Téléphonie Mobile

En France, il existe toujours des endroits où téléphoner avec son portable est impossible faute de réseau. On nomme ces endroits des “zones blanches“, de la même façon que l'on nommait les territoires inexplorés du globe encore au 19ème siècle, ces territoires étant laissés blancs sur les cartes.

Plus de 300 villages coupés du réseau

Cela ne devait pas se passer comme cela. Initialement, un programme prévoyait une couverture réseau pour les mobiles à 100% pour 2016. En 2017, on y est presque, mais ce n'est pas encore ça.

Un programme raté de peu

A la base, on a un programme lancé en 2003 avec, pour objectif, une couverture réseau 2G (réseau GSM) de 100% d'ici la fin 2016. Cela devait se faire via la construction de davantage de pylônes de relais. Ce programme s'intitule “zones blanches centres-bourgs“. Même si elles sont peu nombreuses, quelques communes échappent encore aujourd'hui au réseau GSM en France grâce à ce programme. Pourtant, il n'a pas tout à fait atteint ses objectifs, faute justement de pylônes.

Des zones blanches un peu partout

S'il y a des zones blanches un peu plus grandes à certains endroits, le fait est qu'il y en a un peu partout en France. Évidemment, il s'agit toujours de milieux ruraux, loin de la ville. Ce sont donc généralement des régions très agricoles qui échappent au réseau. Si ces zones sont encore non-couvertes, ce n'est pas nécessairement de la faute des opérateurs de télécoms. En effet, l'absence de pylônes est davantage imputable aux pouvoirs publics, donc aux pouvoirs locaux, pour n'avoir pas mis en place le nécessaire. D'après l'Arcep (l'autorité de régulation des communications électroniques et des postes), seuls quatre communes échappent au réseau par absence d'équipement des opérateurs eux-mêmes.

Zones blanches

Vers une France connectée

Nul doute que la couverture 2G sera complète d'ici très peu de temps. On peut se laisser surprendre par ce manque de couverture à l'heure où la 5G est au cœur des discussions. Quoi qu'il en soit, une fois cette couverture complète, la prochaine étape sera celle du haut débit avec la 3G. Celle-ci couvre déjà 75% des centre-bourgs enregistrés. Les pylônes en place, atteindre un 100% ne devrait plus être aussi long.

Partagez !

Forfait SFR

À lire aussi

Donnez votre opinion : commentez !

avatar