvelle mesure demande un effort de transparence pour les entreprises. Certaines ont par ailleurs été épinglées suite à des pratiques commerciales peu sérieuses. Une plainte a été déposée contre Apple, accusé d’avoir volontairement ralenti le fonctionnement de certains smartphones. La marque à la pomme aurait imposé à ses utilisateurs l’installation de mises à jour logicielles.

Si une entreprise vient à mentir sur le véritable score de son indice de réparabilité, l'amende forfaitaire pourra s'élever à 15 000€ par produit concerné. Cette sanction suffira-t-elle à faire bouger les lignes ?

Comment assurer son téléphone portable ?
À lire aussiComment assurer son téléphone portable ?
Lire la suite

Partagez !

Forfait B and YOU

À lire aussi

Donnez votre opinion : commentez !

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments