Téléphonie Mobile

Le Plan France Très Haut Débit envisage de proposer l’accès aux THD à l’ensemble de la population pour l’horizon 2022. Pourtant, certaines localités ne bénéficient toujours pas d’un réseau mobile de qualité. Dans le projet de couverture des zones blanches, les opérateurs viennent de passer une nouvelle étape.

Les sites multi-opérateurs : une solution pour mettre fin aux zones blanches

En ce début de mois de février, un nouveau site multi-opérateurs a été inauguré par les quatre acteurs majeurs de la téléphonie mobile en France. Bouygues, Free, Orange et SFR se sont ainsi réunis pour l’occasion. C’est en Ariège, et plus précisément à Lercoul, que s’est déroulé l’événement. C’est le troisième site ce de type que les opérateurs ont déployé depuis 2016. Le premier avait ainsi été lancé dans les Hautes-Pyrénées pendant la période estivale. Le second, présent dans les Vosges, a quant à lui été mis en service lors du mois d’octobre.

Le site de Lercoul offre ainsi une nouvelle opportunité pour les opérateurs de faire converger leurs compétences. C'est la technologie RAN-Sharing qui utilisée sur le site multi-opérateurs présent en Ariège. Elle permet effectivement aux principaux FAI de déployer leurs réseaux mobiles respectifs. Par son positionnement, ce site permet par ailleurs de couvrir une étendue relativement vaste. La commune de Lercoul n’est effectivement pas la seule à bénéficier de la couverture réseau. Siguer et Gestiès en profitent également, que ce soit pour les communications ou l’utilisation de la data. Au total, ce sont donc près de 150 habitants qui pourront désormais profiter d’un réseau stable.

Zones blanches : 7% du territoire pour 1% de la population

Avec ce nouveau site multi-opérateurs, on peut voir que le nombre d’habitants qui en bénéficient est extrêmement faible. C’est là tout l’enjeu des zones blanches et les difficultés qu’elles incarnent pour les opérateurs. Si elles ne représentent que 7% du territoire, elles sont aussi associées à une partie infime de la population. Seulement 1% des français habitent ainsi dans ces zones mal couvertes. Récemment, l'ARCEP a d'ailleurs imposé aux opérateurs de proposer des cartes plus lisibles. Cette modification a pour but de permettre aux consommateurs de mieux lire la qualité de la couverture réseau proposée par les opérateurs.

Il faut également mettre en avant qu’au-delà de l’isolement de certaines localités, c’est leur accessibilité qui rend difficile leur couverture réseau. Une grande partie des communes ne bénéficiant pas d’un réseau mobile performant sont effectivement situées dans des espaces montagneux. Pour poursuivre sur leur lancée, les opérateurs devraient prochainement couvrir des communes situées en Ardèche, Savoir et Haute Corse.

 

Partagez !

Forfait B&YOU

À lire aussi

Donnez votre opinion : commentez !

avatar