Téléphonie Mobile

En ce début d’année, l’ARCEP se fait entendre. L’autorité de régulation envisage effectivement d’imposer de nouvelles normes aux cartes de couverture mobile. Après être montée au créneau afin d’avertir Orange dans le cadre de son investissement dans la Fibre, c'est désormais au sujet de la téléphonie mobile que l’ARCEP se distingue.  Le nouveau format des cartes de couverture mobile devrait être profitable aux consommateurs.

Communication et data : des cartes distinctes pour plus de lisibilité

Les mesures suggérées par l’autorité de régulation des communications électroniques et des postes ont une vocation précise. Elles visent à faciliter la compréhension de la couverture réseau des opérateurs. Pour cela, l’ARCEP souhaite opérer une distinction entre les différents types de couverture réseaux. D’une part, celle relative à l’usage des communications, que sont les appels téléphoniques et les SMS. D’autre part, celle relative à l’usage de la data, qui permet l’usage de l’ensemble des fonctionnalités nécessitant une connexion à internet.

Avec cette nouvelle norme, l’ARCEP entend permettre aux consommateurs de mieux déchiffrer les performances des réseaux de chaque opérateur. Ainsi, il leur sera possible d’analyser la qualité de la couverture réseau par rapport aux usages qu’ils souhaitent en avoir. Si cette réforme est bénéfique pour tous, elle pourrait surtout l’être pour un public particulier. Les populations des zones denses y verront certainement une utilité. Mais c’est davantage les habitants de zones peu denses qui en tireront profit. Avec cette mesure, les opérateurs vont devoir faire preuve de transparence. Communiquer des résultats les plus fidèles possibles à la qualité de leur réseau pourrait alors inciter les acteurs de la téléphonie mobile à entreprendre des aménagements. Et ce en vue d’améliorer la qualité de leur réseau.

carte couverture réseau communication

Pour ce qui est des critères apparaissant sur les cartes interactives envisagées, ils devraient ainsi limiter les mauvaises surprises. Et c’est davantage le cas de la couverture pour la data. Au niveau des cartes dédiées à la communication, la qualité du réseau sera ainsi déterminée par des appréciations assez floues telles que « très bonne couverture », « bonne couverture », « couverture limitée » et « pas de couverture ». Pour la data, on devrait retrouver des formules plus évocatrices à l’image de « couverture en 4G », « couverture en 3G » ou encore « pas de couverture ».

carte couverture réseau data

Prise d’effet en juillet 2017 et renouvellement des cartes trimestriel

C’est ce vendredi que les recommandations de l’ARCEP ont été publiées au Journal Officiel. L’entrée en vigueur prévue pour le 20 juillet 2017. Les opérateurs ont donc près d’un semestre pour se plier aux nouvelles normes. À compter de cette date, les divers opérateurs devront proposer des cartes mises à jour chaque trimestre. Pour veiller à ce que les informations communiquées par les opérateurs soient en adéquation avec la qualité de leurs réseaux, l’ARCEP sera libre d’avoir recours à des organismes spécialisés. Dans ce cas, ce sera l’opérateur faisant l’objet du contrôle qui devra régler la prestation.

Dans les faits, c’est sur leurs propres sites que les opérateurs devront proposer des cartes interactives reprenant les critères évoqués précédemment. Les opérateurs concernés sont tous ceux dont le chiffre d’affaires annuel est supérieur au million d’euros. Il faut préciser que sont également concernés les MVNO, à savoir les opérateurs de réseau mobile virtuel (Mobile Virtual Network Operator).

Partagez !

Forfait SFR

À lire aussi

Donnez votre opinion : commentez !

avatar