Téléphonie Mobile

L’opérateur historique SFR a signé un accord d’exclusivité pour acquérir 100% des parts de Coriolis Telecom pour la modique somme de 415 millions d’euros. Le groupe de Patrick Drahi a également récupéré les 500 000 clients de l’opérateur virtuel. Ce n’est pas tout puisque SFR met aussi la main sur le réseau de magasins physiques de Coriolis Telecom. Ce rachat fait disparaître un des derniers opérateurs de téléphonie indépendants du marché, au risque de concentrer encore plus l’activité autour des opérateurs historiques que sont SFR, Orange et Bouygues Telecom.

SFR met la main sur un portefeuille de 500 000 clients et 30 000 entreprises

Si tout le monde connaît les opérateurs SFR, Orange, Bouygues Telecom ou encore Free, seulement quelques particuliers ont déjà entendu parler des opérateurs virtuels ou MVNO. Coriolis Telecom fait notamment parti de cette catégorie. Ce dernier commercialise des forfaits mobiles sans engagement à des prix très attractifs. Actuellement en vente, l’opérateur virtuel se voit racheté par SFR qui a fait une offre aujourd’hui. La maison mère de l’opérateur, Altice, a publié sur Twitter un communiqué de presse indiquant l’opération financière.

D’un commun accord, SFR a signé un accord d’exclusivité pour l’acquisition de 100% des parts de Coriolis Telecom pour la somme de 415 millions d’euros. Le paiement est divisé en deux parties : un premier versement de 298 millions d’euros au moment de l’acquisition et un second de 117 millions d’euros versé plus tard.

SFR acquisition Coriolis Telecom

En faisant l’acquisition de Coriolis Telecom, SFR met aussi la main sur son réseau de boutiques en France.

En menant à bien cette opération de rachat, SFR met la main sur les 500 000 clients particuliers de Coriolis Telecom ainsi que 30 000 entreprises. Ce n’est pas tout puisque l’opérateur MVNO possédait un réseau de magasins physiques qui passe aussi sous la direction de SFR. Enfin, le pôle relation client de Coriolis Telecom composé de quatre centres de contacts en France et à l’étranger est également transféré à l’opérateur historique. Avec cette opération de rachat, Altice France intègre l’expertise existante, les partenariats, le réseau de boutiques, la clientèle et les capacités de service client de Coriolis Telecom et renforce ainsi ses compétences.

Promotions SFR
À lire aussiToutes les offres promotionnelles de SFR
Lire la suite

Un rachat qui renforce la présence de l’opérateur historique

On ne sait pas encore si Coriolis Telecom conservera son identité propre ou si la marque sera fusionnée avec celle de SFR. Dans son communiqué de presse Altice France précise que l’accord doit encore faire l’objet d’une validation de la part des autorités de la concurrence. Cette dernière devrait avoir lieu au premier semestre 2022. Cependant, si la transaction est menée à son terme, le groupe Altice en sortira encore plus fort.

D’après les mots de Grégory Rabuel, Président-directeur général d’Altice France : « Coriolis est une grande entreprise, en forte croissance, dotée d’une proposition clients qui serait très complémentaire à celle de SFR. » Il précise d’ailleurs que l’expérience et l’expertise de l’opérateur virtuel permettront d’améliorer encore plus les services de l’opérateur au carré rouge. SFR est aujourd’hui le deuxième opérateur français. Il a lancé la 5G et couvre également 99,7% de la population en 4G. Il propose des forfaits mobiles et des abonnements internets ADSL et fibre. Le groupe Altice France comptabilise plus de 25 millions de clients. En 2020, il a réalisé un chiffre d’affaires de 10,9 milliards d’euros.

L'opérateur SFR et Altice France

SFR est actuellement le deuxième opérateur français.

Une interrogation demeure cependant : le rachat d’un des derniers opérateurs indépendants du secteur de la téléphonie mobile par un opérateur historique ne risque-t-il pas de mener à une situation de monopole ? Aujourd’hui, il existe 4 opérateurs majeurs sur le marché de la téléphonie mobile : Orange, SFR, Bouygues Telecom et Free. Les opérateurs virtuels indépendants peuvent se permettre de pratiquer des prix plus réduits, car ils ne doivent pas payer les mêmes frais que les opérateurs leaders du marché qui possèdent les infrastructures. Si les opérateurs historiques décident de racheter les plus petits acteurs du secteur, le risque est de voir le marché s’uniformiser autour de prix plus élevés.

Forfaits mobiles SFR
À lire aussiTous les forfaits mobiles de SFR
Lire la suite

Partagez !

À lire aussi

Donnez votre opinion : commentez !